Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

RTE : comment se fait l’équilibrage du réseau électrique ?

Envie de mieux consommer, passez à l’énergie verte

L’électricité produite au sein des centrales ne peut être stockée mais doit être consommée dans l’immédiat. Un déséquilibre entre la production et la consommation peut provoquer un désordre au sein du réseau électrique. C’est dans cette situation qu’intervient le RTE (Réseau de Transport d’Electricité) qui a pour rôle de garantir cet équilibre en temps réel.

De ce fait, pour fournir convenablement de l’électricité, le RTE dispose de plusieurs outils, notamment d’un mécanisme d’ajustement. Ce procédé permet au gestionnaire de réseau RTE de réguler le niveau de consommation et de production d’électricité.

Le mécanisme d’ajustement, aussi appelé réserve tertiaire, a été mis en place en 2003 suite à une collaboration entre le gestionnaire de distribution ENEDIS et le RTE. Il a pour objectif d’assurer la stabilité du réseau électrique. C’est un système qui est manuellement activé par le RTE. Il est tout à fait possible de devenir acteur d’ajustement en formulant une offre auprès du RTE, qui détermine par la suite la capacité de production ou d’effacement, ce qui veut dire que soit la production sera revue à la hausse soit à la baisse.

C'est quoi le mécanisme d'ajustement ?

Le mécanisme d’ajustement est un système fondé en 2003, qui permet au gestionnaire RTE (Réseau de Transport d’Electricité) d’équilibrer la production et la consommation d’électricité. La régulation de l’offre et de la demande en électricité est importante pour maintenir la fréquence du réseau à 50 Hz. C’est en effet la puissance adéquate pour acheminer une électricité de qualité dans chaque foyer français.

Ce processus, aussi appelé réserve tertiaire, est activé selon les offres reçues par RTE de la part des acteurs suivants :

Pour que le mécanisme d’ajustement fonctionne, le gestionnaire RTE doit disposer de réserves de puissance utilisables à tout moment, à la hausse comme à la baisse. En effet, la réserve tertiaire permet de compléter ou de remplacer les réserves primaires et les réserves secondaires qui s’activent automatiquement pour maintenir l’équilibre entre la production et la consommation électrique.

Passez à l'électricité verte et française

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

Comment se fait l'ajustement de la production électrique ?

Le fonctionnement de l’ajustement de la production d’électricité se fait en plusieurs étapes :

  1. Le gestionnaire de réseau RTE lance un appel d’offre pour trouver des candidats en tant qu’acteurs d’ajustement. Il est à noter qu’un acteur d’ajustement est un consommateur ou une entité qui propose une offre au RTE afin de céder une partie de sa production électrique.  Il peut s’agir d’une autre réserve de production tenue par un fournisseur, tout comme il peut s’agir d’un opérateur d’effacement de consommation. C’est le cas dans une réduction temporaire de la consommation électrique.
  2. Les candidats indiquent par la suite la puissance qu’ils peuvent fournir ainsi que le prix attendu de la rémunération.
  3. Puis, le gestionnaire RTE sélectionne les offres reçues, de la plus couteuse à la moins onéreuse, afin de sélectionner l’acteur qui correspond le plus à ses besoins d’ajustement.
  4. Le contrat d’ajustement est lancé une fois les acteurs sélectionnés, et l’activation de la réserve tertiaire se fait manuellement par le gestionnaire de réseau.

Selon les données recueillies en 2017 par l’Observatoire de l’Industrie Electrique, le gestionnaire RTE peut récolter environ 1 500 MW d’électricité auprès de ces acteurs pour compléter ses besoins en ajustement ou en cas de dysfonctionnement du système électrique.

Comment devenir responsable d'équilibre ?

Pour devenir responsables d’équilibre, il faut être un consommateur, un acteur du marché ou un producteur d’électricité. Un candidat doit en tout cas se conformer aux règles MA-RE, qui sont des règles spécifiques relatives au mécanisme d’ajustement du réseau électrique, mais aussi de la production électrique.

À ce titre, les candidats doivent fournir les éléments suivants :

  • Les réponses au questionnaire en ligne disponible sur le site de RTE.
  • Le Code EIC, qui est un identifiant unique attribué aux acteurs du marché de l’électricité pour faciliter les échanges de données.
  • Le formulaire d’acquisition.
  • La garantie bancaire du demandeur.

Ensuite, les candidats devront choisir une offre :

 

  • Les offres implicites qui concernent les actifs de production.
  • Les offres explicites qui concernent l’ajustement à la hausse ou à la baisse de la production ou de la consommation d’électricité.

Comment calculer le prix des écarts des responsables d'équilibre ?

Chaque responsable d’équilibre est tenu de fournir au RTE, ainsi qu’aux gestionnaires de réseau de distribution le cas échéant, les informations concernant les éléments d’injection et de soutirage qui composent son périmètre d’équilibre. Chaque mois, pour chaque intervalle de règlement des écarts (généralement toutes les demi-heures), le RTE effectue le calcul des écarts des responsables d’équilibre et les facture au prix de règlement des écarts.

Le processus de calcul des écarts repose sur une reconstitution des flux d’injection et de soutirage en recueillant les données provenant du réseau public de transport et du réseau public de distribution. Il est à noter que ce processus est réalisé conjointement par RTE et les gestionnaires de réseau de distribution. Les deux parties se basent sur les données des compteurs et les déclarations de programmes fournies par les acteurs du marché.

Pourquoi faut-il toujours ajuster la production d'électricité à la demande ?

La production d’électricité doit toujours être ajustée à la demande pour assurer la stabilité permanente du système électrique. Si la production ne répond pas à la demande, cela pourrait entrainer des pannes, des baisses de tensions et même un blackout. En ajustant la production et la consommation électrique, les producteurs sont sûrs de fournir une électricité de qualité et suffisante pour faire fonctionner les appareils.

De plus, l’ajustement de la production d’électricité à la demande optimise l’utilisation des ressources disponibles. Cela permet de minimiser les coûts de production et de réduire l’impact environnemental en évitant une surproduction inutile.

À noter que la demande d’électricité varie selon différents facteurs comme la météorologie, la saison ou les horaires. Ceux-ci vont définir les besoins des consommateurs.

Questions fréquemment posées

Quelle est la définition de RTE ? 

RTE est le sigle de Réseau de Transport d’Electricité, qui est le gestionnaire du réseau public de transport d’électricité en France. Le groupe a été fondé en 2000 dans le but d’équilibrer la production et la consommation d’électricité. Il est à noter que le RTE est une filiale du fournisseur d’énergie EDF (Electricité de France).

Le gestionnaire RTE a pour objectif d’assurer la qualité de l’électricité à acheminer auprès des consommateurs. Il doit garantir le bon fonctionnement du marché de l’électricité et aussi assurer la réussite de la transition énergétique sur le long terme en utilisant des énergies renouvelables. Pour remplir ces objectifs, le gestionnaire de Réseau de Transport d’Electricité dispose de 105 817 km de lignes électriques. Ce qui constitue le plus grand réseau au niveau européen.

Quelle est la définition de la réserve primaire et secondaire ? 

La réserve primaire est une réserve d’énergie électrique qui est activée pour rétablir la puissance et la fréquence d’un système électrique. Les réserves primaires sont enclenchées automatiquement en cas d’instabilité du réseau électrique et elles peuvent être utilisées à la hausse comme à la baisse. La réserve primaire s’élève à 3 000 MW au niveau européen, dont 600 MW en France .

Quant à la réserve secondaire, elle est enclenchée après les réserves primaires afin de rétablir la fréquence du réseau à 50 Hz. Sa puissance est comprise entre 500 à 1 000 MW, et elle est également activée automatiquement. Seule la réserve tertiaire est activée manuellement par le RTE et elle permet de compléter ou de remplacer la réserve secondaire pour corriger un déséquilibre au niveau du réseau électrique.

Système électrique français : les différentes étapes de son parcours d'acheminement

Le système électrique français est assuré par diverses entités, de la production à l’acheminement auprès des consommateurs. Les étapes du système électrique français sont :

  1. La production de l’électricité. L’électricité en France peut être produite de différentes façons : thermique, nucléaire ou encore grâce aux énergies renouvelables.
  2. Le transport de l’électricité, qui est assuré par le RTE vers le réseau de distribution.
  3. La distribution de l’électricité auprès des logements, qui est assurée par ENEDIS.
  4. La commercialisation de l’électricité qui, à son tour, est assurée par les fournisseurs d’énergies (EDF, ilek, Engie, ekwateur …).
Passez à l'électricité verte et française

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *