Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Comment faire des économies d’énergie dans une entreprise ?

En tant qu’entreprise, faire baisser ses dépenses énergétiques est à la fois une nécessité économique et environnementale. Véritable atout pour les entreprises de toutes tailles et de tous les secteurs, l’optimisation de la consommation d’énergie permet de réduire les coûts opérationnels, mais aussi de faire un geste en faveur de l’environnement. Découvrez tous nos conseils pour faire des économies d’énergie.

Comment réduire la consommation d'électricité dans une entreprise ?

Réaliser un audit énergétique

L’audit énergétique d’une entreprise est une évaluation détaillée de sa consommation d’énergie. Son objectif est d’identifier les domaines où l’énergie est utilisée de manière inefficace et de proposer des recommandations pour améliorer l’efficacité énergétique. L’auditeur va recueillir des informations sur l’utilisation actuelle de l’énergie dans l’entreprise. Cela peut inclure l’examen des factures d’énergie et la collecte de données sur les équipements et les systèmes énergétiques pour comprendre les habitudes et les pratiques d’utilisation de l’énergie. 

Sur la base de son analyse, l’auditeur identifiera les opportunités d’amélioration. Il peut s’agir de mesures telles que le remplacement des équipements existants par des modèles plus efficaces, l’installation de systèmes d’énergie renouvelable, l’amélioration de l’isolation, et la modification des pratiques opérationnelles pour réduire la consommation d’énergie.

Réaliser un audit énergétique peut représenter un investissement initial, mais les économies d’énergie qu’il peut permettre de réaliser en font souvent un choix judicieux à long terme.

Bon à savoir : le code de l’énergie prévoit la réalisation d’un audit énergétique pour les grandes entreprises de plus de 250 salariés, afin qu’elles mettent en place une stratégie d’efficacité énergétique de leurs activités (1).

Chauffage, ventilation, climatisation... chaque geste compte

Le chauffage, la ventilation et la climatisation (CVC) représentent une part importante de la consommation d’énergie dans la plupart des entreprises. Fort, heureusement, il existe plusieurs façons d’optimiser ces systèmes pour une meilleure efficacité énergétique :

  • Réaliser un entretien régulier : un entretien régulier est essentiel pour maintenir l’efficacité de vos systèmes CVC. Cela comprend le nettoyage et le remplacement des filtres, la vérification des fuites et l’entretien des composants mécaniques (2).
  • Changer ses équipements : si vos systèmes CVC sont anciens, il est certainement plus rentable de les remplacer par des modèles plus récents et plus efficaces. Les nouvelles technologies, comme les pompes à chaleur, peuvent offrir des gains d’efficacité significatifs (3).
  • Utiliser des thermostats programmables : avec un thermostat programmable, vous pouvez régler la température de votre bâtiment pour qu’elle soit plus élevée ou plus basse lorsqu’il y a moins de personnes, comme la nuit ou pendant les week-ends. Ces dispositifs permettent de réduire considérablement la quantité d’énergie que vous utilisez pour le chauffage et la climatisation.

La sensibilisation des équipes aux économies d’énergie

L’implication des collaborateurs est un aspect crucial de toute stratégie d’économie d’énergie en entreprise. Les comportements individuels ont un impact significatif sur la consommation d’énergie, et chaque collaborateur a un rôle à jouer. En sensibilisant vos employés et en les impliquant activement dans vos efforts, vous pouvez créer une culture d’économie d’énergie qui bénéficiera à votre entreprise et à l’environnement.

Fournir une formation régulière sur les bonnes pratiques d’économie d’énergie peut aider les employés à comprendre comment leurs actions affectent la consommation d’énergie de l’entreprise et à partir à la chasse aux gaspillages. Cette formation peut comprendre des informations sur l’utilisation efficace des systèmes CVC, l’importance d’éteindre les lumières et les appareils électroniques lorsqu’ils ne sont pas utilisés, ou encore sur comment utiliser efficacement les ressources, comme l’eau et le papier.

Adopter des mesures de sobriété pour les usages numériques

L’usage des technologies numériques (ordinateurs, smartphones, serveurs, réseaux, etc.) génère une consommation énergétique importante, qui ne cesse de croître. 21 % de la consommation d’électricité d’une entreprise de bureau provient des équipements informatiques (4).

Pour réduire cette empreinte énergétique, il est nécessaire d’adopter des mesures de sobriété numérique au sein de l’entreprise. Pour y parvenir, la première étape est de sensibiliser tous les collaborateurs à l’impact énergétique et environnemental de leurs usages numériques. Encouragez-les à n’envoyer des e-mails qu’en cas de nécessité, à limiter le nombre de destinataires et à éviter les pièces jointes lourdes.

Aussi, pour limiter l’impact énergétique du numérique en entreprise, il est recommandé de privilégier l’achat de matériel informatique éco-conçu, c’est-à-dire conçu pour minimiser son impact environnemental tout au long de son cycle de vie. Enfin, n’oubliez pas qu’un appareil en veille consomme encore de l’énergie. Encouragez les collaborateurs à éteindre leurs ordinateurs et autres appareils numériques en fin de journée, de même que les imprimantes qui doivent être éteintes plutôt que mises en veille.

Bon à savoir : La consommation en électricité des ordinateurs portables est de 50% à 80 % inférieure à celle des ordinateurs de bureau (5). 

Prendre les bonnes mesures en matière d'éclairage

En termes de consommation d’électricité en France, l’éclairage utilise 49 térawattheures (TWh) chaque année, ce qui représente plus de 10% de la consommation totale d’électricité du pays. Pour ce qui est de l’éclairage spécifique des bureaux, il est responsable de la consommation de 6 TWh d’électricité par an. (6). Plusieurs actions peuvent être mises en place pour réduire la consommation d’énergie liée à l’éclairage :

  • Utiliser des ampoules qui consomment moins : les ampoules LED consomment beaucoup moins d’énergie que les ampoules à incandescence traditionnelles et ont une durée de vie beaucoup plus longue. Le remplacement de vos ampoules actuelles par des LED peut donc entraîner des économies d’énergie significatives (7).
  • Favoriser l’éclairage naturel : lorsque c’est possible, concevez votre espace de travail pour maximiser l’utilisation de l’éclairage naturel. Cela peut impliquer de repositionner les bureaux près des fenêtres, d’installer des puits de lumière ou des tubes de lumière, ou d’utiliser des peintures et des matériaux de finition clairs pour réfléchir la lumière naturelle.
  • Installer des détecteurs de mouvement : les détecteurs de présence allument les lumières uniquement lorsqu’ils détectent une activité dans la pièce, ce qui évite de gaspiller de l’énergie en éclairant des pièces vides. Ils peuvent être particulièrement utiles dans les salles de réunion, les toilettes, les couloirs et autres espaces qui ne sont pas constamment occupés.
  • Effectuer un entretien régulier : avec le temps, la poussière et la saleté peuvent réduire l’efficacité de vos luminaires. Un nettoyage régulier peut aider à maintenir leur efficacité et à réduire leur consommation énergétique.

Mieux isoler ses locaux

Améliorer l’isolation des locaux de votre entreprise peut considérablement réduire la consommation d’énergie nécessaire pour chauffer ou refroidir vos locaux en limitant les déperditions de chaleur. Ces mesures vont se traduire par des économies significatives sur les factures d’énergie de l’entreprise et aider à maintenir une température stable et confortable dans les locaux. En améliorant l’isolation des locaux, l’entreprise réduit son empreinte carbone , ce qui est un atout précieux dans le contexte de la lutte contre le changement climatique

Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour évaluer les besoins en isolation de votre entreprise et recommander les solutions les plus appropriées. Plusieurs programmes d’aide financière peuvent aider à couvrir les coûts de l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments commerciaux (8).

Soutenir une démarche de mobilité durable

Réduire la consommation de carburant de la flotte de véhicules de votre entreprise peut aider à diminuer vos coûts opérationnels et votre empreinte environnementale. Pour soutenir une démarche de mobilité durable, il est également possible d’installer des supports à vélos sécurisés et accessibles pour encourager les employés à venir au travail à vélo et d’encourager le télétravail quand l’activité le permet pour réduire le nombre de déplacements quotidiens des employés.

Questions fréquemment posées

Plan de sobriété énergétique : quelles mesures du gouvernement pour les entreprises ?

Le Plan de sobriété énergétique est un ensemble de mesures destinées à réduire la consommation d’énergie, à améliorer l’efficacité énergétique et à promouvoir les énergies renouvelables. Ce plan contient 15 actions concrètes à mettre en œuvre pour

  • Mieux lutter contre le gaspillage et encourager les économies d’énergie ;
  • Mieux régler, adapter et déployer les dispositifs de management de l’énergie ;
  • Mieux faire connaître et mettre en œuvre les dispositifs existants de soutien à la mobilité durable en entreprise ;
  • Repenser l’organisation du travail, au regard des objectifs de sobriété dans une démarche d’animation concertée ;
  • Prévoir une organisation en télétravail pour les situations d’urgence.

Ce plan d’action a été pris par les organisations patronales et syndicales, ainsi que par l’ensemble des fédérations professionnelles (9). L’objectif du Gouvernement est de réduire de 40% la consommation d’énergie du pays d’ici 2050 afin d’atteindre la neutralité carbone (10).

Comment fonctionne le bouclier tarifaire pour les entreprises ?

Afin de soutenir les entreprises affectées par l’augmentation des coûts énergétiques, le gouvernement a introduit divers programmes d’aide. Ces aides et leurs conditions d’accès varient en fonction de la taille de l’entreprise et des défis spécifiques auxquels elle est confrontée.

Selon les termes de la loi de finances 2023, le bouclier tarifaire a été instauré pour limiter l’augmentation des prix de l’électricité à 15% à partir du 1er février 2023. Ce dispositif permet d’empêcher une hausse qui aurait pu atteindre 120% sur les factures d’énergie des très petites entreprises (TPE) concernées (11).

Quelles entreprises peuvent bénéficier du bouclier tarifaire ?

Les entreprises qui ont moins de 10 employés, un chiffre d’affaires annuel HT inférieur à 2 millions d’euros, et un compteur électrique d’une puissance inférieure à 36 kVA sont éligibles au Tarif Réglementé de Vente d’Électricité (TRVE).

En 2023, le bouclier tarifaire reste en vigueur pour les très petites entreprises (TPE) ayant un contrat au TRVE. De plus, ce bouclier est élargi pour inclure les TPE qui ont un contrat dont le prix est indexé sur le TRVE ou un contrat à prix fixe. Pour ces entreprises, la réduction de la facture énergétique ne peut pas entraîner un coût du MWh inférieur au tarif réglementé plafonné (12).

Sources

 

(1) https://www.ecologie.gouv.fr/audit-energetique-des-grandes-entreprises

(2) https://spectroline.com/fr/hvac-maintenance-important/

(3) https://www.atlantic.fr/Chauffer-le-logement/Pompe-a-chaleur/Guide-Pompe-a-chaleur

(4) https://www.cci.fr/crise-energetique/entreprises-20-conseils-pour-faire-baisser-votre-facture-denergie

(5) https://www.maitriser-mon-energie.fr/consommation-ordinateur

(6)vhttps://expertises.ademe.fr/professionnels/entreprises/performance-energetique-energies-renouvelables/lenergie-bureaux

(7) https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/sobriete-energetique-entreprises

(8) https://www.economie.gouv.fr/cedef/aides-entreprises-transition-ecologique

(9) https://entreprendre.service-public.fr/actualites/A16015

(10) https://www.entreprises.gouv.fr/fr/actualites/presentation-du-plan-de-sobriete-energetique

(11) https://entreprendre.service-public.fr/actualites/A16105

(12) https://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/transition-ecologique/engager-transition-ecologique/aides-energie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *