Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Écogestes 9 min de lecture

[DOSSIER] Tout savoir sur le prix de l’eau en France

Poursuivez votre démarche écologique, faites le choix d'un contrat d'énergie verte
J'estime mes mensualités

Electricité et gaz renouvelables

Fournisseur labellisé

150 000 Clients

Le prix de l’eau en France est une donnée souvent ignorée par nos compatriotes. Qui fixe son prix ? Ce prix est-il le même dans toutes les villes du pays ? Combien coûte un mètre cube et comment effectuer la conversion en litres ? Comment le prix que nous payons est-il redistribué entre les différents acteurs du marché de l’eau potable ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Au-delà du prix de l’eau en France et des conséquences que cela peut avoir sur le budget des ménages, il est crucial de prendre conscience que l’eau n’est pas une ressource inépuisable. Il convient dès lors de l’utiliser dans des proportions raisonnables, en évitant la surconsommation ou le gaspillage. Fort heureusement, il existe une multitude d’astuces à mettre en place au quotidien, qui permettent de faire baisser la facture d’eau de manière significative.

Pourquoi l'eau est-elle payante ?

L’eau à l’état naturel peut être considérée comme gratuite. Mais malheureusement, elle n’est pas pour autant propre à la consommation. Lorsque vous êtes à votre domicile et que vous remplissez un verre du robinet, la qualité de l’eau est au rendez-vous, car elle a été captée, rendue potable, distribuée et dépolluée. Et ceci tous les jours de la semaine, à n’importe quelle heure ! Il est forcément logique que toutes ces actions aient un coût.

Dans votre facture, une part sert également à financer les futurs investissements liés à l’eau, comme par exemple un changement de canalisations ou la construction d’un nouveau centre de traitement des eaux usées. Il faut noter qu’il existe en France un principe appelé l’eau paie l’eau : ceci signifie que l’intégralité des coûts associés aux services d’eau sont payés par les factures des consommateurs. Il n’existe pas d’impôt adjacent lié à l’eau.

Le prix de l'eau en France

Le prix du m3 en France n’est pas uniforme. Il varie en effet selon les communes, même lorsque celles-ci sont desservies par le même fournisseur. C’est pourquoi il existe de grandes disparités selon l’endroit où l’on habite : une personne vivant à Marseille ne paie pas le même prix qu’une autre habitant à Strasbourg.

 

Combien coûte un mètre cube (1000 litres) d'eau en moyenne ?

Dans les communes qui disposent d’un assainissement collectif, on estime le prix du mètre cube à 4,3€ TTC (1) en moyenne. Il s’agit de l’un des prix les plus compétitifs d’Europe.

En termes de dépenses, l’eau représente 0,8% du budget des ménages. Ceci est relativement faible si on la compare à la proportion prise par l’énergie (4,4% pour l’électricité et le gaz) ou les télécommunications (2,1%).

Si vous regardez attentivement votre facture d’eau (sans tenir compte de la partie fixe), vous verrez que la consommation est exprimée en mètres cubes. Pour effectuer la conversion en litres, il convient de multiplier par 1000.

Qui décide du prix de l'eau ?

Si les prix de l’électricité et du gaz sont déterminés par les différents fournisseurs d’énergie, celui de l’eau, lui, dépend de bon nombre de facteurs. Chaque commune décide donc du prix de “son” eau, après délibération du conseil municipal.

La facture d'eau décryptée

Quel que soit l’endroit où vous habitez, le prix du mètre cube se décompose en deux parties distinctes

  • Une partie fixe qui correspond au prix de l’abonnement. Quelle que soit votre propre consommation, cette partie reste inchangée. Cet abonnement sert à financer l’entretien du réseau, les différentes opérations de maintenance ainsi que les salaires du personnel
  • En parallèle de la partie fixe existe une part variable qui dépend bien entendu du volume consommé par le foyer et qui s’exprime en mètres cubes

Qui payez-vous ? 

Sur le prix que vous payez sur une facture : 

  • 41% du montant est redistribué aux services d’assainissement collectif
  • 38% pour les services d’eau potable
  • 21% concernent les taxes et la redevance

Le prix de l'abonnement à l'eau dépendant de nombreux paramètres

Nous l’avons évoqué, il existe des tarifs différents selon l’endroit où l’on se situe en France. Il est influencé par divers facteurs, parmi lesquels : 

La densité de population

Si énormément de personnes vivent dans une zone limitée, les équipements peuvent être utilisés par davantage de monde. Les coûts associés sont donc divisés par un nombre important, et la dépense pour chaque ménage est moindre. 

Ainsi, de manière générale, le prix moyen du mètre cube d’eau est plus élevé dans les zones rurales et montagneuses, où la densité de population est plus faible, que dans les grandes communes urbaines.

L'origine de l'eau

Avant d’être consommée, l’eau subit logiquement toute une série de traitements. C’est la qualité de l’eau d’origine qui détermine le niveau de ces derniers. Par exemple, de l’eau en provenance de nappes souterraines est souvent de meilleure qualité qu’une autre issue de rivières. Elle nécessite donc moins d’opérations ou de technologies avancées pour la rendre potable, et elle est logiquement moins chère.

La zone géographique

De façon très rationnelle, la distance entre l’endroit où l’eau est captée et celui où elle est utilisée a une influence sur le prix. Plus cette distance est grande, plus le coût associé à l’acheminement est élevé, ce qui a des répercussions sur le prix au m3.

Les politiques locales

Chaque collectivité, notamment en fonction de sa taille, dispose de sa propre politique en matière de gestion des services publics. Cela peut avoir une influence sur le prix de l’eau.

Le prix de l'eau dans votre ville

Pour connaître le prix de l’eau au mètre cube dans sa commune, il existe plusieurs solutions : 

Pour connaître le prix de l’eau au mètre cube dans sa commune, il existe plusieurs solutions : 

– Vous pouvez tout simplement examiner votre facture

– Aller en Mairie, où vous obtiendrez toutes les informations relatives à l’eau potable : son prix, l’identité et les coordonnées du fournisseur ou encore les différentes démarches à effectuer pour souscrire un abonnement

– Utiliser le site services.eaufrance.fr, réalisé par l’Observatoire national des services d’eau et d’assainissement. En saisissant très simplement le code postal de la commune concernée, vous accèderez à bon nombre d’informations, y compris le prix de l’eau au mètre cube.

Quelques exemples de tarifs au m3 d'eau
VillePrix TTC* du mètre cube d’eau
Lyon3,31€
Grenoble3,31€
Besançon3,72€
Saint-Malo5,90€
Strasbourg2,88€
Valence3,50€
Bordeaux1,99€
Saint-Nazaire4,50€
Toulouse3,22€
Paris4,03€
Lille4,09€
Annecy4,36€
Reims4,02€
Le Havre4,74€

 * Prix global : eau potable + assainissement ; récolté le 15/12/2023 sur le site services.eaufrance.fr

Comment réduire sa facture d'abonnement d'eau ?

Quelques bons gestes très simples à reproduire au quotidien dans votre foyer peuvent avoir une réelle influence sur le montant de votre facture. Il ne s’agit pas de simplement réaliser des économies mais également d’adopter un comportement éco-citoyen, vis-à-vis d’une ressource qui n’est pas inépuisable.

Privilégiez les douches

Une douche d’environ cinq minutes consomme trois fois moins d’eau qu’un bain. Ce sont ainsi 120 litres d’eau qui peuvent être économisés à chaque usage. La consommation peut encore être optimisée en équipant le robinet mitigeur d’un limiteur de débit ou encore en stoppant l’écoulement de l’eau lorsque l’on se savonne.

Fermez les robinets 

Tout le monde n’y pense pas forcément, mais fermer l’arrivée d’eau lorsque vous vous lavez les dents ou les mains permet de ne pas gaspiller une quantité non négligeable d’eau. On estime ainsi qu’entre 15 et 30 litres peuvent ainsi être économisés tous les jours.

Remplissez les lave-vaisselles et lave-linges

Il est particulièrement contre-productif de lancer ce type de machines lorsqu’elles sont seulement à moitié pleines. Cela multiplie les usages et donc les consommations d’eau, sans compter les conséquences sur vos factures énergétiques.

Dans le même ordre d’idée, la plupart des appareils modernes disposent d’un mode économique, qui permet de laver de façon tout aussi efficace en consommant à la fois moins d’eau et moins d’énergie.

Récupérez l'eau de pluie

Si vous disposez d’un jardin, n’oubliez pas que l’eau de pluie est une ressource totalement gratuite, même si elle n’est pas potable. Elle peut ainsi être utilisée pour laver sa voiture, sa maison ou encore arroser son jardin. Ce sont ainsi des quantités importantes d’eau potable que vous ne gaspillez pas.

Questions fréquemment posées

Quel est le prix de 1000 litres d'eau ?

1000 litres d’eau correspondent à un mètre cube. Le prix de ce mètre cube n’est pas le même partout en France et dépend de votre commune. Si on estime la moyenne de ce prix à 4,3€ TTC, il existe de très fortes disparités selon les villes et les régions.

Quel est le prix du m3 d'eau ?

Le prix du m3 d’eau en France varie selon les communes. En moyenne, il est de 4,3€ TTC sur l’ensemble du territoire, mais on constate d’importantes différences selon les villes. De manière générale, l’eau est moins chère dans les zones où les densités de population sont élevées. Ainsi, le prix du m3 à Paris est de 3,61€/m3, alors qu’il est de 5,79€/m3 à Saint-Malo.

Combien coûte un litre d'eau du robinet ?

Le prix du litre d’eau du robinet dans un foyer n’est pas uniforme partout en France : il dépend de la commune dans laquelle est située l’habitation. En moyenne, on estime cependant le prix de ce litre à 0,3 centimes d’euros. A titre de comparaison, et si cela varie en fonction des marques, un litre d’eau minérale coûte au minimum 30 centimes d’euros. Donc au moins 100 fois plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *