Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Fourniture d'énergie 12 min de lecture

Contrats d’électricité : comment choisir parmi toutes les offres disponibles

Souscrire un contrat d'électricité sans coupure et sans engagement
J'estime mes mensualités

Electricité et gaz renouvelables

Fournisseur labellisé

150 000 Clients

Depuis l’ouverture du marché à la concurrence, en 2007 pour les particuliers, les fournisseurs d’électricité se sont multipliés. Ils sont aujourd’hui plus d’une trentaine, en France, à proposer des contrats. Quels sont les éléments qui doivent absolument retenir notre attention au moment de souscrire un contrat d’électricité ? 

Les tarifs proposés constituent un élément important, mais le prix de l’énergie n’est pas l’unique élément pour vous aider à choisir l’offre qui corresponde à vos habitudes et vos aspirations.

Les différents éléments du contrat d'électricité

Chaque contrat d’électricité comporte certaines mentions sur lesquelles il est nécessaire de s’attarder. Ce sont elles, en effet, qui vont directement impacter les factures dont le consommateur doit s’acquitter.

Les tarifs du KWh

Le prix du KWh n’est pas le même selon les fournisseurs. En effet, il existe différentes offres. A vous de choisir la mieux adaptée, entre celle qui est réglementée et les offres de marché.

  1. Le tarif réglementé est celui proposé par EDF (dans sa grille Tarif Bleu) ainsi que les Entreprises Locales de Distribution. Ce sont les pouvoirs publics qui fixent son montant.
  2. Le prix indexé est établi en fonction du tarif réglementé
  3. Le prix fixe : comme son nom l’indique, il ne bouge pas durant toute la durée du contrat. Son avantage est qu’il constitue une protection face aux hausses du tarif réglementé ou des prix indexés.
  4. Le prix fixe et ajustable à la baisse : il est basé sur le même principe que le précédent, mais en cas de baisse, il peut être revu une fois par an (hypothèse peu probable en ce qui concerne l’électricité).

Souscription à l'électricité : l'abonnement

Cette partie de la facture est fixe : le prix payé chaque mois est le même, indépendamment du nombre de KWh consommés. Le montant de l’abonnement varie en fonction des fournisseurs, mais également de la puissance souscrite (3,6,9,12 kVA). 

Dans la majeure partie des cas, la plus grande proportion d’une facture est constituée par la consommation. L’abonnement n’est donc pas le poste le plus coûteux du contrat.

Les options tarifaires

Ces options tarifaires sont désormais incluses dans l’immense majorité des contrats d’électricité. Elles sont à considérer avec attention, car leur impact sur la facture énergétique est réel.

  1. L’option base : dans ce cas, le prix du KWh d’électricité ne change pas selon les jours et les heures de la semaine.
  2. L’option heures pleines / heures creuses. Les heures creuses sont au nombre de six dans la journée, et durant cette plage horaire, le prix du KWh est moins élevé que celui du tarif de base. En revanche, les seize heures restantes constituent les heures pleines : le prix du KWh y est plus important que le tarif de base. 
  3. L’option Tempo ne concerne que les clients EDF. Sur une année, les prix du KWh varient selon les jours rouges (ils correspondent aux pics de consommation), blancs (consommation moyenne) et bleus (faible consommation).

Le choix de l'énergie

Le consommateur a la possibilité de choisir un contrat d’électricité “traditionnelle” ou un autre qui propose de l’énergie verte. Dans ce dernier cas, cela ne signifie pas que l’électricité qu’il consomme à son domicile soit issue d’une énergie renouvelable : en effet, une fois dans le réseau de distribution, les différents types d’électricité sont mélangés, et il est impossible de faire la différence.

En revanche, pour 1 KWh d’électricité consommée, il a la certitude qu’1 KWh d’électricité verte est injectée dans le réseau.

Contrairement à une idée reçue parfois tenace, un fournisseur d’électricité verte n’est pas forcément plus cher que ses concurrents. Là encore, une comparaison des différentes offres est indispensable pour bien peser le pour et le contre de chaque contrat proposé. 

Choisir un fournisseur d’électricité verte est aujourd’hui une action significative accomplie en faveur de la planète. Cela permet d’une part de ne pas épuiser les ressources dont nous disposons (l’électricité est produite à partir d’énergies renouvelables comme le soleil, l’eau ou le vent), de moins polluer et de limiter l’émission de gaz à effet de serre.

Le service client

Lorsque l’on se penche sur les contrats des fournisseurs d’électricité, ce n’est pas le critère qui attire le plus notre attention. Il s’agit pourtant d’un point capital : le service client est-il facilement joignable ? Est-il rapide pour résoudre la problématique rencontrée ? Est-il efficace ? S’agit-il, dans le cas du téléphone, d’une plateforme impersonnelle et délocalisée ?

Toutes ces questions ont leur importance, car il est courant de vouloir parler à son fournisseur d’énergie durant la durée d’un contrat, par exemple pour obtenir des renseignements ou comprendre certains éléments d’une facture. Ne pas pouvoir le faire ou y parvenir dans de mauvaises conditions constitue une expérience souvent désagréable.

Il existe plusieurs moyens pour se rendre compte de la qualité du service client d’un fournisseur d’énergie. Les avis Google ou les plateformes comme Trustpilot ou Avis Vérifiés permettent de se faire une idée assez précise en la matière.

Souscrire un contrat d'électricité : quelques cas concrets

En raison de tous les critères énoncés ci-dessus, il n’existe pas de “meilleur” contrat d’électricité : tout dépend du mode de vie, des habitudes de consommation ou de la conscience écologique de chacun. Voici cependant quelques cas d’école où il est plus pertinent d’opter pour un contrat plutôt qu’un autre…

Le petit appartement

Une personne ou un couple qui vit dans un petit appartement constitue un cas à part. Ceci est d’autant plus vrai si le logement, parce que les occupants sont étudiants ou travaillent, est souvent vide. Dans ce cas, la consommation mensuelle est nécessairement réduite : il est donc pertinent de choisir un fournisseur qui soit compétitif au niveau du prix de l’abonnement.

La grande maison 

Il s’agit du cas opposé : une famille qui habite une grande habitation et qui dispose de nombreux appareils électroménagers, fréquemment utilisés, consomme beaucoup d’électricité. Le prix de l’abonnement, dans ces conditions, revêt une importance relative. Mieux vaut se focaliser sur le prix du KWh, qui va impacter davantage la facture énergétique mensuelle.

Ici, l’option “Heures pleines / Heures creuses” est également à considérer, car faire fonctionner les appareils “gros consommateurs” au moment où l’électricité est la moins chère peut faire baisser les factures de façon significative.

Les logements 100% électriques

Si l’intégralité du fonctionnement de votre logement est électrique, cela signifie que le chauffage, l’eau chaude sanitaire, les plaques de cuisson et bien entendu les appareils électroménagers et l’éclairage, pour ne citer qu’eux, dépendent de cette énergie.

La consommation, non négligeable en été, risque d’atteindre des proportions bien plus importantes en hiver avec la chute des températures (la qualité de l’isolation joue à cet égard un rôle prépondérant). Dès lors, c’est une nouvelle fois le prix du KWh qui doit vous guider dans votre choix.

A noter, si votre logement utilise à la fois de l’électricité et du gaz, qu’il est possible de se tourner vers un fournisseur qui propose ces deux énergies. Cela permet de bénéficier d’une offre duale, aux tarifs souvent avantageux, et de simplifier les tâches administratives, dans la mesure où vous n’avez qu’un seul interlocuteur.

Ce que doit mentionner un contrat d'électricité avec EDF, ilek,  TotalEnergie et tous les autres (1)

Pour tout fournisseur d’électricité, il existe un cadre juridique à respecter. Plusieurs articles de loi concernent ainsi les particuliers ou les consommateurs non professionnels (associations, syndics de copropriété…), dont la puissance de compteur est inférieure ou égale à 36 kVA.

Avant la signature du contrat

Le législateur a prévu un certain nombre de mentions obligatoires, afin que le consommateur puisse sereinement faire son choix parmi la kyrielle de contrats d’électricité. L’identité du fournisseur, le descriptif des offres, le fait qu’il s’agisse ou non d’un tarif réglementé, les moyens de paiement et les modalités de facturation sont ainsi des éléments indispensables.

La signature du contrat

Un contrat d’électricité doit afficher les éléments suivants : 

  • L’offre dudit contrat, exposée de façon claire et non équivoque.
  • La puissance souscrite par le client et la façon dont est comptabilisée l’électricité consommée.
  • La date où le contrat prend effet.
  • Les coordonnées du gestionnaire de réseau de distribution. Il s’agit en l’occurrence d’Enedis, une entité distincte du fournisseur d’énergie.
  • Les modalités selon lesquelles le client peut exercer son droit de rétractation.

Avant que le contrat ne soit signé, toutes ces informations doivent être communiquées au futur client par écrit ou sur un support durable (un mail par exemple). Ceci est valable même si l’offre a été faite par téléphone.

Parmi toutes les offres proposées, le fournisseur peut proposer des durées de contrat différentes. Néanmoins, au moins l’une d’entre elles ne doit pas excéder une année, afin de laisser la possibilité à la personne de comparer les différentes offres existantes sur le marché.

Naturellement, un contrat n’est valable que s’il a été accepté électroniquement ou renvoyé signé au fournisseur. Cependant, dans le cas d’un emménagement, la mise en service et la fourniture de l’énergie peut intervenir avant la fin du délai légal de rétractation (fixé à 14 jours par le Code de la consommation).

Pendant la durée du contrat

L’accès aux données de consommation doit être gratuite. La facturation, au moins une fois par an, doit se baser sur la consommation réelle.

Résilier un contrat électricité

Si une personne, pour une raison ou pour une autre, souhaite changer de fournisseur, cela se fait sans aucun frais, et sans limite de temps. C’est le nouveau fournisseur qui prend en charge la résiliation.
Dans un délai de quatre semaines qui suit la résiliation, le client doit recevoir la facture de clôture et récupérer l’éventuel trop-versé en fonction de sa consommation réelle.

Les cas de litiges

En cas de litige entre un fournisseur et son client, il est conseillé que ce dernier adresse un courrier recommandé avec accusé de réception. Il doit pour cela utiliser l’adresse qui figure obligatoirement sur les factures. Cela permet d’ouvrir un dossier pour tenter de résoudre le souci à l’amiable.

Si, dans un délai de deux mois qui suit l’envoi du courrier recommandé, le litige n’a pas été résolu, il est possible de saisir le médiateur national de l’énergie. Cette procédure est totalement gratuite et doit être faite dans un délai de un an à partir de la date de la réclamation adressée au fournisseur.
Le médiateur national de l’énergie a été créé en 2016. Il s’agit d’une autorité publique indépendante, dont le financement est assuré par l’État. Il a pour mission d’informer les consommateurs sur leurs droits et de proposer des solutions amiables en cas de litiges.

Enfin, si aucune de ces deux solutions n’a permis de résoudre le conflit, il est naturellement possible de saisir un tribunal compétent.

Barometre médiateur - ilek

Questions fréquemment posées

Qui est le fournisseur d'électricité le moins cher ?

Il est délicat de répondre de façon péremptoire à cette question, car le coût de l’électricité pour un particulier dépend de sa consommation et du prix de l’abonnement. Or, le prix de ce dernier, ainsi que le prix du KWh, varient selon les différents fournisseurs. De manière générale, les fournisseurs alternatifs proposent un tarif indexé, qui est inférieur au tarif réglementé proposé par EDF.

Quel est le meilleur contrat électricité à choisir en 2023 ?

Il n’existe pas de “meilleur” contrat électricité. Tout dépend des modes et habitudes de consommation des foyers concernés. Ainsi, une offre qui semble avantageuse pour une famille de cinq personnes vivant dans une grande maison ne l’est pas du tout pour un couple résidant dans un petit appartement. De plus, le prix n’est pas le seul élément à prendre en compte au moment de souscrire à un contrat : la nature de l’énergie fournie (verte ou non) et la qualité du service client sont des éléments à prendre également en considération.

Quels sont les différents contrats d'électricité ?

Il existe plusieurs types de contrats d’électricité. Tous n’ont pas la même durée, le même prix du KWh ou le même prix d’abonnement. L’option tarifaire, entre tarif de base et “heures pleines / heures creuses”, est à considérer avec attention car elle a un impact significatif sur les factures. Le choix du fournisseur est également important, car certains proposent une électricité verte, produite à partir d’énergies renouvelables, ce qui permet de moins polluer et de ne pas épuiser les ressources naturelles de la planète.

Comment changer de fournisseur d'électricité ?

Le changement de fournisseur d’électricité est extrêmement simple. Il peut se faire à n’importe quel moment et sans aucun frais (il peut rester un reliquat entre la consommation estimée et la consommation réelle). C’est le nouveau fournisseur qui prend en charge la résiliation.

(1) https://www.economie.gouv.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *