Passez à l’énergie verte maintenant

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Mobilité Électrique 10 min de lecture

Comment Recharger une Voiture électrique ? Tout ce Qu’il Faut Savoir

Economisez sur la recharge avec notre offre "Heure Creuse Véhicule Electrique la moins chère"
Être rappelé

Prix Selectra 2024

Excellent service client

Souscrivez en 5 min

Devant le succès florissant des voitures électriques, le développement des points de charge fait partie des grandes priorités de l’État français. Aujourd’hui, il est possible de recharger son véhicule chez soi ou depuis l’espace public. 

En bref

  • La recharge d’un véhicule électrique peut s’effectuer à domicile ou depuis une borne publique. Il existe aujourd’hui près de 130 000 points de charge accessibles au public.
  • Les prises de type 2, CSS et CHAdeMo sont aujourd’hui les plus fréquentes. 
  • À la maison, la recharge s’effectuera de préférence depuis une wallbox. En raison des risques de sécurité qu’elle présente, l’utilisation de la prise électrique standard doit être limitée. La prise renforcée apparaît comme un bon compromis entre ces 2 solutions.
  • Dans l’espace public, la recharge est significativement plus rapide qu’à domicile. Les tarifs sont également bien plus élevés. 
  • Pour parcourir 100 km, le prix de la recharge d’un véhicule électrique est compris entre 3 € et 15 €. Pour une batterie de 30 kW, comptez entre 5 minutes et 8 h pour procéder à la charge.

Comment recharger sa voiture électrique à la maison ?

La recharge à domicile est la solution la plus fréquemment utilisée par les propriétaires d’une voiture électrique. Elle peut s’effectuer par l’intermédiaire d’une prise de courant classique, d’une prise renforcée ou d’une borne de recharge. 

Brancher son véhicule sur une prise de courant

Il est possible de recharger une voiture électrique par l’intermédiaire d’une prise de courant classique. Utilisée en Europe, la prise E/F est notamment caractérisée par :

  • Sa forme ronde.
  • Ses 2 orifices cylindriques de 5 mm de diamètre.
  • Son entraxe de 19 mm.
  • Sa prise de terre, qui prend la forme d’une broche métallique mâle.
  • Sa puissance de 2,3 kW à 10 A.

En raison du manque de sécurité et d’un temps de charge élevé, l’utilisation de la prise de courant E/F doit être limitée. Les prises domestiques ne sont pas conçues pour résister à de longues périodes de charge. Il existe un vrai risque de surchauffe, qui pourrait venir endommager votre équipement. 

Par ailleurs, les prises de type E/F délivrent généralement une puissance réduite de 2,3 kW (220 à 240 V à 10 A). Or, la plupart des véhicules électriques disposent aujourd’hui d’une batterie d’une capacité comprise entre 30 kWh et 100 kWh. Il vous faudra donc entre 15 h et 43 h pour compléter la charge. 

Utiliser une prise renforcée

Pour la recharge d’un véhicule électrique, la prise renforcée s’impose comme une solution bien plus convaincante. Elle est aussi désignée par son appellation commerciale, « Green’Up ». D’un point de vue visuel, la prise renforcée ressemble en tout point à une prise électrique classique. Elle présente pourtant des spécificités techniques la rendant très intéressante dans le cadre de la charge d’un VE. 

Voici ses points forts :

  • La présence d’un disjoncteur différentiel, qui permet de séparer la prise des autres équipements électriques du logement. Si le circuit de charge disjoncte, la maison continuera d’être alimentée en énergie.
  • Sa puissance de 3,2 kW à 14 A, ce qui accélère de manière significative le temps de recharge du véhicule.

La prise renforcée apparaît comme un compromis intéressant entre la prise classique et la borne de recharge domestique.

Installer une borne de recharge

Aussi connue sous le terme de « wallbox », la borne de recharge est LA solution idéale pour recharger rapidement une voiture électrique ou un véhicule hybride rechargeable. Elle prend la forme d’un petit boîtier mural, de 30 sur 60 cm environ.

La principale qualité de la borne de recharge réside dans sa rapidité. Elle est ainsi capable de recharger une batterie jusqu’à 7 fois plus vite qu’une prise renforcée. La différence est encore plus significative quand on la compare avec une prise « standard ». 

Aujourd’hui, les puissances des bornes de recharge domestiques sont standardisées. Pour les réseaux monophasés, elles sont fixées à 3,7 kW et 7,4 kW. Pour les réseaux triphasés, à 11 kW et 22 kW. La borne de recharge est conçue pour supporter des charges quotidiennes. Elle doit respecter les normes de sécurité énoncées par la norme NF C 15-100

La charte technique impose : 

  • Un disjoncteur et un interrupteur différentiel dédiés au circuit d’alimentation de la borne.
  • Une valeur de la prise de terre inférieure à 100 ohms.
  • Une bobine MNx dans le cas de l’obtention du label ZE Ready.
  • Une section de câble d’une longueur suffisante.
  • Un cheminement de câble correctement installé.

Quels sont les différents types de prise pour véhicules électriques ?

La recharge d’un véhicule électrique depuis une borne peut s’effectuer par l’intermédiaire de différents types de prise. 

À la maison, la recharge s’effectue toujours sur courant alternatif AC. Sur des bornes de recharge publiques, la recharge peut s’effectuer depuis un courant alternatif ou un courant continu (DC). Le courant continu est idéal pour recharger un VE de façon rapide. 

La prise de type 2

La prise de type 2 est le standard retenu par l’Union européenne pour équiper les bornes de recharge dédiées aux voitures électriques. Robuste et polyvalente, elle présente l’avantage de supporter un large éventail de puissances de charge. Le décret du 12 janvier 2017 impose qu’elle soit présente sur toutes les bornes individuelles. 

Un point de recharge normale en courant alternatif dispose au minimum d’un socle de prise de courant de type 2 ou d’un connecteur de type 2, tels que décrits dans la norme NF EN 62196-2. Dans le cas où le point de recharge est rattaché au point de livraison électrique d’un bâtiment, ce socle de prise ou ce connecteur satisfait aux exigences de sécurité de la NF-C15-100

D’un point de vue technique, la prise « Mennekes » est munie d’un connecteur à 7 broches. Ce dernier autorise le passage d’un courant alternatif de 70 A en monophasé de 63 A en triphasé avec une tension maximale de 500 volts.

La prise "CSS" combo 2

La prise combo 2 est une évolution de la prise de type 2. Développée en Allemagne, la « Combined Charging System » (CSS) est dédiée à la charge en courant continu DC.  Rapidement adoptée par les constructeurs européens et américains, elle devient en 2014 le standard européen pour la recharge rapide en courant continu des véhicules électriques.

Depuis 2017, en France l’installation de la prise Combo CCS est obligatoire sur tous les points de recharge. Cette obligation est valable jusqu’au 31 décembre 2024. La prise Combo CCS est formée de 2 parties :

  • La partie supérieure est constituée d’une prise de Type 2.
  • Deux broches supplémentaires ont été ajoutées sur la partie inférieure. C’est elle qui autorise la charge rapide.

En raison de ces caractéristiques techniques, la prise combo 2 permet de recharger un véhicule en courant continu comme en courant alternatif.

La prise CHAdeMO

D’origine japonaise, la prise CHAdeMO résulte d’une collaboration entre TEPCO, Nissan, Mitsubishi, Subaru, Toyota, Hitachi, Honda et Panasonic. Capable de transporter 400 kW sous 1 000 V et 400 A en courant continu, cette connectique offre une solution de charge rapide sur borne publique. Depuis quelques années, la prise CHAdeMO est fortement concurrencée par la prise Combo CSS.

L’un des grands avantages de la prise CHAdeMO réside dans sa capacité à supporter la charge bidirectionnelle. Cette technologie « vehicle-to-grid » permet :

  • De recharger le véhicule rapidement.
  • De redistribuer l’énergie stockée dans la batterie de la voiture vers le réseau électrique.

Grâce à la charge bidirectionnelle, le véhicule se transforme donc en réserve d’énergie portable, utilisable pour les besoins d’une entreprise par exemple.

 

Prise de type 2

Prise Combo 2

Prise CHAdeMO

Puissance maximale

Jusqu’à 43kW en courant alternatif triphasé

et jusqu’à 50 kW en courant continu.

 Jusqu’à 350 kW en courant continu

Jusqu’à 400 kW en courant continu

Obligations

Oui, norme européenne

Oui, norme européenne

Non, standard non obligatoire

Comment recharger sa voiture électrique ?

Au 1er trimestre 2024, il existe :

  • Environ 1,1 million de points de charges domestiques.
  • Près de 750 000 points de charge situés en entreprise.
  • Moins de 130 000 points de charge dans l’espace public. Ce chiffre est destiné à grimper dans les prochaines années.

Cette typologie des points de charge est importante, puisqu’elle impacte directement le prix de la recharge.

Quel est le coût moyen pour recharger une voiture électrique ?

Pour parcourir 100 km, le prix de la recharge d’un véhicule électrique est compris entre 3 € et 15 €. Le tarif varie fortement en fonction du mode de recharge, du prix du kWh et de la consommation moyenne du véhicule. En 2024, il est bien plus économique d’effectuer la recharge d’un VE à domicile. 

À quelle fréquence recharger son véhicule électrique ?

La recharge d’un véhicule électrique s’effectue généralement 2 à 3 fois par semaine. La fréquence dépend essentiellement de la taille de la batterie et du kilométrage parcouru. 

Combien de temps dure la recharge ?

Pour une batterie de 30 kW, la durée de charge est comprise entre 5 minutes et 8 h. Pour une batterie de 100 kW, la charge s’effectuera en 10 min sur une borne de 350 kWh et en 27 heures sur une prise renforcée de 3,7 kWh. Ce tableau indique les temps de charge approximatifs en fonction de la capacité de la batterie et de la puissance de la borne.

Questions fréquemment posées

Il n’existe aucune solution pour recharger sa voiture électrique gratuitement. Il est en revanche possible de réduire les frais en optant pour la recharge à domicile. Le prix est plus élevé sur une borne publique.

Depuis le 1er janvier 2023, toutes les aires de service du réseau autoroutier doivent être équipées d’une station de recharge rapide. Elles permettent de récupérer plus de 80 % d’autonomie en moins de 30 minutes.

Plusieurs dispositifs permettent de financer l’installation d’une borne de recharge pour véhicules électriques. Pour les particuliers, 3 dispositifs existent : le crédit d’impôt, la TVA à 5,5 % et la prime Advenir « point de recharge individuel en résidentiel collectif ».

Les véhicules hybrides non rechargeables n’ont pas besoin d’être rechargés. En revanche, il est nécessaire de recharger les voitures hybrides rechargeables. Deux solutions existent : la prise de courant renforcée et la borne de recharge. La puissance de la borne ne doit pas dépasser 22 kW. Faites attention ! La plupart des modèles hybrides ne tolèrent pas une puissance supérieure à 7,4 kW.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *