Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Quelles aides pour l’installation de panneaux solaires chez soi ? Comment les financer ?

Quelles sont les aides pour installer des panneaux solaires chez soi et comment les financer ? L’état est actuellement engagé à financer une partie de vos panneaux, tandis que le complément peut être financé sur fonds propres ou par l’emprunt à taux préférentiel.

Comme ils fournissent de l’électricité en exploitant une énergie renouvelable, les panneaux solaires sont soutenus par plusieurs dispositifs d’aides.

 

Si vous avez un objectif d’autoconsommation, prenez donc le temps de vous renseigner en profondeur. Les différentes aides existantes pour l’installation de panneaux solaires peuvent en effet vous aider à réduire le coût initial de l’installation, et dès lors rendre l’investissement plus abordable.

 

Par ailleurs, ces dispositifs permettent de faire diminuer les coûts de fonctionnement et d’entretien des panneaux solaires. L’amortissement de votre installation est alors beaucoup plus rapide.

Les différentes aides soutenant l’installation de panneaux solaires peuvent provenir des programmes de rénovation énergétique, de subventions, de taxes réduites ou encore de dispositifs créés par les collectivités locales.

Il existe une huitaine de dispositifs d’aides à la pose de panneaux solaires.

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque

Il faut savoir qu’il existe 3 différents types de panneaux solaires : photovoltaïque, thermique et hybride. La prime n’est éligible que pour les dispositifs permettant de produire de l’électricité, donc le photovoltaïque et l’hybride.

 

En consommant votre propre électricité produite à partir de l’énergie solaire, vous contribuez à l’effort de transition énergétique. Cela vous permet de bénéficier de la prime à l’autoconsommation photovoltaïque.

 

Répartie sur les 5 premières années de fonctionnement de votre matériel, cette prime est versée par EDF Obligation d’Achat en même temps que les revenus liés au surplus de production d’électricité.

Montants de la prime à l’autoconsommation en euros par kWc

Le gouvernement a mis en place une prime à l’autoconsommation dégressive selon la puissance de votre installation (Source : site du gouvernement).
Puissance Montant de prime (par kWc)
inférieur ou égal 3 kWc
380€
entre 3 et 9 kWc
290€
entre 9 et 36 kWc
160€
supérieur à 36 kWc
80€

L’obligation d’achat du surplus d’électricité par EDF

Même si elle ne constitue pas une aide à proprement parler, l’obligation d’achat du surplus par EDF vient soutenir les particuliers qui ont un projet d’autoconsommation. Fixée par la signature d’un contrat avec EDF, elle vous permet de revendre l’électricité que vous ne consommez pas immédiatement.

 

Si vous avez une installation photovoltaïque, vous avez la possibilité de revendre l’intégralité ou une partie de l’électricité produite. Les tarifs ne sont pas les mêmes suivant votre choix. 

 

Par exemple, pour une revente partielle liée à une installation inférieure ou égale à 3kWc, vous percevrez 10 centimes par kWh ; si vous revendez la totalité de l’électricité produite, le tarif atteint 17,89 centimes.

A noter : ces tarifs sont fixés par décret et sont susceptibles d’évoluer.

MaPrimRénov’ - une autre aide de l'Etat pour vos panneaux solaires

Lancée en 2021 pour succéder au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), MaPrimeRénov’ est un dispositif permettant de soutenir les particuliers qui s’engagent dans des travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique.

 

L’installation de panneaux solaires, à condition qu’elle soit réalisée par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), est compatible avec ce dispositif.

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, vous devez compléter une demande sur l’espace en ligne dédié (accéder au site du gouvernement dédié).
Le niveau de la prime est relatif à deux éléments : le montant de la facture et le profil de revenus du bénéficiaire.

Le taux de TVA réduit (10 %)

Si vous faites installer des panneaux solaires à votre domicile, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite. Fixée à 10 % au lieu de 19,6 %, cette TVA permet d’alléger l’investissement de départ. Ce taux réduit est néanmoins réservé aux installations d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc.

Envie de produire votre électricité ?

Profitez de nos conseils gratuitement.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ) est un prêt bancaire qui soutient les travaux de rénovation énergétique. Son principal avantage est qu’il permet d’emprunter sans verser de taux d’intérêt. Plafonné à 30 000 €, il peut être remboursé en 15 ans maximum.

(Source GOUV)

Pour bénéficier de l’éco-PTZ, l’installation de panneaux solaires doit être réalisée sur une résidence achevée depuis plus de deux ans. Si vous êtes bailleur, vous devez vous engager à la louer en résidence principale.

A noter :

l’éco-prêt à taux zéro n’est pas compatible avec tous les types de panneaux solaires. En effet, seuls les panneaux permettant de produire de l’eau chaude ou de l’air chaud entrent dans le cadre de ce dispositif : panneaux solaires thermiques, hybrides ou aérovoltaïques. L’installation de panneaux photovoltaïques ne permet donc pas de bénéficier de l’éco-PTZ.
(Source France-Renov)

Les Certificats d’économie d’énergie (CEE)

Créés en 2006, les Certificats d’économie d’énergie (CEE) ont pour objectif d’encourager les travaux d’économies d’énergie par le biais de primes versées par les fournisseurs d’énergie.

A l’instar de l’éco PTZ, les CEE sont compatibles avec l’installation de panneaux solaires permettant de produire de la chaleur.

Pour obtenir les CEE, vous devez compléter une demande auprès d’un fournisseur d’énergie. Les demandes doivent être formulées sur présentation d’un devis non-signé : la création de votre dossier est antérieure à tout accord avec un professionnel.
(Source Service-Public)

Pour faire votre demande de CEE, vous devez respecter l’ordre des étapes suivantes :

  1. Sélectionner un fournisseur d’énergie proposant des CEE (ou un courtier en CEE). Il est recommandé de comparer les offres disponibles sur le site internet de plusieurs fournisseurs.
  2. Faire faire un devis par un professionnel RGE, sans le signer et le déposer au fournisseur ou courtier.
  3. Accepter l’offre du fournisseur (ou de son partenaire) correspondant à vos travaux avant de signer le devis de vos travaux
  4. Signer le devis proposé par le professionnel RGE
  5. Faire réaliser vos travaux par ce professionnel
  6. Envoyer les pièces justificatives de vos travaux au fournisseur ou courtier (factures, attestation sur l’honneur signée par vous-même et remise par le fournisseur d’énergie qui récapitule les travaux)

Les subventions des collectivités locales pour vos panneaux solaires

Les régions, départements et les communautés d’agglomérations ont mis en place différentes subventions afin de soutenir les particuliers qui souhaitent installer des panneaux solaires.

A savoir : La plupart de ces aides sont liées à la production de chaleur ; si vous souhaitez également produire de l’électricité, vous devrez opter pour la pose de panneaux solaires hybrides.

Les départements des Bouches-du-Rhône (Provence Eco-Rénov) et de la Drôme (Aides Chaleur Solaire) proposent ainsi une aide de 3 000 € pour l’installation de panneaux solaires couplés avec un système de chauffage. La région Bourgogne-Franche-Comté (programme EFFILOGIS) soutient les projets de rénovation énergétique à hauteur de 3 000 € et ajoute un bonus de 1 000 € en cas d’installation d’un chauffe-eau solaire individuel.

 

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les aides existantes, vous pouvez vous renseigner sur l’Espace Info Energie de votre département.

Envie de produire votre électricité ?

Profitez de nos conseils gratuitement.

On comprend rapidement que le coût d’installation de panneaux solaires peut être dans une certaine mesure compensée par les aides d’état et la revente du surplus.

 

Bien évidemment, pour amortir le plus rapidement votre installation, il faudra maximiser le rendement de vos panneaux solaires. Cela passe par l’inclinaison optimale de votre installation, mais aussi par l’entretien de vos panneaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *