Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Les films thermiques pour fenêtre : avantages et inconvénients

Il est de notoriété publique que dans les logements, les fenêtres sont fréquemment le talon d’Achille de l’isolation thermique. À elles seules, elles peuvent représenter jusqu’à un tiers des déperditions de chaleur.

 

Quelles sont dès lors les solutions qui permettent de combattre cette faiblesse ? Nous le verrons dans cet article, la lutte n’est pas perdue d’avance, mais elle est souvent très chère et hors de portée de la majeure partie des ménages.

Face à cette pénurie de solutions, le film thermique pour fenêtre est parfois présenté comme un accessoire miracle. Mais qu’en est-il réellement ? Est-il aussi efficace que certains constructeurs veulent bien le dire ? Quels sont ses avantages ? Ses inconvénients ? Est-il facile à mettre en place ? Nous allons répondre dans cet article à toutes ces questions…

Qu'est-ce qu'un film d'isolation thermique pour fenêtre ?

Contrairement à ce que l’on peut penser de prime abord, le film thermique n’est pas un accessoire récent. En effet, il est déjà entré dans les foyers depuis de nombreuses années, mais au départ, il avait un but exclusivement décoratif : grâce à un film imprimé, il était possible d’ajouter une touche personnelle à son intérieur

Peu à peu, cet accessoire a dépassé sa fonction d’origine, grâce à des fabricants qui ont peaufiné et amélioré leur technique. Désormais, ces films peuvent agir comme un isolant et limiter les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur d’une habitation

Le film plastique pour fenêtre : une efficacité certaine, mais limitée

Le film thermique se présente sous la forme d’une couche de plastique, qui doit être installée sur une ou plusieurs fenêtres d’une habitation. S’il est relativement simple à installer (nous y reviendrons), cela ne rend pas hommage à la technologie qui se cache derrière.

 

Ainsi, on trouve dans le commerce une très large gamme de ces outils, parmi lesquels les modèles à microbulles. Ces derniers sont incontestablement les plus performants, car la présence de bulles constitue une protection supplémentaire face aux déperditions de chaleur.

Néanmoins, il est illusoire d’attendre des miracles d’un accessoire aussi fin. Le film isolant ne peut pas être aussi efficace qu’une isolation classique : il faut dès lors le considérer comme un isolant d’appoint, qui vient en complément des autres.

Les avantages du film thermique pour fenêtre

  • L’efficacité des films thermiques, si elle est limitée, reste indéniable. Il est toujours délicat de mesurer les taux de réduction exacts des pertes de chaleur après l’installation. Les fabricants, en règle générale, annoncent une baisse comprise entre 15 et 35%.
  • Contrairement aux autres techniques d’isolation, le concours d’un professionnel n’est pas nécessaire pour la mise en place.
  • Le coût de ces accessoires dépend bien entendu du nombre de fenêtres à équiper, mais il est dans l’ensemble maîtrisé.
  • Certaines marques proposent plusieurs teintes et plusieurs couleurs, ce qui permet si vous le souhaitez de personnaliser votre intérieur selon vos goûts.

Les inconvénients

  • Le film thermique ne possède pas une durée de vie illimitée, loin s’en faut. Au bout de quelques années, il est assez fréquent qu’il se décolle par endroits, notamment dans les coins.
  • Cet accessoire est assez fragile et vieillit assez mal. Il est notamment sujet aux rayures, qui surviennent fréquemment si vous ne nettoyez pas vos vitres avec la plus grande attention.
  • Contrairement aux méthodes d’isolation traditionnelles, le film thermique a une efficacité phonique proche du néant.
  • Un phénomène de condensation est inévitable en raison de la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur. Cette condensation apparaît entre la vitre et le film et à terme, elle peut détériorer les huisseries des fenêtres en bois.
  • Un film thermique, même s’il est sans teinte, n’est jamais totalement translucide. Il se remarque à l’œil nu, tant et si bien que la transparence de vos vitres n’est jamais optimale.

 

Quels prix pour un film thermique pour fenêtre ?

Si on ne peut pas comparer, en termes d’efficacité, la pose d’un film thermique avec l’achat de fenêtres à double vitrage, il en est de même au niveau du prix. Celui-ci est variable en fonction des marques et de l’efficacité du produit, mais il se situe entre 10 et 40€ pour un rectangle de 2,5 sur 1,5 mètres de dimension.

Ce produit se trouve dans tous les magasins de bricolage ou certaines drogueries. N’hésitez pas à prendre le temps de lire les renseignements affichés, car le taux de réduction de la déperdition de chaleur est souvent indiqué.

Comment se pose un film de survitrage ?

La pose, il est important de le préciser, se fait à l’intérieur du logement. Il est avant tout primordial de nettoyer la vitre sur laquelle va être posée le film, pour qu’elle soit absolument lisse et sans aucune aspérité. Il est conseillé de dégraisser la vitre avec un produit adéquat.

On trouve généralement deux versions de films : la première se colle directement sur la vitre, alors que la seconde nécessite l’emploi d’un ruban adhésif. À vous de choisir celle qui correspond le mieux à vos aptitudes en bricolage !

En ce qui concerne la pose proprement dite, il est possible d’appliquer le film à froid, tout simplement en le plaçant sur le vitrage. La pose à chaud repose sur la même méthode mais dans ce cas, un sèche-cheveux favorise l’adhésion et permet d’éliminer les éventuelles bulles d’air (une raclette traditionnelle peut également faire l’affaire dans ce cas).

Les autres solutions pour la protection thermique des fenêtres

Nous l’avons dit, les films thermiques ne sauraient constituer à eux seuls un rempart efficace contre les déperditions d’énergie. Il existe d’autres solutions, bien plus efficaces mais également nettement plus coûteuses.

Le double vitrage

Il s’agit de la solution la plus courante et son efficacité n’est plus à prouver. Les deux vitres sont séparées par une couche d’air ou par de l’argon, un gaz qui a pour particularité d’être un très mauvais conducteur thermique.

Le double vitrage a également l’avantage d’être un bon isolant phonique, ce qui peut s’avérer appréciable si vous êtes soumis à des nuisances sonores depuis l’extérieur, notamment en centre ville.

Le triple vitrage

Il s’agit exactement du même principe que celui énoncé précédemment, mais avec une vitre et un espace d’air ou de gaz supplémentaires. L’isolation, qu’elle soit thermique ou acoustique, se trouve logiquement renforcée.

Les menuiseries

La partie vitrée des fenêtres n’est pas la seule responsable des déperditions d’énergie. Lorsque l’on veut procéder à une amélioration de l’isolation de cet élément, le problème doit être considéré dans son ensemble. 

Parmi les matériaux existants, le PVC combine plusieurs atouts : il permet une très bonne isolation, sa pose est assez aisée et son coût (relativement) limité. Notez que la façon dont s’ouvre la fenêtre a également une incidence : ainsi, le châssis fixe est le plus performant car les zones de jointure sont étanches et à ce titre, elles empêchent l’air de circuler.

La pose du film thermique anti-froid

On ne le répètera jamais assez : les meilleurs matériaux ont une efficacité très limitée s’ils ne sont pas installés correctement. Pour éviter les fuites d’air, que celles-ci proviennent de la maçonnerie, des joints, du calfeutrage ou du cadran, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour la pose de ses fenêtres.

Questions fréquemment posées

Comment isoler une fenêtre contre le froid ?

Si l’on ne souhaite pas procéder à un changement pur et simple, la pose d’un film thermique pour fenêtre constitue une solution d’appoint. Il est également possible d’installer des rideaux, de préférence lourds et épais, devant la fenêtre. Enfin, les joints d’une fenêtre n’ont pas une durée de vie illimitée : il convient d’en changer tous les deux ans environ.

Comment isoler thermiquement une fenêtre ?

La solution la plus efficace reste le double vitrage, en rajoutant une paroi. Entre les deux, l’espace est comblé par de l’air ou un gaz spécialement adapté car mauvais conducteur thermique. Cette technique, si elle est performante, est néanmoins coûteuse. La pose de nouveaux joints, l’installation d’un film thermique ou la présence de rideaux constituent quant à elles des solutions complémentaires, qui ne sont pas suffisantes individuellement pour une isolation efficace.

Quel est le meilleur isolant thermique pour les fenêtres ?

Parmi les matériaux existants pour améliorer l’isolation des fenêtres, le PVC occupe la première place. S’il est parfois décrié d’un point de vue esthétique, il a l’avantage d’être très performant et facile à entretenir. Le bois, s’il a été supplanté par le PVC, reste un bon isolant, résistant mais qui nécessite d’être entretenu régulièrement. Son coût est cependant plus élevé que celui de ses concurrents. 

Qu'est-ce qu'un film thermique ?

Le film thermique se présente sous la forme d’une couche de plastique, qui doit être mis en place sur une ou plusieurs fenêtres d’une habitation. Il est relativement simple à installer et repose sur une véritable technologie. Ainsi, on trouve dans le commerce une très large gamme de ces outils, parmi lesquels les modèles à microbulles. Ces derniers sont incontestablement les plus performants, car la présence de bulles constitue une protection supplémentaire face aux déperditions de chaleur.

Sources

(1)https://www.in-et-out.fr/2654/film-pour-vitrage-l-isolant-thermique-pour-isoler-une-fenetre-du-froid/

(2)https://www.m-habitat.fr/fenetres/changement-et-renovation/perte-de-chaleur-par-les-fenetres-52_A

(3)https://isolation-thermique.org/choisir-isolant-thermique/film-survitrage-isolation-thermique/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *