Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

DPE d’appartement : tous nos conseils pour l’améliorer

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) d’un logement est un outil essentiel pour estimer sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre. Il vous permet d’identifier les principales sources de consommation énergétique afin d’optimiser le classement de votre bien, notamment en vue d’une location ou d’une revente. Découvrez tous les conseils pour améliorer le DPE de votre appartement.

Pourquoi faire baisser la classe énergétique de son appartement ?

Améliorer son DPE permet de réduire la consommation énergétique et de se conformer à la législation avant de proposer un bien à la location. En effet, depuis le 1er janvier 2023, les passoires thermiques sont progressivement interdites sur le marché locatif. Dans les prochaines années, de nouvelles échéances sont prévues :

  • 2025 : les logements classés G ne peuvent plus proposer de location
  • 2028 : les logements classés F exclus du marché locatif
  • 2034 : les biens classés E interdits à la location (1)

Quels travaux prévoir pour améliorer le DPE d'un appartement ancien ?

Pour améliorer le DPE d’un appartement – qu’il soit ancien ou récent -, il est important de bien isoler son habitat et de changer les fenêtres et portes pour des modèles à double vitrage. Il est également conseillé d’installer des appareils électriques à faible consommation d’énergie et de remplacer les anciens chauffages par des chauffages à économie d’énergie.

Selon l’ADEME, on estime que dans un logement construit avant 1974 :

  • 25% à 30 % des pertes énergétiques s’effectuent par la toiture 

  • 20% à 25 % par les murs 

  • 10% à 15 % par les fenêtres et baies-vitrées 

  • 7 à 10 % de pertes pour les planchers bas (2)

Pour améliorer le DPE d’un appartement, il est recommandé de planifier des travaux pour bien isoler les murs ainsi que les fenêtres. Pour faire des économies d’énergie et gagner en confort dans votre appartement, l’isolation thermique des murs en contact avec l’extérieur est une priorité.

Le remplacement de menuiseries extérieures est également une étape importante pour limiter les déperditions de chaleur et améliorer le DPE de son appartement. 

Pour bien isoler votre logement, France Renov’ recommande l’installation de fenêtres neuves double vitrage, dont l’étanchéité à l’air bien plus élevée est très efficace (3).

Quel mode de chauffage choisir pour améliorer son DPE ?

Le changement de système de chauffage figure parmi les travaux de rénovation énergétique essentiels. Les chaudières au fioul, gaz et charbon très énergivores peuvent être remplacées par un système de chauffage à haute performance énergétique ou qui utilisent des énergies renouvelables (4).

La pompe à chaleur

En appartement, la pompe à chaleur est une excellente option. Les pompes à chaleur sont l’un des systèmes de chauffage les plus efficaces et durables du marché. Elles sont capables de transférer de la chaleur d’une source à une autre, ce qui signifie qu’elles tirent leur énergie à partir des sources gratuites et renouvelables.

Très silencieuses, elles peuvent fournir un chauffage doux et uniforme. De plus, elles sont faciles à entretenir et à réparer, ce qui en fait un excellent choix pour les propriétaires qui recherchent un chauffage durable et rentable pour améliorer leur DPE.

Le poêle à bois

Le poêle à bois peut également être une bonne solution de système de chauffage. Cet appareil de chauffage, très efficace et économique, offre un confort et une chaleur agréables au sein de votre logement. Il est considéré comme une option plus écologique car il est beaucoup moins polluant que d’autres méthodes de chauffage comme le gaz ou le fioul.

La pose d’un poêle nécessite la mise en place d’un conduit d’évacuation des fumées. C’est pourquoi, l’autorisation de la copropriété est indispensable afin d’effectuer ce type d’installation dans votre logement.

Améliorer sa note de DPE avec une chaudière haute performance

La plupart des chaudières haute performance sont conçues pour fonctionner avec des combustibles plus propres ce qui permet aux propriétaires de réduire leurs émissions de carbone. Il peut s’agir d’une chaudière à condensation, d’une chaudière à basse température ou d’une chaudière biomasse.

Généralement plus chères à l’achat, ces chaudières peuvent être éligibles aux aides financières du gouvernement telles que MaPrimeRénov‘, l’Éco-Prêt à taux zéro ou encore la TVA réduite à 5,5%.

Bon à savoir : pour obtenir une aide financière, il est nécessaire de recourir à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) pour effectuer vos travaux de rénovation énergétique (5).

Questions fréquemment posées

Qu'est-ce que le diagnostic de performance énergétique (DPE) ?

Le diagnostic de performance énergétique consiste à évaluer la consommation énergétique ainsi que les émissions de gaz à effet de serre rejetées par un bien immobilier. Le DPE fournit une analyse détaillée des caractéristiques structurelles et techniques des bâtiments, ainsi que des critères de consommation et de production d’énergie (6). 

Qui peut réaliser le DPE de mon appartement ? 

Le diagnostic de performance énergétique doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié et ayant souscrit une assurance professionnelle. Lui seul sera en mesure d’analyser le bâtiment et ses systèmes de chauffage, de ventilation et d’éclairage, ainsi que tous les autres facteurs qui influent sur la classe énergétique, tels que le mode de construction et les matériaux utilisés.

Que contient le DPE ?

En plus de renseigner les caractéristiques pertinentes du logement et de décrire ses équipements de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, de refroidissement, de ventilation et, dans certains types de bâtiments, d’éclairage intégré des locaux, le DPE contient les informations suivantes :

  • la consommation énergétique annuelle estimée (en kWh par m2 et par an) 
  • la note globale de performance énergétique (de A à G, A étant le meilleur) 
  • les estimations des dépenses annuelles en énergie (en euros) 
  • la quantité estimée de gaz à effet de serre produite par le bien (en kg eq. CO2/m2/an)

Afin de permettre aux propriétaires d’améliorer le DPE de leur bien, le document transmis contient également des recommandations sur les modifications à apporter afin de réduire les coûts et les consommations d’énergie, et de réduire les émissions de gaz à effet de serre (7).

 

Bon à savoir : la réglementation précise que les recommandations du DPE n’ont qu’une valeur informative. Elles n’ont pas de caractère opposable comme les autres éléments contenus dans le DPE (8).

À quoi correspondent les notes A à G du DPE ? 

Le résultat du DPE est donné sous forme d’étiquettes énergies, allant de A à G :

Classe énergieConsommation énergétique annuelleGaz à effet de serre rejetés
AMoins de 70 kWh/m²/anMoins de 6 kg CO2/m²/an
BDe 70 à 110 kWh/m²/an6 à 11 kg CO2/m²/an
CDe 110 à 180 kWh/m²/an11 à 30 kg CO2/m²/an
DDe 180 à 250 kWh/m²/an30 à 50 kg CO2/m²/an
EDe 250 à 330 kWh/m²/an50 à 70 kg CO2/m²/an
FDe 330 à 420 kWh/m²/an70 à 100 kg CO2/m²/an
GPlus de 420 kWh/m²/anPlus de 100 kg CO2/m²/an

(9) https://www.dimo-diagnostic.net/

Sources

(1) https://defim.pro/

(2) https://agirpourlatransition.ademe.fr/

(3) (4) (5) https://france-renov.gouv.fr/

(6) https://www.economie.gouv.fr/

(7) https://www.service-public.fr/

(8) https://edito.seloger.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *