Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Quel entretien pour un poêle à granulés ?

Envie de mieux consommer, passez à l’énergie verte

Le poêle à granulés est une solution efficace pour chauffer son logement de manière plus écologique et plus économique. Grâce à leur pouvoir calorifique plus important que des bûches traditionnelles, les granulés de bois offrent un excellent rendement, allant en moyenne de 85% et 95% (1).

Pour optimiser cette performance, il est important de bien entretenir votre appareil. Creuset, vitre, grilles de ventilation, bougie d’allumage… découvrez comment entretenir votre poêle à granulés et quand il est indispensable de faire appel à des professionnels.

Pourquoi entretenir son poêle à granule ?

Parce qu'il s'agit d'une obligation légale

Entretenir votre poêle à granulés de bois est une obligation légale. Cette réglementation est définie localement par le Règlement Sanitaire Départemental (2) :

« Les conduits de fumée intérieurs ou extérieurs, fixes ou amovibles, utilisés pour l’évacuation des gaz de la combustion doivent être maintenus constamment en bon état d’entretien et de fonctionnement et ramonés périodiquement en vue d’assurer le bon fonctionnement des appareils et d’éviter les risques d’incendie et d’émanations de gaz nocifs dans l’immeuble, ainsi que les rejets de particules dans l’atmosphère extérieure. » 

Bon à savoir : tout manquement à cette obligation est passible de 1 500 € d’amende

Pour garantir votre sécurité

Au-delà du risque financier encouru, ne pas entretenir votre poêle à granulés de bois vous met potentiellement en danger. Cette solution de chauffage est amenée à dégager du monoxyde de carbone (CO), un gaz inodore et hautement dangereux pour la santé. C’est pourquoi, il est essentiel de se montrer vigilant et de respecter à la lettre les échéances d’entretien. 

Pour qu'il reste performant

Réaliser l’entretien de son poêle à granulés permet de bénéficier de ses excellences performances sans qu’elles ne se dégradent avec le temps. Un poêle mal entretenu et vieillissant, même s’il s’agit d’un poêle labellisé Flamme Verte 7 étoiles(3), rejette plus de particules fines polluantes et consomme plus d’énergie. Au contraire, un poêle entretenu limite son impact sur l’environnement et vous amène à faire des économies d’énergie et d’argent.

Quand faire l'entretien d'un poêle à granulés ?

La fréquence de nettoyage du poêle à granulés dépend de ses différentes parties. Tandis que le creuset, le tiroir à cendres et la vitre demandent un nettoyage quotidien ou hebdomadaire, le nettoyage approfondi pourra être réalisé annuellement. Voici nos conseils pour bien nettoyer tous les éléments de votre poêle à granulés.

Nettoyer le creuset quotidiennement

Le creuset désigne l’endroit où se produit la combustion. Lorsque les cendres et les dépôts de poussières s’accumulent dans le creuset, l’arrivée d’air est réduite. Une réduction de l’arrivée d’air peut empêcher la combustion et faire échouer l’allumage du poêle.

 

Pour nettoyer le creuset de votre poêle à granulés, il suffit d’ôter le brasero de son logement et d’aspirer les cendres. Veillez à utiliser un aspirateur équipé d’un filtre spécial HEPA et à ne procéder que lorsque les cendres sont froides. Si les cendres sont incrustées, vous pouvez les déloger à l’aide d’une brosse en métal.

Nettoyer la vitre 2 fois par semaine

Même si la propreté de la vitre de votre poêle n’impacte pas son rendement, il est préférable de la maintenir propre afin de mieux contrôler visuellement la flamme.

 

Le nettoyage de la vitre de votre poêle à granulés ne prend que quelques minutes. Afin de prévenir le risque d’éventuelles fissures, il est recommandé de patienter jusqu’à ce que la vitre soit bien froide. 

 

Pour débarrasser la vitre de ses salissures, il n’est pas nécessaire de faire l’acquisition d’un produit dédié aux appareils de chauffage. Vous pouvez opérer à l’aide d’un chiffon microfibre légèrement humide. 

Nettoyer le bac à cendres et la chambre de combustion 1 fois par semaine

Le bac à cendres doit être vidé toutes les semaines afin de garantir les performances du poêle à granulés. Tout comme pour le creuset, vous pouvez utiliser un aspirateur muni d’une brosse souple pour nettoyer le compartiment du cendrier. 

 

Afin que les résidus de combustion ne s’accrochent pas aux parois du foyer, la chambre de combustion doit également être nettoyée une fois par semaine. La méthode la plus simple consiste aspirer les cendres. Pour plus de précision, vous pouvez les déloger à l’aide d’un pinceau avant d’utiliser l’aspirateur.

Nettoyer l’échangeur de chaleur tous les mois

L’échangeur de chaleur, qui permet de diffuser l’air chaud dans les pièces, doit être nettoyé tous les mois à l’aide d’un goupillon afin de le débarrasser des résidus de combustion. Profitez-en également pour nettoyer l’écran avec un chiffon doux type microfibre et pour vérifier l’état du T tampon. Le T tampon réceptionne les suies qui tombent du tuyau de raccordement et permet leur évacuation.

 

Mensuellement, il sera aussi nécessaire de collecter la sciure dans le réservoir à granulés en dévissant la grille de sécurité.

L'entretien annuel du poêle à granule

L’entretien annuel, ou toutes les 2 000 heures de fonctionnement de votre poêle à granulés, est indispensable pour éviter qu’il ne s’encrasse. Réalisé par un chauffagiste, il permet également de vous assurer que votre poêle à granulés réponde aux normes de sécurité en vigueur et d’optimiser son bon fonctionnement.

Le nettoyage de l’extracteur des fumées

Cette partie se présente sous la forme d’un escargot. Pour nettoyer l’extracteur de fumée, il est nécessaire d’enlever les parements latéraux et d’aspirer les cendres accumulées. Cette étape permet également de contrôler le joint après avoir dévissé les 4 vis pour l’ouvrir en deux.

Le nettoyage approfondi du poêle

L’entretien annuel du poêle permet de faire le point sur l’ensemble des pièces. Creuset, chambre de combustion, corps de chauffe, bougie d’allumage… toutes les pièces sont contrôlées afin de repartir sur une année complète de chauffe en toute sécurité.

Combien de ramonage par an pour un poêle à granulés ?

Comme tous les appareils de chauffage au bois, le poêle à granulés doit faire l’objet de deux ramonages par an (4) : un ramonage doit être effectué en dehors de la période de chauffe, de préférence avant le démarrage, et un autre pendant. Bien que le risque d’encrassage soit moins important avec ce type d’appareil, il existe bel et bien. 

 

Lors du ramonage bi-annuel de votre poêle à granulés, le nettoyage du conduit de fumée ainsi que la vérification de l’étanchéité des joints sont effectués. Le professionnel procède également à l’élimination des résidus des composants internes du poêle et au contrôle de l’émission des fumées et des composants électromécaniques.

Entretien et réparation d'un poêle à granule : qui contacter ?

Pour entretenir ou réparer votre poêle à granulés, vous devez faire appel à un chauffagiste. Le ramonage doit également être effectué par un ramoneur certifié. À l’issue du ramonage, le professionnel délivre un certificat. Ce certificat doit être conservé précieusement car il peut vous être demandé par votre assureur en cas de dommages.

 

À noter : en cas de sinistre causé par le poêle à granule, si le ramonage n’a pas été effectué par un professionnel certifié, l’indemnité de l’assurance peut être revue à la baisse

Quel est le coût de l'entretien d'un poêle à granule ?

Le coût de l’entretien d’un poêle à granulés est compris entre 140 et 250 €. Ce tarif comprend généralement les prestations de ramonage. Pour obtenir un tarif plus avantageux, vous pouvez souscrire un contrat d’entretien auprès d’un professionnel.

 

L’entretien de votre poêle à granules doit être effectué en votre présence, le professionnel ayant besoin d’accéder à votre logement. Le contrat d’entretien vous permet de programmer vos interventions et de prendre rendez-vous bien à l’avance afin de mieux vous organiser. N’hésitez à mettre en concurrence les différents prestataires et à comparer les devis.

Qui doit payer l'entretien du poêle à granulés ?

L’entretien du poêle à granule est à la charge de l’utilisateur des appareils de chauffage. Cela peut être le propriétaire du logement, ou le locataire. Le coût lié à la réparation courante du poêle à granule est également à la charge du locataire.

Que faire si le creuset se bouche ?

Une accumulation de cendres au niveau du creuset peut boucher les orifices qui acheminent l’air de combustion. Si le granulé forme une croûte de cendres très compacte, nommée mâchefer, il est nécessaire de l’ôter afin de ne pas provoquer des problèmes de compression. En cas de mâchefer, grattez cette croûte à l’aide d’une brosse métallique.

Quelles précautions prendre avant de nettoyer son poêle à granulés ?

Avant quelconque opération, il est important de prendre quelques précautions afin d’assurer votre sécurité :

  • Veillez à ce que votre appareil soit bien éteint en débranchant le câble d’alimentation
  • Pour ne pas vous brûler et/ou endommager votre appareil, le poêle à granulés doit être froid.
  • En cas de doute, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un professionnel pour ne prendre aucun risque.

Quelle est la durée de vie d'un poêle à granulés ?

Un poêle à granulés possède une durée de vie pouvant aller de 15 à 20 ans(5). Pour garantir cette longévité, il est essentiel de l’entretenir correctement. Selon l’Ademe, un manque d’entretien régulier de l’appareil peut diminuer de 2 à 3 fois sa durée de vie. Mal entretenir cette solution de chauffage vous expose également à un risque de panne plus élevé.

(1) https://www.quechoisir.org/guide-d-achat-poeles-a-granules

(2) Exemple Dpt Loire – art. 31 p33 : https://www.loire.gouv.fr/IMG/pdf/RSD_LOIRE_070331.pdf 

(3) https://www.flammeverte.org/espace-particuliers 

(4) https://www.quechoisir.org/conseils-poele-a-granules-conseils-d-entretien-n9291/

(5) https://presse.ademe.fr/wp-content/uploads/2014/11/guide-pratique-se-chauffer-au-bois.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *