Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Comment choisir ses panneaux solaires pour chauffer sa piscine ?

Chauffer sa piscine à l’aide de panneaux solaires thermique est possible et vous permettra de gagner quelques degré sans dépense énergétique. Moins efficient, il est aussi envisageable d’alimenter votre pompe à chaleur par des panneaux solaires photovoltaïques qui fourniront de l’électricité.

Vous possédez une piscine et souhaitez en profiter au-delà de la saison chaude ? Le chauffage de l’eau grâce à des panneaux solaires thermiques est une opportunité intéressante. Connus pour produire de l’électricité ou alimenter le chauffage des habitations, les panneaux solaires peuvent également être utilisés pour chauffer l’eau des piscines. En choisissant cette solution, vous pouvez apprécier les baignades avant et après l’été sans ajouter de poste de dépense sur vos factures d’énergie. Afin de faire un choix motivé et cohérent avec votre projet, vous devez prendre en compte plusieurs éléments.

 

Avant tout, prenez le temps de vous familiariser avec le fonctionnement des panneaux solaires thermiques, afin de comprendre leur intérêt au niveau du chauffage de la piscine. Vous pouvez ensuite envisager une installation correctement dimensionnée, en étant conscient des avantages et des limites propres à ce type de panneaux solaires.

Pourquoi chauffer sa piscine avec des panneaux solaires ?

Profiter de sa piscine plus longtemps

Si vous lisez cet article, vous connaissez déjà les plaisirs de la baignade, parfaits pour partager des moments conviviaux durant les beaux jours. Pour en profiter au-delà de l’été, nombreux sont les propriétaires de piscine qui optent pour des modes de chauffage énergivores et onéreux. A l’heure où le coût de l’énergie augmente, vous préférez probablement opter pour une solution qui ne va pas faire exploser votre facture ! Les panneaux solaires thermiques permettent de chauffer l’eau de votre piscine efficacement grâce à un circuit énergétique totalement autonome.

Opter pour un mode de chauffage de l’eau économique et vertueux

Tout l’intérêt réside dans le fonctionnement des panneaux solaires, qui permettent de récupérer l’énergie émise par le rayonnement du soleil afin de produire de la chaleur ou de l’électricité. Ces dernières peuvent être utilisées pour le chauffage de la maison mais également pour réchauffer l’eau de votre piscine. En optant pour ce mode de chauffe, vous bénéficiez d’une production d’eau chaude respectueuse de l’environnement tout en réalisant des économies d’énergie appréciables.

Comment faire chauffer l'eau de sa piscine avec des panneaux solaires ?

Si vous souhaitez chauffer votre piscine grâce à l’énergie solaire, vous devez vous équiper de panneaux solaires thermiques ou hybrides, également appelés capteurs solaires thermiques. Ces panneaux permettent de transmettre la chaleur du soleil directement à l’eau de la piscine. L’équipement complet est composé des éléments suivants :

  • un ou plusieurs panneaux solaires thermiques
  • une pompe
  • un filtre
  • un régulateur

Comment ça fonctionne : la pompe sert à acheminer l’eau de la piscine jusqu’aux capteurs thermiques. Elle passe à travers un filtre (pour éviter que des impuretés ne pénètrent dans les capteurs), circule dans les capteurs puis repart vers la piscine en ayant gagné quelques degrés.

A noter : techniquement, les panneaux solaires photovoltaïques peuvent également chauffer l’eau de la piscine, mais de façon indirecte. Il est nécessaire d’ajouter une installation dédiée, comme une pompe à chaleur, une chaudière ou encore un échangeur thermique. A défaut de batterie solaire, le chauffage de l’eau par le biais des panneaux solaires sera uniquement effectif en journée.

Installation des panneaux solaires

Où poser les capteurs solaires thermiques ?

L’installation des panneaux solaires thermiques répond à des impératifs d’organisation de l’espace. Ils peuvent être posés au sol, au plus près de la piscine, ou sur un toit. Si cette dernière solution est privilégiée pour les panneaux photovoltaïques, il n’en va pas de même pour les capteurs thermiques.

Une installation au sol est en effet préférable à plusieurs titres :

  • la distance entre les capteurs et la piscine est inférieure
  • il y a moins de coût de main-d’oeuvre lors de la pose
  • au cours de la journée, les panneaux peuvent être orientés facilement afin de capter le maximum de rayonnement solaire

Gardez néanmoins à l’esprit la problématique de l’emprise au sol : l’espace occupé par les capteurs ne sera plus utilisable pour d’autres besoins

Combien de capteurs solaires faut-il installer ?

Pour profiter d’un chauffage de l’eau efficace, vous devez anticiper vos besoins précisément. La surface de capteurs nécessaire dépend de plusieurs facteurs :

 

  • l’efficacité et la technologie des panneaux solaires thermiques
  • la fréquence d’utilisation de la piscine
  • l’ensoleillement de votre habitation
  • la température de confort pour la baignade

Seul un véritable devis personnalisé pourra correctement vous aiguiller.

Quel est le gain en choisissant ce type de chauffage de piscine ?

Le chauffage de la piscine grâce à des capteurs solaires thermiques va faire grimper la température de l’eau de quelques degrés. Le gain n’est pas spectaculaire (quelques degrés), inutile donc d’espérer une eau à 29°C si la température extérieure est inférieure à 25°C. 

 

Les quelques degrés gagnés suffisent toutefois pour profiter de quelques semaines de baignade supplémentaires. Par ailleurs, une fois les capteurs thermiques installés, le réchauffage de l’eau fonctionne de façon totalement autonome et ne représente aucune dépense additionnelle.

Quelles sont les limites ?

Les capteurs solaires thermiques représentent une solution économe pour chauffer l’eau de la piscine. Néanmoins, pour être notable, leur efficacité n’est pas compatible avec certains besoins. Ce mode de chauffage de l’eau n’est par exemple pas suffisant si vous souhaitez utiliser votre piscine en hiver. Avant de faire votre choix, prenez bien connaissance des limites de cette solution :

  • l’ensoleillement de votre habitation doit être important : le réchauffement de l’eau grâce aux capteurs thermiques complète le réchauffement naturel mais ne peut pas le remplacer.
  • la montée en température est lente
  • l’installation au sol peut nécessiter beaucoup d’espace

A savoir : si vous avez une grande piscine et que vous souhaitez profiter d’un chauffage de l’eau plus efficace sans augmenter votre facture d’énergie, la solution d’un chauffe-eau solaire peut vous intéresser. Cet appareil, qui fonctionne également à l’aide de capteurs solaires thermiques, peut alimenter l’habitation en eau chaude sanitaire tout en réchauffant l’eau de la piscine.

Questions fréquemment posées

Quel panneau solaire pour chauffer une piscine ?

Le panneau solaire qui permet de chauffer l’eau de la piscine de façon autonome est un capteur solaire thermique. Techniquement, on parle de “capteur moquette” ou de “capteur à eau non vitré”.

Comment chauffer une piscine sans électricité ?

L’installation d’un panneau solaire thermique (ou capteur solaire thermique) permet de chauffer l’eau de la piscine sans consommer d’électricité. Grâce à une pompe, l’eau de la piscine est envoyée vers les capteurs puis est redirigée vers la piscine après avoir gagné quelques degrés.

Comment faire un chauffage solaire pour piscine ?

Le panneau solaire thermique s’installe de préférence le plus près possible de la piscine. Le but est qu’il y ait le moins de perte de chaleur possible entre les capteurs et le bassin. En cas d’espace au sol insuffisant, vous pouvez également faire poser les capteurs thermiques sur le toit de votre habitation.

Quelle puissance de panneau solaire pour une piscine ?

Un capteur solaire thermique n’a pas de puissance à proprement parler, au contraire d’un panneau photovoltaïque.

Quel est le meilleur système pour chauffer une piscine ? 

Il existe plusieurs systèmes de chauffage de piscine : le chauffage solaire, la pompe à chaleur, le chauffage électrique ou le chauffage au gaz, chacun ayant ses avantages et inconvénients en termes d’efficacité, de coût et de commodité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *