Passez à l’énergie verte maintenant

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Isolation 8 min de lecture

Le triple vitrage : des performances d’isolation thermique exceptionnelles

Faites des économies en optant pour un abonnement heures pleines heures creuses
J'estime

Suivi consommation en ligne

Prix Selectra 2024

Souscrivez en 5 min

Le triple vitrage est moins connu, car moins répandu, que le double vitrage. Pourtant, nous le verrons, ses performances en termes d’isolation thermique ne souffrent d’aucune contestation. Alors que les fenêtres représentent à elles seules environ 15% des déperditions dans une habitation, ce dispositif a logiquement son mot à dire en la matière.

À la différence du double vitrage, le triple vitrage n’a absolument aucun caractère obligatoire. La règlementation thermique de 2012 a simplement imposé la présence du premier dans la construction des bâtiments neufs depuis cette date. Mais quelles sont donc les propriétés exactes du triple vitrage ? Sous quelles conditions constitue-t-il une solution envisageable pour un logement ? Possède-t-il des inconvénients ? Nous allons répondre précisément à toutes ces questions pour vous aider à y voir plus clair.

Le principe et les avantages de la fenêtre triple vitrage

Si le double vitrage est constitué de deux parois de verre, le triple, fort logiquement, en comporte trois. Ceci signifie qu’il existe deux espaces dans le dispositif, que l’on appelle des lames. À l’intérieur de ces lames, qui jouent le rôle isolant, on trouve au choix de l’air ou un gaz spécial comme le krypton ou l’argon. 

Ces derniers ont des vertus isolantes supérieures à l’air. Quand ils sont présents, le triple vitrage affiche donc une efficacité thermique supérieure. 

Des performances exceptionnelles

Le coefficient d’isolation, que l’on retrouve sous l’abréviation Ug, indique les capacités isolantes d’une fenêtre. Plus il est bas, plus les performances en la matière sont bonnes. Un double vitrage possède généralement un Ug compris entre 1,2 et 1,8, en fonction de la qualité des matériaux. Le simple vitrage, lui, offre un coefficient avoisinant 6,3 Ug. Le triple vitrage se démarque sensiblement, puisqu’il possède un coefficient d’isolation d’environ 0,8 Ug (1).

Opter pour du triple vitrage a donc des conséquences réelles sur les factures énergétiques. S’il n’a pas son pareil pour éviter les déperditions de chaleur au niveau des fenêtres, il n’est pas pour autant adapté à tous les logements.

Ainsi, installer ce dispositif dans une habitation par ailleurs mal isolée (par les murs, les combles ou les sols) équivaut à une dépense inutile. Le triple vitrage est donc une option à considérer pour les Bâtiments Basse Consommation (BBC) ou les maisons passives (logement dans lequel la consommation d’énergie est presque nulle).

Les étiquettes décryptées

Lorsque l’on se penche sur les informations annoncées en magasin sur le triple vitrage, une série de chiffres apparaît systématiquement. Elle peut être par exemple 4/18/4/18/4. Voici comment comprendre ce code a priori mystérieux : 

  • Le premier chiffre correspond à l’épaisseur de la vitre extérieure, exprimée en millimètres.
  • Le deuxième désigne l’épaisseur de la lame entre les deux premières parois vitrées.
  • Le troisième chiffre représente l’épaisseur de la vitre du milieu.
  • Le quatrième indique l’épaisseur entre la deuxième et la troisième vitre.
  • Enfin, le dernier renseigne l’épaisseur de la troisième paroi, celle tournée vers l’intérieur du logement.

Le triple vitrage et l'isolation contre le bruit

Si l’on considère le dispositif en tant que tel, le triple vitrage n’offre pas de performance supérieure au double vitrage sur le plan phonique. Néanmoins, pour se prémunir des nuisances sonores, le châssis de la fenêtre joue un rôle important. Or, il est obligatoirement de meilleure qualité dans le cas du triple vitrage, et donc plus efficace.

Le prix du triple vitrage

Ce n’est pas une surprise en raison de ses performances et des matériaux qu’il nécessite : le triple vitrage est sensiblement plus cher que son aîné. Il n’est pas aisé de donner un prix indicatif, car de nombreux facteurs entrent en ligne de compte

  • Le châssis de la fenêtre, s’il est en bois ou en aluminium, est plus coûteux qu’un châssis en PVC.
  • Le gaz que l’on trouve dans la lame n’est pas anecdotique : ainsi, l’argon est déjà plus cher que l’air, mais le krypton a de loin le prix le plus élevé.
  • Un projet de rénovation, qui comprend la dépose de l’existant, coûte plus cher que l’installation de triple vitrage dans une maison neuve.

 

À titre indicatif, le prix d’une fenêtre à triple vitrage oscille entre 200 et 500€ pour du PVC, et entre 400 et 1500€ pour du bois. Ces tarifs s’entendent sans la pose, pour laquelle il faut débourser entre 500 et 1000€ (3).
Dans l’ensemble, on estime que le triple vitrage est 60 à 80% plus cher que le double vitrage.

Les inconvénients du triple vitrage

En dehors du prix, que nous avons déjà évoqué, le triple vitrage présente certains défauts.

Avant tout, l’apport solaire avec du triple vitrage est forcément limité. La chaleur et la lumière pénètrent moins facilement dans l’habitation, alors que cela permet lors de certains mois d’hiver de réduire les factures énergétiques. Il n’est donc pas pertinent d’installer ce dispositif sur les façades ensoleillées.

Fort logiquement, le triple vitrage est sensiblement plus lourd que le double (30 kg/m2 contre 20 kg/m2). Ainsi, les menuiseries qui doivent supporter le triple vitrage doivent être de très bonne qualité et particulièrement solides, afin d’éviter une déformation du cadre sous l’effet de son poids. Ce n’est pas irrémédiable, mais cela a un coût.

Passez à l'électricité verte et au gaz bio français

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

Questions fréquemment posées

Comment savoir si c'est du double ou triple vitrage ?

Si les performances des deux dispositifs ne sont pas les mêmes, il n’est pas pour autant aisé de les reconnaître visuellement. Une astuce consiste à approcher de la vitre intérieure une flamme, via un briquet, une allumette ou une bougie (attention si la fenêtre est pourvue de rideaux !) : Avec du double vitrage, vous verrez apparaître deux fois deux reflets, qui seront quelque peu décalés. En présence du triple vitrage, la “double flamme” sera visible trois fois.

Est-ce que le triple vitrage existe ?

Oui, le triple vitrage existe et consiste en la présence de trois parois vitrées, au lieu de deux pour le double vitrage. C’est la présence de deux espaces (entre la première vitre et celle du milieu, puis entre celle du milieu et la troisième) qui confère au dispositif des propriétés isolantes certaines sur le plan thermique.

Quel gain et quelle différence entre double et triple vitrage ?

Le double vitrage comprend la présence de deux parois vitrées, et elles sont logiquement trois avec le triple vitrage. Si les performances des deux dispositifs sont comparables du point de vue phonique, il n’en est pas de même au plan thermique. Ainsi, le coefficient thermique du triple vitrage se situe entre 0,6 et 1 W/㎡. k, alors que pour le double vitrage, il est entre 1 et 2 W/㎡. k. 
Rappelons que le coefficient thermique indique la capacité d’un élément à transmettre la chaleur. On le retrouve sous l’abréviation Ug. Plus il est faible, plus les performances isolantes sont importantes.

Quel est l'intérêt d'une vitre triple vitrage ?

Le principal intérêt d’un triple vitrage réside dans ses performances thermiques exceptionnelles, qui vont bien au-delà de celles proposées par le double vitrage. En revanche, les qualités d’isolation phonique des deux dispositifs sont à peu près équivalentes.

Combien coûte un triple vitrage ?

Le triple vitrage est 60 à 80% plus cher que le double vitrage. Il s’agit d’une moyenne indicative, car il n’est pas aisé de définir un prix exact. De nombreux facteurs entrent ainsi en ligne de compte, comme la matière du châssis, le type de gaz que l’on trouve dans les espaces situés entre les parois, et le type de projet dans lequel on se lance (construction ou rénovation, le deuxième cas de figure étant plus onéreux en raison de la dépose du matériel existant). 
Pour avoir néanmoins un ordre d’idée, le prix d’une fenêtre à triple vitrage oscille entre 200 et 500€ pour du PVC, et entre 400 et 1500€ pour du bois. Ces tarifs s’entendent sans la pose, pour laquelle il faut débourser entre 500 et 1000€ (3).

Sources

 

(1) https://www.guidefenetre.com/guide/le-triple-vitrage.htm

(2) https://www.rueduverre.com/triple-vitrage-phonique.html

(3) https://www.m-habitat.fr/fenetres/prix-et-devis-fenetres/prix-d-une-fenetre-triple-vitrage-4673_A

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *