Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

MaPrimeRénov’ 2024 : les nouveautés et évolutions

Envie de mieux consommer, passez à l’énergie verte

MaPrimeRénov’ est un dispositif mis en place par le gouvernement le 1er janvier 2020. Il a pour but d’apporter une aide financière lors des travaux de rénovation énergétique. Cette aide dépend de certains facteurs, notamment du niveau de revenus de celui qui entreprend les travaux, ainsi que le montant de ces derniers.

Ce financement connaît tous les ans des ajustements, afin de correspondre au mieux au contexte économique du moment. Cette année ne fait pas exception à la règle : Ma Prime Rénov 2024 comporte certaines nouveautés et se focalise sur des travaux de rénovation énergétique de grande ampleur. 

En bref :

  • Simplification du processus en 2024 : deux dispositifs proposés pour la transition énergétique aux particuliers :
    • MaPrimeRénov‘ se concentre sur l’installation d’un système de chauffage / production d’eau chaude sanitaire décarbonée. Un DPE est obligatoire pour bénéficier de l’aide. 
    • MaPrimeRénov’ Parcours accompagné est destinée aux rénovations plus ambitieuses, permettant de gagner au moins 2 classes énergétiques sur le DPE. Le logement doit avoir été construit avant 2009.
  • Tous les propriétaires peuvent prétendre à la prime. 
  • Tous les plafonds de revenus sont revus à la hausse
  • L’aide est versée en une seule fois, après la réalisation des travaux, par un seul guichet
  • Disparition de MaPrimeRénov’ Sérénité.
  • Les petits travaux – comme le remplacement de fenêtres – ne sont plus pris en charge par le dispositif. 

Maprimerenov ou l'aide à la rénovation énergétique : les principes généraux

Si le dispositif MaPrimeRénov’ évolue régulièrement, son principe reste inchangé. Il a pour objectif d’encourager les ménages à entreprendre des travaux d’éco-rénovation. En 2030, conformément à ce qui est énoncé par l’Accord de Paris, il faudra avoir réduit les émissions de 45%. Et, à plus long terme, c’est la neutralité carbone qui est visée, à l’horizon 2050.

Depuis sa création, plus d’un million de foyers ont déjà bénéficié du dispositif. Les aides concernent principalement les systèmes de chauffage (70%), l’isolation (21%) et la ventilation (4%).

Les grandes règles de MaPrimeRénov 

  • Elle concerne potentiellement tous les propriétaires et copropriétaires. Peu importe que ceux-ci occupent le bien ou le louent à une tierce personne. Les personnes morales, en revanche, sont exclues du dispositif.
  • La demande doit être formulée avant le début des travaux. Le montant de la prime est quant à lui versé à fin du chantier.
  • Le montant de MaPrimeRénov’ dépend de la nature des travaux entrepris et des revenus du foyer.
  • Pour pouvoir être éligible, l’ancienneté du logement doit être d’au moins quinze ans. Il existe une exception concernant le changement d’une chaudière au fuel : dans ce cas, les logements de plus de deux ans sont concernés.
  • Le logement qui bénéficie des travaux doit être occupé au minimum huit mois par an.

Les dépenses concernées

C’est le décret n°2020-26 du 14 janvier 2020 qui établit la liste des dépenses éligibles à MaPrimeRénov’ (2). Voici les principaux postes concernés : 

  • Les systèmes de chauffage au bois, solaire thermique, les pompes à chaleur, le chauffage biomasse
  • Les chaudières qui possèdent d’excellentes performances énergétiques 
  • Les systèmes de production d’eau chaude solaire thermique ou à pompes à chaleur
  • L’isolation thermique, que ce soit les combles, les murs de façade, les toitures, les vitrages…
  • Les diagnostics et audits énergétiques

Ma Prime Rénov 2024 : les évolutions

La loi de finances de l’année 2024 et l’arrêté du 29 décembre 2023 soulignent les principaux changements de MaPrimeRénov’. Globalement, l’objectif est de mettre l’accent sur les rénovations énergétiques les plus efficaces tout en simplifiant le dispositif global. 

MaPrimeRénov’ est donc divisée en deux parties :

  • Parcours accompagné : pour les projets de rénovation énergétique de grande ampleur. L’objectif est un gain de minimum deux lettres de DPE. Passer par exemple d’un DPE F (passoire thermique) à un DPE D. 
  • Parcours par geste : pour les projets de remplacement de chauffage, chaudière, ventilation ou les travaux d’isolation. 

MaPrimeRénov' - Parcours accompagné

S’engager avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, c’est assurer que son logement va subir au moins 2 gestes d’isolation. C’est aussi permettre un gain énergétique de minimum deux classes sur le Diagnostic de Performance Énergétique du logement. 

Il est obligatoire :

  • de réaliser un audit énergétique avant et après travaux pour valider le passage à une classe énergétique inférieure. 
  • de se faire accompagner par un Accompagnateur Rénov’, du début à la fin des travaux. 
  • de faire réaliser la rénovation par des professionnels RGE – reconnus garants de l’environnement. 
  • de créer un compte sur le site de MaPrimeRénov’ et d‘attendre confirmation de l’accusé de réception de l’ANAH avant de réaliser les travaux. 
  • de faire réaliser les travaux dans un délai de 3 ans maximum et de transmettre les documents demandés à l’ANAH pour recevoir l’aide en 1 fois, par virement bancaire.

MaPrimeRénov' - Parcours par geste

Le Parcours par Geste demande obligatoirement l’installation d’un équipement de chauffage renouvelable ou d’eau chaude sanitaire. Des travaux complémentaires d’isolation sont possibles. 

Il est obligatoire :

  • de réaliser un audit énergétique pour classifier le DPE du bien. 
  • de faire réaliser l’installation par des professionnels RGE – reconnus garants de l’environnement. 
  • de créer un compte sur le site de MaPrimeRénov’ et d‘attendre confirmation de l’accusé de réception de l’ANAH avant de réaliser les travaux. 
  • de faire réaliser les travaux dans un délai de 2 ans maximum et de transmettre les documents demandés à l’ANAH pour recevoir l’aide en 1 fois, par virement bancaire.

Bleu, Jaune, Violet, Rose : MaPrimeRénov' dépend du revenu fiscal

Les plafonds de ressources MaPrimeRénov’ ont légèrement augmenté en 2024. Ils sont calculés sur le revenu fiscal de référence n-1 et sont différents si vous habitez en Île-de-France ou dans les autres régions de France. 

L’objectif reste toujours le même : permettre à chacun de rénover son habitat. Les aides sont donc dégressives en fonction des revenus du foyer. 

Attention : MaPrimeRénov’ Parcours par geste ne s’applique pas aux profils correspondants à MaPrimeRénov’ Rose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *