Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Autoconsommation 10 min de lecture

Comment faire poser ou installer des panneaux solaires chez vous ?

Poursuivez votre démarche écologique, faites le choix d'un contrat d'énergie verte
J'estime mes mensualités

Electricité et gaz renouvelables

Fournisseur labellisé

150 000 Clients

Découvrez comment faire poser ou installer des panneaux solaires chez vous

Vous souhaitez faire des économies sur votre facture d’électricité tout en produisant une énergie décarbonée ? L’installation de panneaux solaires à votre domicile vous permet d’atteindre cet objectif ! Vous avez le choix entre différentes technologies de panneaux solaires, chacune répondant à des besoins concrets : production d’électricité ou de chaleur.

Un tel projet nécessite l’examen préalable de plusieurs éléments : votre consommation en énergie annuelle, votre exposition au soleil, le budget à votre disposition et les différentes démarches administratives à engager.

Choisir entre panneau solaire photovoltaïque ou thermique

Vous souhaitez produire de l’électricité, de la chaleur, ou les deux ? Découvrez comment les différents types de panneaux solaires vous permettent d’atteindre vos objectifs d’autoconsommation.

Produire de l’électricité : privilégiez le photovoltaïque

Si vous souhaitez produire de l’électricité, les panneaux photovoltaïques correspondent parfaitement à votre projet. Leurs cellules captent la lumière du soleil et la convertissent en courant alternatif via un onduleur. En utilisant l’énergie produite pendant la journée, vous réalisez des économies notables sur votre facture d’électricité. Par ailleurs, vous avez la possibilité de revendre l’électricité non-consommée via un contrat avec EDF Obligation d’Achat.

Produire de l’eau chaude : privilégiez le thermique

Les panneaux solaires thermiques permettent de produire de la chaleur. Les rayons du soleil captés réchauffent un fluide caloporteur, lequel rejoint ensuite le ballon de stockage d’eau de l’habitation. Le fluide peut alors chauffer l’eau sanitaire des douches, robinets et lavabos. En installant un système combiné, l’eau chaude peut également alimenter le circuit de chauffage de l’habitation, via des radiateurs à eau ou un chauffage au sol.

Produire de l’électricité et de l’eau chaude : privilégiez l’hybride

Les panneaux solaires hybrides permettent de créer de l’électricité et de la chaleur. Ils possèdent une double-face : les cellules photovoltaïques présentes sur la face supérieure utilisent les rayons du soleil pour créer de l’électricité ; la face antérieure capte la chaleur et la transmet au fluide caloporteur qui réchauffe ensuite l’eau sanitaire.

A noter : Les panneaux solaires hybrides ont un meilleur rendement électrique que les panneaux solaires photovoltaïques grâce au refroidissement des panneaux induit par leur fonction thermique.

Vous devriez maintenant pouvoir choisir entre panneau photovoltaïque ou thermique.

Estimez vos besoins en énergie

Bien que produire son électricité domestique est devenu relativement accessible, tout projet d’autoconsommation doit commencer par une évaluation précise de vos besoins en énergie actuels et potentiels. L’idéal est de consulter les factures d’électricité sur plusieurs années afin d’avoir une valeur moyenne de votre consommation annuelle en kWh.

Cette valeur doit également être appréciée à l’aune des évolutions de l’habitation au niveau de vos besoins concrets : la famille va-t-elle s’agrandir ? Allez-vous ajouter des équipements gourmands en énergie ? Souhaitez-vous changer votre mode de chauffage ?

La question de la puissance de l’installation dépend également d’objectifs spécifiques. Si vous visez l’autonomie énergétique, vous devez installer beaucoup plus de modules solaires, ainsi qu’une batterie pour stocker l’électricité que vous ne consommez pas immédiatement.

Pour une autoconsommation partielle, un installation de 3 kilowatts-crête (kWc) est suffisante. Elle vous permet de diminuer votre dépendance au réseau électrique public : l’électricité que vous consommez en journée provient essentiellement de la production des panneaux solaires.

Etudiez votre exposition au soleil

Avant de dimensionner votre projet, il est utile de vous renseigner sur la production moyenne en électricité des panneaux solaires installés en France.

 

A titre d’information, pour des panneaux solaires correctement inclinés sur un toit plein sud, il peut être utile de consulter les données de l’association BDPV, qui fournit la production wh/wc par les particuliers dans les différentes régions de France.

Rendement photovoltaïque kwh/kwc des différentes régions de France

Rendement d’un panneau solaire par région

RégionsRendement 12 mois précédent
Auvergne-Rhône-Alpes1094 Wh/Wc
Bourgogne-Franche-Comté1050 Wh/Wc
Bretagne1020 Wh/Wc
Centre-Val-De-Loire1014 Wh/Wc
Corse1211 Wh/Wc
DOM-TOM1245 Wh/Wc
Grand-Est985 Wh/Wc
Haut-de-France942 Wh/Wc
Ile-de-France950 Wh/Wc
Normandie994 Wh/Wc
Nouvelle-Aquitaine1102 Wh/Wc
Occitanie1160 Wh/Wc
Pays-de-la-Loire1065 Wh/Wc
Provence-Alpes-Côte d’Azur1250 Wh/Wc
Source : Données en date du 22/12/2023 sur BDPV (https://www.bdpv.fr/fr/classement.php?)

Si vous souhaitez obtenir des indications plus précises au niveau de la production potentielle d’une installation photovoltaïque, vous pouvez utiliser ce simulateur d’ensoleillement. En renseignant votre adresse et les caractéristiques de l’installation, vous obtiendrez une estimation précise de l’électricité productible chaque année.

Choisissez la technique de pose

Le choix de la technique de pose doit être réalisé suivant vos objectifs, vos préférences et les contraintes d’espace relatives à votre habitation.

Installation des panneaux solaires sur le toit

En France, la majorité des installations solaires sont réalisées en toiture. Cette solution est avantageuse si vous avez un toit exposé plein Sud. En effet, l’inclinaison recommandée pour la pose des panneaux solaires (entre 30 et 35°) est assez proche de celle des toitures françaises. Cependant, dans certains cas spécifiques (toit non-orienté au sud, toiture en chaume ou zones d’ombre trop larges), la pose des panneaux solaires au sol constitue une option intéressante.

Installation des panneaux solaires au sol

La pose de panneaux solaires au sol peut être réalisée sans l’intervention d’un technicien. C’est un avantage si vous souhaitez faire des économies au niveau de l’installation. Plusieurs entreprises commercialisent des kits solaires à installer au sol. Ils se distinguent essentiellement au niveau du système d’attache (bacs en plastique, bacs métalliques ou équerres à poser au sol).

Quelle surface de panneau solaire pour être autonome ? 

En moyenne, un panneau solaire d’une surface de 1 m2 peut produire environ 150 à 300 kWh d’électricité par an. On considère qu’un foyer de 4 personnes consomme 4400 kWh par an. En fonction de la région, de l’ensoleillement, de l’inclinaison, vous pourriez avoir besoin d’entre 14 et 29m2 de panneaux solaires. 

Etudiez le prix et les aides d’état auxquelles vous êtes éligible

Vous allez faire des économies d’énergie en installant des panneaux photovoltaïques ou thermiques sur votre habitation. Néanmoins, le matériel comme la main-d’œuvre vont représenter un coût non-négligeable dans la facture globale de votre installation solaire, qui peut être allégé par les différents dispositifs d’aides à l’autoconsommation.

Quel budget pour installer des panneaux solaires ?

Par exemple, l’installation d’un module de panneaux photovoltaïques d’une puissance de 3 kWc coûte entre 7500 et 9000 € TTC.

Votre investissement personnel peut être inférieur grâce à MaPrimeRénov’ ou aux aides de l’Anah. Par la suite, l’achat du surplus d’électricité par EDF Obligation d’Achat et la prime à l’autoconsommation vont permettre d’accélérer l’amortissement de votre matériel.

L’installation d’un capteur thermique associé à un système combiné représente un coût élevé. Pour alléger l’investissement nécessaire à ce projet,vous pourrez bénéficier de MaPrimeRénov ainsi que d’un éco-prêt à taux zéro.

 

 

Enfin, les systèmes hybrides sont les plus chers mais permettent de bénéficier des aides allouées aux panneaux thermiques comme du rachat du surplus d’électricité par EDF.

Choisissez votre installateur

Différents éléments entrent en compte au moment où vous choisissez un installateur de panneaux solaires. La vérification de la garantie décennale est bien sûr un préalable essentiel : avant de signer un devis, vérifiez que cette assurance est mentionnée avec les coordonnées de l’assureur, le numéro de contrat et la couverture géographique.

 

Vous pouvez ensuite vérifier les différents labels et certifications relatifs à l’activité d’installateur de panneaux solaires. Le label Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) constitue une reconnaissance de l’Etat que le professionnel répond à des critères stricts en termes d’économie d’énergie. Plus précise, la certification RGE QualiPV atteste que l’installateur est compétent pour assurer la pose puis l’entretien et la maintenance de vos panneaux solaires.

A savoir : en cas de doute, pour vérifier la certification d’un professionnel, connectez-vous sur l’annuaire officiel des artisans qualifiés.

Enfin, pour être totalement rassuré avant de choisir un professionnel, vous pouvez vérifier les avis clients de l’entreprise. Cela vous donnera un aperçu fidèle de la satisfaction ou des récriminations des autres consommateurs.

Faites vos déclarations de travaux en mairie

Si vous souhaitez installer des panneaux thermiques ou photovoltaïques sur le toit de votre maison, n’oubliez pas les démarches administratives ! Du point de vue de l’urbanisme, les panneaux solaires vont modifier l’apparence extérieure de votre habitation ; vous devez donc remplir une déclaration préalable et la déposer en mairie avant de commencer les travaux.

 

Néanmoins, si la pose de panneaux solaires entre dans le cadre d’une construction neuve, la demande doit être intégrée dans le permis de construire.

 

Les installateurs de panneaux solaires sont habitués à accompagner leurs clients dans ces démarches. Ils fournissent différentes pièces justificatives afin de compléter le dossier de la déclaration préalable : plan de masse, plans des façades et toitures, simulation de l’aspect extérieur après la pose des panneaux.

Une fois la déclaration préalable déposée, la Mairie dispose d’un mois pour vous demander des éléments complémentaires ou refuser votre demande. Si vous ne recevez pas de réponse durant ce délai, votre projet est considéré comme tacitement accepté.

Obtenez votre attestation de conformité électrique : le Consuel

Le comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité (Consuel) est une association qui réalise le visa des attestations de conformité des installations électriques. Pour être acceptée par Enedis dans le cadre d’un contrat de raccordement, l’installation de panneaux photovoltaïques ou hybrides doit obligatoirement être visée par le Consuel.

Quatre étapes sont nécessaires pour obtenir votre attestation :

  • remplir l’attestation de conformité sur le site du Consuel : pour une installation photovoltaïque, choisissez l’attestation “installations de production” ;
  • payer en ligne et envoyer l’attestation ;
  • attendre la visite de l’installation réalisée par un technicien du Consuel ;
  • une fois l’installation vérifiée, le Consuel appose son visa sur l’attestation de conformité.

Demandez votre raccordement à Enedis

La demande de raccordement à Enedis est la dernière démarche dans le cadre de l’installation de panneaux solaires. Cinq étapes sont nécessaires pour que votre demande se déroule parfaitement :

  • Vous définissez votre projet (vente de la totalité de l’électricité produite, autoconsommation et vente du surplus ou autoconsommation totale) et remplissez le mandat avec le professionnel de votre choix ;
  • Vous faites votre demande de raccordement en ligne en joignant le mandat, le plan de masse et l’autorisation d’urbanisme ;
  • Enedis vous adresse une proposition de raccordement sous six semaines ;
  • Une fois la pose des panneaux solaires réalisés et le visa du Consuel obtenu, votre installation électrique peut être mise en service à distance ;
  • Par la suite, vous pouvez suivre facilement la production d’électricité de votre installation photovoltaïque grâce au compte client Enedis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *