Passez à l’énergie verte maintenant

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Énergie verte 11 min de lecture

Comment passer à l’énergie verte ? Notre guide pour déjouer les pièges

Pour passer à l’énergie verte, c’est simple : il vous suffit de trouver un fournisseur qui vous propose de l’électricité et/ou du gaz vert ! En France, une vingtaine d’acteurs peuvent vous proposer des contrats d’énergie verte … Comment choisir le bon fournisseur ? Comment s’en sortir dans les offres, les prix, les taxes, les démarches ? Peut-on mieux consommer en investissant dans l’énergie verte ? Et d’ailleurs, quelles sont les énergies considérées comme “vertes” ou “renouvelables” ?

Pas le temps de tout lire ?
  • Une énergie verte est une énergie produite à partir de sources renouvelables, comme le soleil, le vent, l’eau. 
  • En tant que particulier, on peut soit produite sa propre énergie verte, soit souscrire un contrat d’énergie verte
  • Il n’existe pas de réseau vert : la molécule électrique qui arrive qchez vous ne peut pas être certifiée verte
  • La Garantie d’Origine permet de certifier une production d’énergie verte
  • Le label Vertvolt permet d’identifier les fournisseurs d’électricité vert avec un réel impact : ilek fait partie des rares fournisseurs labellisés
  • En France, seulement 14% de l’énergie consommée est d’origine renouvelable
  • 21 fournisseurs proposent une offre d’électricité verte, 8 fournisseurs proposent une offre de gaz vert
Passez à l'électricité renouvelable
et au gaz bio français

Notre recommandation pour de l'énergie verte, plébiscitée par 150000 clients.

Je soutiens l'énergie verte et française avec ilek

Qu’est-ce qu’une énergie verte ? La définition

Une énergie est considérée comme verte si elle est produite à base d’une source renouvelable et qu’elle émet une quantité négligeable de CO2. Pour être commercialisée comme telle, l’énergie verte est certifiée par des certificats de Garantie d’Origine.

Elle se distingue donc des énergies fossiles, qui puisent dans des ressources limitées dans le temps – et qu’on ne peut reproduire à échelle humaine. Les énergies fossiles émettent des quantités de CO2 qui, a grande échelle – telles qu’elles sont utilisées maintenant -, provoquent un dérèglement climatique.

Quelles sont les sources d'énergie verte ?

Passer à l'énergie verte - l'éolienne

Le vent : des moulins aux éoliennes, en passant par les voiles des bateaux, l’énergie éolienne est connue et utilisée par l’humanité depuis l’Antiquité.

Passer à l'énergie verte - l'hydraulique

L’eau : des barrages aux petites stations au fil des rivières, en passant par les marées, l’énergie hydraulique est la deuxième source productrice d’électricité en France.

Passer à l'énergie verte - le solaire

Le soleil : captée par des panneaux, l’énergie solaire se transforme en électricité ou en chauffage. C’est la source d’énergie verte idéale pour l’autoconsommation. 

Passer à l'énergie verte - la biomasse

La biomasse : du bois aux déchets agricoles, en passant par nos restes de repas, la biomasse permet de créer de la chaleur, de l’électricité mais également du gaz vert.

Quels sont les avantages de l’énergie verte ?​

  • Un impact faible en termes d’émission de gaz à effet de serre.
  • Des ressources disponibles à volonté, qui se renouvellent de par leur cycle naturel.
  • Des énergies qui peuvent être mises en place localement et qui réduisent la dépendance aux importations.
  • Des systèmes qui peuvent s’adapter à un usage résidentiel, comme à un usage industriel.

Aux avantages, il faut opposer quelques inconvénients :

  • Une énergie intermittente : le taux d’ensoleillement, la force du vent ou le débit de l’eau peuvent varier.
  • Une empreinte géographique forte : les éoliennes et les panneaux solaires prennent de la place dans le paysage – même si ces systèmes peuvent être couplés avec d’autres activités.
  • Un coût d’installation et d’entretien important, notamment si on se penche sur la question de l’éolien offshore.

Le nucléaire est-il une énergie renouvelable ?

Pour l’Europe ou même la France, le nucléaire est considéré comme une industrie verte. Pour autant, elle utilise de l’énergie décarbonée – qui émet très peu de CO2 – mais non renouvelable.

Le nucléaire a de nombreux désavantages :

  • Une utilisation excessive d’eau dans la production : 12% de la consommation totale d’eau en France serait dévolue au nucléaire, pour notamment refroidir les réacteurs.
  • La dépendance à l’uranium : ce sont 7000 tonnes qui sont importées en France chaque année.
  • La question des déchets : 1 million de mètres cubes de déchets radioactifs ont été créés en 2021. Ces déchets, dont la nocivité est faible mais pas nulle, doivent être traités et stockés – voire enfouis – pour éviter toute contamination.
  • La corrosion : le parc nucléaire Français est vieillissant et demande un entretien constant. Des phénomènes de corrosion ont poussé certaines centrales à l’arrêt pour éviter les fuites ou les accidents nucléaires.

Comment passer à l’énergie verte ?

Depuis près de 10 ans, le marché de l’énergie en France est libéralisé. Outre les acteurs historiques, comme EDF et Engie (ex-GDF), de nombreux fournisseurs ont vu le jour, chacun avec des identités propres. Parmi ces fournisseurs d’énergie, vous trouverez des fournisseurs spécialisés en énergies renouvelables : électricité verte et/ou gaz bio.

FournisseurElectricité verteGaz vert
AlpiqOuiNon
AlternaOuiOui
DyneffNonOui
EDFOuiNon
EkwateurOuiOui
ElmyOuiNon
EnercoopOuiNon
Energie d’iciOuiNon
EngieOuiNon
Gaz de BordeauxOuiNon
Happ-eOuiNon
ilekOuiOui
LabellenergieOuiNon
LlumOuiNon
Mint EnergieOuiOui
Octopus EnergyOuiNon
Ohm EnergieOuiOui
Papernest EnergieOuiNon
Primeo energieOuiNon
TotalEnergiesOuiOui
Ubran Solar EnergyOuiNon
VattenfallOuiNon

Quelles sont les différentes offres d’énergie verte ?

En 2024, il existe 53 offres d’électricité verte et seulement 12 offres de gaz vert – dont 5 en 100% de gaz vert. Ces offres peuvent être à prix fixe, indexées au TRV ou indexées au prix du marché.

Dans le panel d’offres disponibles sur le marché, il faut bien distinguer :

  • les offres qui proposent de l’énergie produite à base de source renouvelable
  • les offres qui compensent l’impact de leur énergie fossile par des actions R.S.E.

Généralement, les offres à base de renouvelable vous indiqueront la mention “Garantie d’origine”, ainsi que les moyens de productions, qu’ils soient en France ou à l’étranger. Consultez le comparateur du Médiateur National de l’Énergie et survolez le bandeau vert qui indique le pourcentage d’énergie verte pour connaître l’origine de l’énergie.

Il existe également des fournisseurs qui proposent des offres “compensées”. Ils vendent de l’énergie fossile, mais compensent par des investissements dans des projets de reboisement ou des crédits carbones.

Ces offres, la plupart du temps louables, peuvent parfois s’apparenter à du greenwashing. N’hésitez pas à bien vous renseigner sur les actions mises en place en compensation de votre consommation d’énergie fossile.

Passez à l'électricité verte et au gaz bio français

Faites confiance à ilek, fournisseur engagé d'énergie verte

Je fais une estimation

Quel est le prix de l’énergie verte ?

Le prix de l’énergie verte est fluctuant, et dépend avant tout du fournisseur et de son modèle de tarification. Pour autant, prouver que son énergie est verte représente un coût supplémentaire : les Certificats de Garantie d’Origine rajoutent quelques centimes en plus dans la conception du prix de l’énergie verte.

Bon à savoir : consommer de l’énergie 100% verte ne fera pas bondir votre facture. De nombreuses offres sont indexées aux prix de référence fixés par les pouvoirs publics (qu’il s’agisse du TRV électricité ou de l’index gaz édité par la CRE), ce qui signifie qu’elles évoluent dans les mêmes proportions.

Comment produire sa propre énergie renouvelable ?

Pour produire son énergie renouvelable, il faut investir dans des installations à la taille de son logement :

  • Des panneaux photovoltaïques, pour créer de l’électricité à l’aide du soleil
  • Des panneaux solaires, pour créer de la chaleur à l’aide du soleil
  • Une mini-éolienne, pour créer de l’électricité grâce au vent
  • Une mini-station hydraulique, pour créer de l’électricité grâce au cycle de l’eau

Un ou plusieurs de ces éléments cumulés permet d’atteindre une certaine autonomie. Pour être certain d’atteindre une maison totalement autonome, il faudra également investir dans des batteries à recharger. Ces aides permettent de ne pas subir l’intermittence des moyens de production dus aux aléas climatiques.

Vous pouvez également investir dans des chaudières à cogénération, qui permettent de chauffer la maison et le circuit d’eau chaude grâce à la biomasse. Les pompes à chaleur sont également de bonnes aides pour renouveler efficacement l’énergie que l’on utilise.

Peut-on investir dans l’énergie verte ?

En plus de l’investissement dans la production d’énergie verte à la maison, vous pouvez investir dans des projets en France. Intéressez-vous aux projets locaux, ou départementaux, en contactant votre mairie.

Vous pouvez aussi prospecter sur internet, notamment sur la plateforme Enerfip. Cet acteur français centralise de nombreux projets de financement participatif dévoués à l’éolien et au solaire et vous permet d’investir dans des projets qui ont du sens.

Quelle est la part d’énergie verte dans le mix énergétique français ?

Les derniers chiffres datent d’un rapport de 2023, établi sur des données de 2022. La répartition de la consommation d’énergie en France est de :

  • 36,6% nucléaire
  • 30,3% pétrole
  • 15,5% gaz naturel
  • 2,9% charbon
  • 13,9% énergie renouvelable

Presque 14% du mix énergétique français est donc dévolu aux énergies renouvelables, et il faudrait atteindre les 33% d’ici 2030 pour répondre aux ambitions du plan national. La répartition des différentes sources :

  • 4,7% de biomasse solide
  • 1,8% d’hydraulique
  • 1,7% de pompe à chaleur
  • 1,6% de biocarburants
  • 1,5% d’éolien
  • 0,8% de photovoltaïque
  • 1,7% d’autres

Comment différencier un fournisseur d’énergie vraiment vert ?

Auparavant, Greenpeace avait établi un palmarès des fournisseurs d’énergie “vraiment vert” mais a décidé, suite à la crise énergétique, de ne plus publier ce rapport, se référant, pour l’électricité, au label VertVolt. Définir qu’un fournisseur est “vraiment vert” est la conjonction de deux éléments : la reconnaissance par des autorités fortes et des labels, mais aussi la mise en place des garanties d’origine, obligatoires pour certifier l’origine renouvelable des productions.

Le label Vertvolt de l’ADEME permet de comparer les offres d’électricité réellement verte. Ce label est attribué aux offres qui garantissent une énergie produite à partir de renouvelable en France. Il existe deux niveaux de label : le niveau 1 (engagé) : le fournisseur achète exactement la quantité d’énergie renouvelable qu’il vend à des producteurs français le niveau 2 (très engagé) : le fournisseur achète exactement la quantité d’énergie renouvelable qu’il vend à des producteurs français et au moins 25 % de cette électricité provient d’installations mises en place par des collectivités territoriales – avec gouvernance partagée – ou par d’autres acteurs mais sans soutien public. En janvier 2024, 9 fournisseurs disposent du label Vertvolt – engagé ou très engagé (pour toutes ou certaines offres). Il s’agit de GEG, GEG Sources d’Énergie, Alterna, Enercoop, EDF, Octopus, La Bellenergie, Engie et ilek.
ilek est labellisée Vertvolt depuis mars 2022

Il existe autant de garanties d’origine que de producteurs d’énergie. Ce certificat électronique, officiel, remis par un organisme indépendant, assure que la production de l’énergie est verte.

Le système de la garantie d’origine est international, il peut donc être distribué en France ou à l’étranger. Pour autant, les labels qui certifient une production d’énergie verte stipulent que l’énergie doit être “garantie d’origine française”.

Le greenwashing est une tentative de verdir, via des communications parfois trompeuses ou mensongères, les actions d’une entreprise. En français, on parle d’éco-blanchiment, une pratique commerciale qui est illégale et passible de sanctions, au même titre que la publicité mensongère.

Le greenwashing touche tous les secteurs de l’économie, de la grande distribution au prêt à porter, en passant par les produits ménagers … et les fournisseurs d’énergie. Certains ont même été épinglés par des associations, notamment Les Amis de la Terre, pour des publications trompeuses.

Un fournisseur vraiment vert, au meilleur prixJe passe aux énergies renouvelables avec ilek