Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Le verre feuilleté, efficace pour lutter contre les effractions

Envie de mieux consommer, passez à l’énergie verte

Le verre feuilleté, ou vitrage feuilleté dans le cadre des habitations, est un dispositif qui consiste à placer à certains endroits un verre qui a la propriété de résister aux coups, que ceux-ci soient intentionnels ou non, et aux effractions. Ce verre a également la particularité de constituer un rempart efficace contre les nuisances sonores en provenance de l’extérieur. Ainsi, si vous habitez dans une zone où le trafic routier est particulièrement dense, il peut constituer une alternative intéressante.

Si vous envisagez de vous équiper avec ce type de vitrage, il est important de comprendre son mode de fabrication, et sa réaction quand il est soumis à un choc violent. Nous verrons qu’il existe plusieurs normes pour le verre feuilleté, qui permettent de renseigner le consommateur et de le guider dans ses choix. Il est également intéressant de se pencher sur le prix de ce type de verre, car celui-ci, en fonction des caractéristiques techniques, est soumis à des variations importantes

Le principe du verre ou vitrage feuilleté

Le principe du verre feuilleté est d’être constitué de deux vitres, dont l’épaisseur est de quelques millimètres. Ces deux vitres sont assez fréquemment en verre trempé : elles ont ainsi été chauffées à très haute température puis soumises à un refroidissement (1), ce qui lui confère une partie des propriétés que nous dévoilerons un peu plus bas.

Ces deux verres ne sont pas directement en contact l’un avec l’autre. En effet, on trouve entre les deux des films de polyvinyle butyral (PVB), qui jouent eux aussi un rôle important dans les spécificités du verre feuilleté.

Les caractéristiques de la vitre feuilletée

L’intérêt numéro un du verre feuilleté est qu’il est capable de résister aux coups. Ainsi, il est fréquemment utilisé pour se prémunir des effractions. Grâce à la présence des films entre les deux verres, il est extrêmement difficile de transpercer une fenêtre feuilletée.

Si un choc, volontaire ou pas, venait à survenir, la vitre ne se brise pas. Le verre éclate mais ne s’éparpille pas en de multiples morceaux : il reste solidaire, formant ce qui ressemble beaucoup à une toile d’araignée.

De plus, si ce n’est pas sa vocation première, le verre feuilleté est capable de résister aux flammes. En effet, la présence d’un intercalaire en résine, qui devient dur lorsqu’il est soumis à de très fortes températures, permet d’augmenter la solidité de l’ensemble.

Verre feuilleté 33.2 ou 44.2

Lorsque l’on se rend dans une enseigne spécialisée, les verres feuilletés sont accompagnés d’une mention difficile à déchiffrer. Ainsi, il n’est pas rare de voir inscrit sur l’étiquette correspondante 33.2 ou 44.2.

Il s’agit en l’occurrence d’une norme européenne, qui se lit de la manière suivante. Les deux premiers chiffres indiquent l’épaisseur de chaque couche de verre, alors que celui après le point fait référence au nombre de films PVB présents.
Ainsi, dans le cas de la mention 44.2, nous sommes en présence de deux verres épais de 4 millimètres, et de deux couches de polyvinyle butyral.

Quand utilise-ton du verre feuilleté ?

Nous l’avons dit, un vitrage feuilleté a pour vocation première, dans un logement, de constituer un rempart contre les tentatives de cambriolage. On estime ainsi que pour en venir à bout, il faut compter environ six minutes d’efforts acharnés. Cette durée est largement supérieure à celle nécessaire pour briser un simple vitrage, où quelques secondes suffisent (3). 

Ainsi, il est particulièrement pertinent d’équiper de verre feuilleté les points d’entrée vulnérables d’un logement, comme par exemple les vérandas ou les fenêtres situées au rez-de-chaussée.

D’autre part, si vous installez sur une terrasse ou un balcon un garde-corps en verre, il y a tout intérêt à se tourner vers le feuilleté. Ceci pour des raisons évidentes de sécurité : le dispositif est nettement plus résistant, et le fait que des morceaux de verre n’éclatent pas un peu partout en cas de choc est une garantie sans équivalent.

Notons qu’il est possible, pour préserver son intimité, de se tourner vers un verre feuilleté équipé d’un filtre opaque. Celui-ci vous préserve des regards extérieurs tout en étant malgré tout une source de lumière.

Le prix du verre feuilleté en fonction de l'épaisseur et de la qualité

Le prix du verre feuilleté connaît d’importantes disparités. Le premier facteur est la qualité du matériau. La norme EN 356 définit huit niveaux de performance, entre P1A et P8B. Les cinq premiers, accompagnés de la lettre A, correspondent aux vitrages destinés à résister aux chocs. Les trois autres (P6B, P7B et P8B) sont conçus pour retarder les tentatives d’effraction. Plus le nombre est élevé, plus la qualité est au rendez-vous.

Parallèlement à la qualité, l’épaisseur additionnée des deux verres joue un rôle primordial. Ainsi, pour du verre feuilleté 33.2 (donc une épaisseur globale de 6mm), il faut compter entre 40 et 90€. Pour du 44.2, le prix oscille entre 60 et 135€, alors qu’il se situe entre 175 et 260€ pour du 88.2 (4).
Ces tarifs s’entendent hors pose, qu’il est fortement conseillé de confier à un professionnel.

Questions fréquemment posées

Comment reconnaître un vitrage feuilleté ?

Si le verre feuilleté dispose de caractéristiques très particulières, il n’est pas évident de le reconnaître au premier coup d’œil. Ce qui le différencie du simple vitrage traditionnel est qu’il est pourvu de deux parois vitrées. Pour ne pas le confondre avec le double vitrage, il faut savoir que pour ce dernier, il existe un espace entre les deux vitres, d’une épaisseur de plusieurs millimètres. Dans le cas du vitrage feuilleté, il n’existe pas d’interstice entre les deux parois. 

Quelle est la particularité du verre feuilleté ?

La particularité du vitrage feuilleté et d’être à la fois résistant et de ne pas éclater : en cas de choc, que celui-ci soit volontaire ou non, le verre se brise mais ne s’éparpille pas. Il reste solidaire, formant ce qui ressemble à une toile d’araignée. Ces caractéristiques font du verre feuilleté une solution idoine pour lutter contre les cambriolages.
En effet, on estime qu’environ six minutes sont nécessaires pour en venir à bout, alors que cela ne prend que quelques secondes pour du vitrage traditionnel. Le verre feuilleté trouve naturellement sa place dans les fenêtres situées au rez-de-chaussée, ou encore pour les baies vitrées des vérandas.

Quelle épaisseur pour le verre feuilleté ?

Le verre feuilleté est disponible dans le commerce sous de multiples épaisseurs. Cela n’est pas anecdotique, car plus le verre est épais, plus il a la capacité de résister à des chocs importants et plus ses propriétés phoniques sont bonnes. En revanche, l’épaisseur du verre feuilleté a une incidence directe sur son prix, qui peut connaître de très fortes disparités. Ainsi, pour une épaisseur globale de 6mm, il faut compter entre 40 et 90 €/m2. Pour du 8mm, le prix oscille entre 60 et 135€/m2, alors qu’il se situe entre 175 et 260€/m2 pour du 16mm.

Verre feuilleté ou double vitrage ?

Ces deux types de vitrage n’ont absolument pas les mêmes caractéristiques ni les mêmes usages. Ainsi, le verre feuilleté a été conçu pour résister aux chocs et ne pas exploser lorsque cela survient. Le double vitrage, lui, est généralement choisi pour ses propriétés thermiques et phoniques, car il constitue un excellent isolant en la matière.
Il n’est pas obligatoirement nécessaire de choisir entre les deux, car il est possible de se procurer du double vitrage équipe de verre feuilleté. Ceci permet de combiner les avantages de chacun de ces éléments.

Verre feuilleté ou non ?

Le verre feuilleté dispose de caractéristiques très spéciales. Il n’est donc pas forcément certain qu’il corresponde à vos besoins. Ainsi, ce verre est avant tout conseillé pour se protéger des effractions et des cambriolages, car il est particulièrement résistant et il n’explose pas quand il est soumis à un choc. Sa pose est conseillée pour les fenêtres du rez-de-chaussée, particulièrement vulnérables. Si, en revanche, vous habitez dans un appartement au quinzième étage d’un immeuble d’habitation, son utilité est très relative.

Le verre feuilleté peut également être utilisé pour un garde-corps, situé par exemple sur un balcon. Dans ces conditions, il est synonyme de sécurité, à la fois pour les occupants du logement et pour les personnes passant à proximité.

(1) https://www.toutverre.com/fr/services-et-conseils/nos-conseils/verre-trempe

(2) https://www.guidefenetre.com/guide/le-verre-feuillete.htm

(3) https://www.guidefenetre.com/guide/le-double-vitrage.htm

(4) https://www.ootravaux.fr/construction-renovation/menuiserie/fenetres/vitrage/prix-verre-feuillete.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *