Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Comment s’éclairer sans électricité ?

Savoir vous éclairer sans électricité sera très utile en cas de coupure de courant. Réduire votre dépendance à l’électricité fait également partie des solutions à envisager pour réduire votre consommation et maitriser votre budget. 

En tant que citoyen engagé, vous êtes conscient des enjeux énergétiques auxquels nous sommes tous confrontés. Aujourd’hui, vous avez la possibilité de vous inscrire dans une démarche durable sans restreindre votre confort. Eh oui ! Apprendre à s’éclairer sans électricité, c’est tout à fait possible ! Et c’est même bon pour la planète !

Quelles sont les principales solutions pour s'éclairer sans électricité ?

Vous souhaitez réduire votre impact environnemental ? Plusieurs solutions s’offrent à vous pour éclairer votre logement sans électricité.

S'éclairer à la lampe de poche

En cas de coupure de courant, votre premier réflexe sera de vous munir d’une lampe de poche. Incontournable pendant les périodes de crise, elle présente l’avantage d’être déclinable à l’envie. Vous trouverez donc nécessairement dans le commerce un modèle susceptible de répondre à vos besoins.

L’intensité de l’éclairage figure parmi les principaux critères à prendre en compte lors de l’achat d’une lampe de poche. Une puissance de 100 lumens suffit généralement pour un éclairage d’appoint, pour lire un livre sans électricité par exemple. Une puissance supérieure sera requise si vous souhaitez augmenter la portée d’éclairage. En extérieur, dans le noir complet, une lampe torche de 1000 à 1500 lumens est parfaite. Pour ne pas vous tromper, la solution la plus simple consiste à acquérir des lampes à intensité variable. 

Les lampes de poche fonctionnent à l’aide d’un système d’alimentation rechargeable, le plus souvent une batterie ou des piles. Elles ne vous permettent donc pas de vous affranchir totalement de l’électricité. 

S'éclairer à la bougie pour un éclairage chaleureux

Les bougies sont une solution à envisager si vous souhaitez ne plus autant dépendre de l’électricité. Esthétiques et bon marché, elles sont idéales pour créer une ambiance tamisée et chaleureuse.

Pour profiter d’un bon éclairage, plusieurs bougies sont souvent nécessaires, ce qui peut avoir un coût. Par ailleurs, en raison des risques d’incendie qu’elles présentent, les bougies doivent être utilisées avec précaution. Voici les principales précautions à prendre :

  • N’allumez pas de bougies en présence d’enfants.
  • Ne laissez jamais vos bougies allumées sans surveillance. Éteignez-les lorsque vous quittez la pièce, quand vous vous endormez ou lorsque vous vous absentez. 
  • N’allumez pas de bougies à proximité d’un objet inflammable (alcool, tissu, rideaux, matelas, papier, etc.).

Enfin, sachez que certaines bougies contiennent des substances toxiques, particulièrement lors de la combustion (mèches à âme de plomb, distillat de pétrole). Autant que possible, privilégiez les bougies fabriquées exclusivement à partir de produits non nuisibles.

S'éclairer avec des lampes à huile, à pétrole ou à propane

La lampe à huile, la lampe à pétrole et la lampe propane constituent 3 autres solutions pour s’éclairer sans électricité.

  • La lampe à huile : inventée bien avant l’Antiquité, elle est composée d’un réservoir à bec et d’une mèche. La graisse animale et l’huile végétale en sont les principaux combustibles. Une lampe à huile génère une quantité de monoxyde de carbone. Il faut donc penser à bien aérer le logement lors de son utilisation.
  • La lampe à pétrole, ou lampe tempête : elle est constituée d’un réservoir contenant un distillat de pétrole, d’une cheminée de verre munie d’une mèche et d’un bec. Le pétrole lampant est un combustible hautement inflammable. Ne vous éloignez pas de votre lampe tempête lorsque vous l’utilisez.
  • La lampe propane : en raison des risques d’incendie qu’elles provoquent, elles ne sont pas recommandées en intérieur. Les lampes propane fournissent une intensité lumineuse intéressante en extérieur. C’est d’ailleurs pourquoi elles sont si populaires dans les campings. 

S'éclairer avec des bâtons lumineux

De couleur blanche, jaune, verte, rouge ou orange, les bâtons lumineux sont généralement considérés comme des accessoires de fête ou de décoration. Certains modèles sont cependant pensés pour répondre aux besoins d’éclairage en secteur résidentiel. Leur intensité lumineuse et leur durée d’utilisation en constituent les meilleurs atouts.

Pourquoi s'éclairer sans électricité ? 

S’éclairer sans électricité : voici une bien drôle d’idée ! Pas tant que ça… Voici les principales raisons pour lesquelles effectuer cet apprentissage.

S'éclairer sans électricité en cas de panne de courant

En cas de panne de courant, parvenir à ne pas se prendre les pieds dans le tapis relève parfois de l’art ! Pour éviter de vous blesser, vous devez disposer de solutions alternatives pour vous éclairer et continuer vos activités. 

Si les chutes font parfois rire, elles peuvent aussi être dangereuses, surtout lorsqu’on avance en âge. Au-delà de 65 ans, elles représentent ainsi 80 % des accidents de la vie courante. Par ailleurs, 75 % des décès par chute concernent des personnes âgées de 75 ans et plus. Apprendre à s’éclairer sans électricité constitue un enjeu important de santé publique. 

 Les coupures de courant sur le réseau basse tension ne sont pas rares.

  • La fréquence annuelle des coupures non planifiées de plus de 3 minutes est de 0,563
  • La fréquence annuelle des coupures non planifiées de moins de 3 minutes est de 1,219

Chaque année, les clients raccordés au réseau Enedis ont ainsi une chance 1 sur 2 de subir une longue coupure d’électricité. En moyenne, un foyer subit chaque année plus d’une coupure de courant d’une durée inférieure à 3 minutes. 

 

Ces chiffres ne reflètent pas parfaitement la fréquence réelle des coupures de courant. Votre compteur d’électricité peut en effet disjoncter pour des raisons indépendantes d’Enedis :

  • Lorsque la puissance de raccordement du compteur n’est pas adaptée à vos besoins énergétiques
  • En cas de dysfonctionnement d’un de vos appareils électroménagers
  • Quand votre installation électrique prend l’humidité

 

Pour ne pas être victime d’un accident domestique, apprendre à s’éclairer sans électricité est donc un must

S'éclairer sans électricité pour réduire le montant de la facture

En apprenant à ne plus autant dépendre de l’électricité pour l’éclairage, vous réaliserez des économies substantielles sur vos prochaines factures d’énergie. Bien entendu, l’éclairage ne constitue pas le poste de consommation énergétique le plus important au sein d’un foyer. Une utilisation raisonnée de vos ampoules ne pourra cependant qu’alléger votre budget.

Selon les données de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), l’éclairage contribue à environ 5,6 % de la consommation finale d’électricité dans le secteur résidentiel.

Imaginons que vous consommez chaque année 5 000 kWh d’électricité. Le poste “éclairage”  représenterait une consommation de 280 kWh, soit 57,72 € en prenant compte du tarif réglementé de vente (TRV) actuel. Les économies potentielles sont réelles.

S'éclairer sans électricité pour faire du bien à la planète ! 

Une réduction du poste “éclairage” ira de pair avec une diminution de votre consommation énergétique. Évidemment, cela ne pourra que faire du bien à la planète ! C’est particulièrement vrai si  :

  • Vous n’êtes pas affilié à un fournisseur d’énergie verte
  • Vous ne produisez pas vous-mêmes votre électricité

Même s’ils ne peuvent en être jugés responsables, les particuliers ont un rôle majeur à jouer dans la régulation du dérèglement climatique. En France, le secteur résidentiel représente approximativement 35 % de la consommation finale d’électricité. En adoptant progressivement des éco-gestes, vous contribuerez à l’amélioration de la situation.

Vivre sans électricité et optimiser l'éclairage d'une maison

Pour finir, sachez qu’il existe plusieurs solutions pour optimiser la luminosité d’un logement. N’hésitez pas à les mettre en place pour améliorer l’éclairage de vos intérieurs sans avoir recours à l’électricité.

  • Privilégiez les couleurs claires pour les murs de vos pièces à vivre. Elles reflètent mieux la lumière. Le blanc est tout indiqué.
  • Placez des miroirs sur les murs.
  • Laissez vos rideaux ouverts. Privilégiez les voilages fins et transparents aux rideaux lourds et opaques.
  • Faites installer une baie vitrée.
  • Disposez le plan de cuisine à proximité d’une fenêtre. Le comptoir sera éclairé de façon naturelle.
  • Ne bloquez pas la lumière naturelle en plaçant des meubles imposants devant les menuiseries.

Questions fréquemment posées

Comment remplacer la lumière électrique ?

Pour des besoins occasionnels, la lumière électrique peut être remplacée par des bougies, une lampe torche, voire des bâtons lumineux. D’autres solutions existent, à l’image des lampes à huile et des lampes à pétrole. Il est important d’acquérir l’une de ces solutions pour pouvoir réagir en cas de coupure de courant.

Comment survivre à une panne d'électricité ?

Dans l’immense majorité des cas, une panne d’électricité ne dure que quelques minutes, au pire quelques heures. Le courant sera donc rétabli rapidement. Pour faire face à une coupure d’électricité, vous avez la possibilité d’acquérir une lampe de poche, une lampe à huile ou une lampe à pétrole. Placez ces objets dans un endroit accessible, de façon à pouvoir vous en servir en situation de crise. 

Comment éclairer un salon sans électricité ?

La solution la plus simple consiste à optimiser l’aménagement de la pièce. Peignez vos murs en blanc, installez de nombreux miroirs et laissez le maximum de lumière passer à travers les vitres. Si vous êtes propriétaire, vous pouvez envisager de faire installer une baie vitrée ou de nouvelles fenêtres. 

Quelles sont les différentes solutions possibles pour s'éclairer ?

Les principales solutions pour s’éclairer sans électricité sont la bougie, la lampe de poche, la lampe à huile et la lampe à pétrole. Certains bâtons lumineux fournissent suffisamment d’intensité pour un éclairage d’appoint. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *