Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Avantages et inconvénients de l’énergie biomasse

Dans le contexte d’urgence climatique, actuel de transition énergétique, l’énergie biomasse est une forme d’énergie renouvelable qui suscite un intérêt croissant en tant qu’alternative aux combustibles fossiles. Elle utilise la matière organique d’origine végétale ou animale, telle que les résidus agricoles, les déchets forestiers et les cultures énergétiques, pour produire de l’électricité, de la chaleur ou des biocarburants.

Énergie biomasse, ou biomasse ? Définitions 

La biomasse fait référence à la matière organique d’origine végétale ou animale. L’énergie biomasse est cette énergie produite à partir de la biomasse. Elle est obtenue par différents processus de conversion, tels que la combustion, la fermentation, la gazéification ou la pyrolyse.

La biomasse peut produire de la chaleur, de l’électricité ou des carburants. Elle fait partie des énergies renouvelables, au même titre que l’éolien, le solaire ou l’hydraulique. 

3 types de biomasse : solide, liquide et gazeuse   

  • La biomasse solide : fraction de biomasse qui est généralement constituée de matériaux tels que le bois, les résidus agricoles (pailles, tiges, coques de céréales), les déchets de bois (copeaux, sciure, granulés de bois)
  • La biomasse liquide : matières organiques d’origine végétale ou animale qui sont transformées en combustibles liquides. Cela peut inclure des biocarburants tels que l’éthanol et le biodiesel, produits à partir de cultures dédiées, telles que la canne à sucre, le maïs, le colza, le soja, etc., ou à partir de résidus agricoles et forestiers.
  • La biomasse gazeuse : matière organique qui est transformée en gaz combustible, connue sous le nom de biogaz. Le biogaz est produit par la fermentation anaérobie de la biomasse, telle que les déchets organiques, les boues d’épuration, les résidus agricoles, les cultures énergétiques, etc. Le biogaz peut être utilisé pour produire de la chaleur, de l’électricité, ou être adapté pour produire du biométhane.

Avantages et inconvénients de la production de biomasse

Quels sont les avantages de la biomasse ?

La principale source d'énergie renouvelable en France

En France, elle est la première des 5 sources d’énergie renouvelable, ce que rappelle le Ministère de l’Écologie :

“La biomasse-énergie est la principale source d’énergie renouvelable en France : elle représente plus de 55 % de la production d’énergie finale et contribue donc significativement à réduire notre consommation d’énergies fossiles”.  

Une réduction de gaz à effet de serre ... si la biomasse est gérée de manière durable

Lorsque la biomasse est brûlée, elle émet du dioxyde de carbone (CO2), mais cette émission est considérée comme neutre en carbone car le CO2 libéré lors de la combustion est équivalent à la quantité de CO2 que les plantes ont absorbée lors de leur croissance grâce à la photosynthèse. 

Cependant, si la biomasse est obtenue par la déforestation ou la destruction d’écosystèmes naturels riches en carbone, cela peut entraîner une libération importante de CO2 et une diminution de la capacité d’absorption de carbone de ces écosystèmes.

De plus, certaines pratiques d’utilisation de la biomasse peuvent entraîner des émissions supplémentaires de gaz ayant un potentiel de réchauffement climatique plus élevé que le CO2.

Une valorisation des déchets 

La biomasse offre une opportunité précieuse pour la valorisation des déchets organiques. Au lieu d’être simplement jetés ou envoyés en décharge, ces déchets peuvent être utilisés comme matière première pour la production d’énergie, ce qui contribue à réduire leur volume et leur impact environnemental.

Une ressource locale aux conséquences économiques vertueuses 

La biomasse est généralement produite localement, ce qui réduit la dépendance aux importations d’énergie et présente plusieurs avantages pour l’économie locale. L’utilisation de la biomasse favorise ainsi une économie plus durable et résiliante, tout en contribuant à la transition vers des sources d’énergie renouvelable.

Les inconvénients des centrales biomasse 

L'utilisation des terres agricoles

L’utilisation des terres agricoles pour la production de biomasse peut potentiellement réduire la superficie disponible pour la production d’aliments. Cependant, la biomasse peut également être produite sur des terres marginales (trop pauvre pour être cultivée de façon rentable) ou des terres non adaptées à la production alimentaire, minimisant ainsi la concurrence directe avec l’agriculture alimentaire.

Un impact sur la biodiversité 

Si la production de biomasse implique la conversion d’écosystèmes naturels en culture énergétique, il est à craindre la destruction d’habitats naturels, la diminution ou la perte d’espèces végétales et animales, ainsi que la fragmentation des habitats (qui limite la mobilité des espèces et réduit leur capacité à se nourrir, se reproduire et se disperser).

La pression sur les ressources en eau

La production de biomasse nécessite souvent des quantités importantes d’eau pour l’irrigation des cultures. Dans les régions où l’eau est déjà rare, cela peut créer une pression supplémentaire sur les ressources en eau, entraînant une réduction de la disponibilité de l’eau pour les écosystèmes naturels et d’autres utilisations humaines.

Questions fréquemment posées

Comment fonctionne la biomasse ?

La biomasse repose sur la conversion de la matière organique en énergie utilisable. 4 processus de conversion dépendent de la nature de la biomasse disponible : 

  • La combustion : la biomasse solide, telle que le bois, les résidus agricoles ou les déchets végétaux est brûlée pour produire de la chaleur. C’est le mode de conversion le plus utilisé.
  • La fermentation : la matière organique est dégradée par des micro-organismes en l’absence d’oxygène. Cela produit du biogaz, qui produit de la chaleur et de l’électricité, ou qui est purifié pour produire du biométhane.
  • La gazéification : la matière organique est chauffée à des températures élevées en l’absence d’oxygène. Cela produit un mélange de gaz combustibles appelé syngas – ou gaz de synthèse.
  • La pyrolyse : la pyrolyse est un processus de chauffage de la biomasse à des températures élevées en l’absence d’oxygène, ce qui produit des gaz, des liquides et des résidus solides. 

Quel impact l'exploitation de la biomasse a t-elle sur l'environnement ?

Si la biomasse n’est pas gérée de manière durable et responsable, voici les impacts qu’elle peut avoir sur l’environnement : 

  • Changement d’affectation des terres et perte de biodiversité

  • Sur-utilisation de l’eau 

  • Utilisation d’engrais et de pesticides pour augmenter les rendements

  • Émissions de polluants atmosphériques : même si l’émission en CO2 est compensée, d’autres gaz peuvent être produits et libérés dans l’atmosphère

Faut-il investir dans une chaudière à biomasse ? 

Aujourd’hui, les chaudières biomasse sont des systèmes très performants avec une puissance de 25 à 30 kW et un rendement aux alentours de 90 %. Économique sur le long terme, le choix d’une chaudière biomasse nécessite un investissement de départ lourd que vient compenser en partie différentes aides financières. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *