Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Tout savoir sur la construction d’une maison autonome

Envie de mieux consommer, passez à l’énergie verte

Envisager la construction d’une maison autonome, c’est un peu comme se lancer dans une aventure épique, sans vraiment savoir ce qui vous attend. Imaginez-vous vivre sans plus aucune facture, sauf qu’ici, c’est la réalité. Alors, prêts à embarquer ?

Voici tout ce que vous devez savoir sur la construction d’une maison autonome.

Qu'est-ce qu'une maison autonome, exactement ?

Une maison autonome est une habitation conçue pour être indépendante des services publics traditionnels. En d’autres termes, elle est capable de :

De nos jours, cela peut paraître un peu comme un retour dans le passé. Mais lorsque l’on considère les besoins en solutions écologiques auxquels nous faisons face, cette idée devient tout de suite plus intéressante.

Construire une maison en totale autonomie électrique : la première étape

Construire une maison avec une autonomie électrique totale est une étape cruciale. Cette autonomie repose essentiellement sur l’exploitation de sources d’énergies renouvelables comme le soleil et le vent à l’aide de panneaux solaires ou d’éoliennes.

Les installations de panneaux solaires sont désormais relativement normalisées. Même si le coût initial d’une installation peut faire peur, il vous suffira d’une dizaine d’années pour la rentabiliser. 

Pour pallier les périodes sans soleil ou sans vent, il faut prévoir un système de stockage d’énergie. Les batteries, en particulier celles au lithium-ion, sont couramment utilisées à cet effet.

Construire une maison autonome en énergie

Une maison autonome en énergie est plus qu’une maison qui produit sa propre électricité. Il s’agit également d’une maison qui optimise son utilisation de l’énergie en général. Pour ce faire, il est nécessaire de concevoir la maison en tenant compte des principes d’efficacité énergétique. Cela peut impliquer l’utilisation de matériaux d’isolation de haute qualité, la mise en place de systèmes de ventilation naturelle et l’installation d’appareils électriques à faible consommation.

Les étapes de la construction d'une maison autonome

La construction d’une maison autonome est un processus qui nécessite une planification minutieuse et une connaissance approfondie des différentes technologies disponibles. Voici un aperçu des principales étapes impliquées.

Planification et conception

La première étape dans la construction d’une maison autonome est la planification. Cela implique de :

  • choisir un site approprié
  • déterminer vos besoins en termes d’espace et de fonctionnalités
  • concevoir un plan qui prend en compte ces besoins ainsi que les principes de l’efficacité énergétique.

Il est également important à ce stade d’identifier les réglementations locales en matière de construction et d’énergie qui peuvent affecter votre projet.

Une fois le plan de la maison établi, il est temps de choisir les technologies qui vous permettront d’atteindre l’autonomie.

Pour atteindre l’indépendance énergétique, 5 choix s’offrent à vous (1):

  1. L’énergie éolienne pour la production d’électricité
  2. L’énergie solaire pour la production d’électricité et de chaleur
  3. La biomasse pour le chauffage et l’électricité
  4. L’énergie hydraulique pour la production d’électricité
  5. La géothermie pour la production de chaleur

En ce qui concerne votre approvisionnement en eau, il faudra installer :

  1. Un puit, une cuve ou une citerne pour récupérer et stocker l’eau de pluie à utiliser comme eau sanitaire (2)
  2. Un système de filtration de l’eau de plues pour la rendre potable avec un système de microfiltration inférieur à 1 micron (3)

Enfin, en ce qui concerne le système de gestion des déchets optez pour :

  1. un composteur
  2. des toilettes «sèches» (4)

Construction et installation

La construction de la maison et l’installation des différents systèmes peuvent alors commencer. C’est une étape qui nécessite une grande attention aux détails pour s’assurer que tout est correctement installé et fonctionne comme prévu. Selon la complexité du projet, cela peut prendre plusieurs mois à un an.

Mise en service et maintenance

Une fois la construction terminée, les différents systèmes doivent être mis en service et testés pour s’assurer qu’ils fonctionnent correctement. Après cela, une maintenance régulière sera nécessaire pour maintenir la maison en bon état de fonctionnement. Cela peut inclure le nettoyage des panneaux solaires, le contrôle des batteries, l’entretien du système de récupération d’eau de pluie, et le compostage des déchets.

L'ultime étape: la maison autosuffisante

Une maison autosuffisante ne se limite pas à l’autonomie énergétique. Elle inclut également l’autonomie en matière de nourriture ! Un potager ou un verger pourrait vous fournir une partie de vos besoins alimentaires et vous offrir la satisfaction du vrai « fait maison ».

Prix d'une maison autonome : Combien ça coûte?

La mise en place d’une maison autonome représente un investissement initial conséquent, qui inclut la construction de l’habitation, l’ensemble des travaux pour en faire une maison bioclimatique (isolation thermique, double vitrage), et les équipements pour la production d’énergies renouvelables et l’optimisation de la consommation d’énergie.

En termes de coûts moyens, selon le site Que Choisir (5) la construction d’une maison autonome oscille entre 1 200 € et 1 600 € au m².

L’installation d’une VMC double flux peut aller de 1 500 € à 4 000 €, d’un récupérateur d’eau de pluie de 1 500 € à 3 000 € et le double vitrage coûte entre 150 € et 200 € au m².

Côté énergies renouvelables, les panneaux photovoltaïques coûtent de 8 000 € à 18 000 € selon le kWc (de 3 kWc à 9 kWc), une éolienne domestique peut aller de 10 000 € à 50 000 €, un chauffe-eau solaire coûte entre 4 000 € et 5 000 €, et les batteries de stockage varient de 600 € à 1 000 €.

Cependant, malgré cet investissement initial, une maison autonome permet en moyenne de limiter, voire d’éliminer totalement ses consommations d’énergie, offrant ainsi des économies substantielles à long terme.

Comment financer votre maison autonome?

L’investissement initial nécessaire pour construire une maison autonome peut sembler intimidant, mais il existe plusieurs options pour aider à financer votre projet. L’état et certaines collectivités territoriales peuvent offrir des subventions et des incitatifs fiscaux pour la construction de maisons écologiques (6). Les prêts verts, qui sont spécifiquement conçus pour financer des projets durables, sont également disponibles auprès de certaines  banques.

Les avantages et les défis de la construction d'une maison autonome

Construire une maison autonome peut être un défi, mais c’est aussi une aventure extrêmement gratifiante. En plus de vous offrir l’indépendance énergétique, l’autosuffisance et des économies à long terme, une maison autonome a un impact environnemental minimal. C’est une façon de vivre en harmonie avec la nature tout en profitant du confort d’une maison moderne.

Il est quand même important d’être conscient des défis associés à la construction d’une maison autonome. Cela comprend l’investissement initial, la nécessité d’une maintenance régulière, et la dépendance à l’égard des conditions météorologiques pour l’approvisionnement en énergie et en eau. Une planification minutieuse, une bonne conception et le choix des bonnes technologies peuvent aider à surmonter ces défis.

La construction d’une maison autonome est un projet qui peut vous mener vers une vie plus durable, plus indépendante et plus harmonieuse avec la nature. Avec les bonnes informations et une bonne préparation, ce rêve peut devenir une réalité. Alors, êtes-vous prêts à embarquer pour cette aventure excitante ?

Passez à l'électricité verte et au gaz bio français

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

Questions fréquemment posées

Comment faire maison totalement autonome ?

Pour rendre une maison totalement autonome, il est essentiel d’installer des systèmes de production d’énergie renouvelable tels que des panneaux solaires ou des éoliennes. De plus, il est important de mettre en place des systèmes de stockage d’énergie, comme des batteries, pour garantir une alimentation continue. Une gestion efficace de l’eau et une utilisation de matériaux durables peuvent également contribuer à l’autonomie d’une maison.

Comment rendre une maison isolée autonome en énergie électrique ?

Pour rendre une maison isolée autonome en énergie électrique, il est recommandé d’installer des panneaux solaires sur le toit de la maison. Ces panneaux convertissent l’énergie solaire en électricité, qui peut être utilisée pour alimenter les appareils électriques de la maison. En complément, des batteries de stockage peuvent être utilisées pour stocker l’énergie excédentaire et assurer une alimentation continue, même lorsque le soleil ne brille pas.

Comment transformer sa maison en maison autonome ?

Pour transformer une maison en maison autonome, il faut envisager plusieurs étapes. Tout d’abord, l’installation de panneaux solaires ou d’autres sources d’énergie renouvelable est nécessaire pour générer de l’électricité. Ensuite, il est important de mettre en place des systèmes de stockage d’énergie, tels que des batteries, pour utiliser l’énergie de manière continue. Une gestion efficace de l’eau et l’adoption de pratiques écoénergétiques, comme l’isolation thermique et l’utilisation d’appareils à faible consommation, peuvent également contribuer à rendre une maison autonome.

Quel budget pour une maison autonome ?

Le budget pour une maison autonome peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, tels que la taille de la maison, les technologies utilisées et le niveau d’autonomie souhaité. Les coûts initiaux comprennent l’achat et l’installation des systèmes d’énergie renouvelable, des batteries de stockage, ainsi que des équipements d’efficacité énergétique. Il est recommandé de faire appel à des professionnels pour évaluer vos besoins spécifiques et obtenir des estimations précises en fonction de votre situation.

Sources

 

(1) (https://www.ecologie.gouv.fr/energies-renouvelables)

(2) (https://www.premiertechaqua.com/fr-fr/gestion-eau-pluie/recuperateur-eau-de-pluie)

(3) (https://www.ecoconso.be/fr/content/le-materiel-necessaire-pour-la-recuperation-de-leau-de-pluie)

(4) (https://www.ecohabitation.com/guides/2478/la-toilette-seche-ou-a-compost-reglementation/)

(5) (https://www.choisir.com/energie/articles/104503/ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-maison-autonome)

(6) (https://www.vinci-immobilier.com/guide-immobilier/faq/quelles-aides-pour-une-construction-ecologique)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *