Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Fourniture d'énergie 8 min de lecture

Courant monophasé : tout savoir sur ce mode d’alimentation

Souscrire un contrat d'électricité monophasé (sans coupure et sans engagement)
J'estime mes mensualités

Electricité et gaz renouvelables

Fournisseur labellisé

150 000 Clients

Dans le vaste domaine de l’électricité, le courant monophasé se distingue comme l’une des formes les plus courantes d’alimentation électrique pour de nombreuses applications domestiques et industrielles.

À la fois simple et efficace, ce mode d’alimentation occupe une place centrale dans la distribution d’énergie de notre quotidien. Découvrez ce qu’est le courant monophasé, ses avantages, ses limites, et ce qui le diffère du courant triphasé.

Définition : qu'est-ce que ça veut dire monophasé ?

Monophasé” fait référence à un système d’alimentation électrique qui utilise une seule phase, ou onde sinusoïdale d’électricité (1). En termes simples, le courant monophasé est produit lorsque l’électricité fluctue dans une seule direction, puis dans l’autre, en suivant une forme d’onde sinusoïdale.

Dans un système monophasé, toutes les prises et tous les appareils sont connectés à un circuit unique.

Ce type de courant est suffisant pour la plupart des applications domestiques, comme l’éclairage, la télévision, le réfrigérateur et autres appareils ménagers courants. Dans ces situations, la simplicité et la facilité d’installation du courant monophasé le rendent idéal.

Que veut dire triphasé ?

Le terme “triphasé” fait référence à un système d’alimentation électrique qui utilise trois phases ou ondes sinusoïdales d’électricité (2). Ces trois ondes sinusoïdales fonctionnent simultanément mais sont décalées les unes par rapport aux autres de 120 degrés. Cela permet d’obtenir une distribution d’énergie plus régulière et continue.

Dans une installation triphasée, trois conducteurs de phase sont généralement accompagnés d’un conducteur neutre, permettant ainsi à l’électricité de circuler entre les différentes phases. C’est cette combinaison qui offre une alimentation électrique stable, rendant le système triphasé idéal pour des applications nécessitant une puissance invariable.

Quelle est la différence entre monophasé et triphasé ?

La différence essentielle entre le monophasé et le triphasé concerne leur structure et leur capacité à distribuer l’électricité. Le monophasé utilise une seule phase électrique et est couramment utilisé dans les habitations en raison de ses besoins en puissance modérés. Généralement, il s’appuie sur deux fils : une phase et un neutre.

En revanche, le triphasé, avec ses trois phases électriques décalées, est privilégié pour les applications industrielles ou les équipements gourmands en énergie pour sa distribution plus stable. Il nécessite quatre fils : trois pour les phases et un pour le neutre. Ce système garantit une alimentation plus équilibrée, répondant aux besoins des équipements nécessitant une constance électrique.

Pourquoi passer du monophasé au triphasé ?

Passer du monophasé au triphasé est souvent envisagé pour diverses raisons liées à la capacité, à l’efficacité et à la flexibilité de l’alimentation électrique.

Une augmentation des besoins en puissance de 230v à 400v

Une augmentation des besoins en puissance est l’une des raisons principales poussant à envisager un passage du monophasé au triphasé. Lorsqu’un logement, un atelier ou un site industriel commence à intégrer davantage d’appareils professionnels gourmands en énergie, ou si la demande totale en électricité dépasse la capacité du système monophasé existant, un système triphasé devient souvent nécessaire.

Pour une installation triphasée, la tension entre les phases et le neutre s’élève à 400 volts, comparativement aux 230 volts d’une installation monophasée (3). Un système triphasé est conçu pour gérer des charges plus lourdes et distribuer l’électricité de manière plus équilibrée sur ses trois phases. Ceci permet non seulement d’assurer que les équipements (pompe à chaleur, lave-linges, sèche-linges, etc.) reçoivent la puissance dont ils ont besoin, mais également de minimiser les risques de surtensions ou de coupures dues à une surcharge du système (4).

Une répartition équilibrée de la charge

La répartition équilibrée de la charge est l’une des caractéristiques majeures des systèmes électriques triphasés. Avec trois phases opérant simultanément, chaque phase supporte seulement un tiers de la charge totale à tout moment donné. Cet équilibrage naturel assure que, même si une charge importante est ajoutée ou retirée d’une phase, les deux autres phases peuvent aider à compenser, stabilisant ainsi la fourniture d’électricité.

Des économies d'énergie

Le triphasé, de par sa nature et sa conception, peut conduire à des économies d’énergie significatives dans certaines applications, en comparaison avec un système monophasé.

Néanmoins, opter pour le triphasé peut être moins avantageux financièrement que le monophasé. Une installation triphasée nécessite généralement une puissance minimale de 18 kVA (5), entraînant un coût d’abonnement plus élevé par rapport à des puissances inférieures. De plus, une mauvaise répartition des équipements entre les phases peut augmenter le risque de disjonction, poussant parfois les utilisateurs à souscrire à une puissance plus élevée que ce qu’ils auraient choisi en monophasé.

La distance entre le compteur électrique et le point d'utilisation

Si la distance entre le compteur électrique et le point d’utilisation est importante, le courant triphasé est avantageux pour réduire les pertes d’énergie sur ce trajet, comme cela peut être le cas pour une maison isolée située au centre d’une vaste propriété.

Des exigences du fournisseur d'énergie

Dans certaines régions ou pour certains cas de figure, les fournisseurs d’électricité peuvent exiger ou recommander une alimentation triphasée pour des raisons de capacité ou d’efficacité du réseau.

Passez à l'électricité verte et française

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

Questions fréquemment posées

Comment savoir si on est en monophasé ou triphasé Linky ?

Pour déterminer si votre compteur Linky est en configuration monophasée ou triphasée, plusieurs méthodes peuvent être employées. Vous pouvez d’abord examiner directement le compteur, car celui-ci a souvent une étiquette ou une mention imprimée précisant sa configuration. En observant le tableau électrique, si vous voyez deux fils, l’un noir ou rouge et l’autre bleu, votre habitation est alimentée en monophasé. En revanche, si quatre câbles sont présents, cela signifie que votre logement est en triphasé (6).

Par ailleurs, votre facture d’électricité peut également fournir cette information, généralement indiquée dans la section relative à l’abonnement ou à la puissance souscrite. Si ces méthodes ne sont pas concluantes, contacter Enedis ou votre fournisseur d’électricité peut clarifier la situation.

Monophasé ou triphasé pour le compteur électrique d'une maison neuve ?

Le choix entre un type d’installation monophasé ou triphasé pour un logement neuf dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord votre besoin en puissance. Si vous prévoyez d’utiliser des équipements énergivores, comme des pompes à chaleur, certains fours industriels, ou des outils électriques de grande puissance, une installation triphasée pourrait être recommandée. Elle permet d’alimenter de gros appareils sans surcharger une seule phase.

 

Ensuite, le coût. Les installations triphasées peuvent être plus coûteuses en termes d’installation initiale.

Enfin, pour faire le bon choix, réfléchissez à vos besoins futurs. Si vous prévoyez des extensions ou des ajouts futurs à votre maison qui pourraient nécessiter une puissance accrue, opter pour une installation triphasée dès le départ pourrait être judicieux pour anticiper vos besoins.

Comment changer la puissance de son compteur ?

Changer la puissance de son compteur électrique est une opération courante, notamment lorsque l’on constate que le disjoncteur saute régulièrement à cause d’une puissance souscrite insuffisante ou, à l’inverse, lorsque l’on souhaite faire des économies sur son abonnement en optant pour une puissance inférieure.

La modification de la puissance de votre compteur doit être réalisée par votre fournisseur d’énergie. Prenez contact avec lui, soit par téléphone, soit via votre espace client en ligne, s’il propose cette fonctionnalité.

Informez votre fournisseur d’énergie de votre souhait de changer la puissance et discutez-en avec lui pour obtenir des conseils sur la puissance adaptée à votre situation.

Selon votre contrat et votre fournisseur, une modification de puissance peut entraîner des frais. En règle générale, comptez au minimum 160 euros (7). Par ailleurs, votre abonnement mensuel peut également changer en fonction de la nouvelle puissance souscrite.

Bon à savoir : si vous n’êtes pas sûr(e) de la puissance nécessaire pour le compteur électrique de votre logement, il peut être utile de consulter un électricien ou d’utiliser des outils en ligne proposés par certains fournisseurs pour estimer vos besoins en puissance avant d’effectuer vos démarches.

Quel fournisseur / abonnement choisir en triphasé et en monophasé ?

Que vous optiez pour une installation en monophasé ou en triphasé, notez que les grilles tarifaires proposées par les différents fournisseurs d’énergie sont identiques pour ces deux types d’installations. En effet, le coût du kilowattheure est déterminé en fonction de la puissance de votre compteur et de l’option tarifaire que vous choisissez.

Lorsque vous choisissez un fournisseur ou un abonnement, que ce soit en monophasé ou en triphasé, il est essentiel de comparer attentivement les offres disponibles sur le marché, en tenant compte de vos besoins quotidiens de consommation, de vos exigences en matière d’écoresponsabilité, et des remises potentielles proposées par les fournisseurs alternatifs.

(1) https://particuliers.promotelec.com/dicotelec-term/monophase/

(2) https://www.fournisseurs-electricite.com/guides/compteur/electricite/monophase-triphase

(3) https://www.mes-demarches.info/difference-entre-triphase-et-monophase/

(4) https://www.legrand.fr/actualites/electricite-monophase-ou-triphase-quelles-differences

(5) https://www.choisir.com/energie/articles/172310/quest-ce-quun-abonnement-triphase-delectricite

(6) https://www.choisir.com/energie/articles/104323/le-compteur-linky-triphase

(7) https://www.choisir.com/energie/articles/104378/le-changement-de-puissance-du-compteur-electrique-edf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *