Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Énergie verte 11 min de lecture

Quelles sont les énergies renouvelables ?

Participez à la transition énergétique : faites le choix d'une énergie verte produite en France
J'estime mes mensualités

Electricité et gaz renouvelables

Fournisseur labellisé

150 000 Clients

Outre leurs effets néfastes sur l’environnement, les énergies fossiles ne sont pas infinies. C’est pour cette raison qu’il devient de plus en plus important de miser sur des sources d’énergies primaires renouvelables.

Plus facilement accessibles, les énergies renouvelables ont aussi l’avantage notable d’être propres, c’est-à-dire de ne pas émettre de particules polluantes ou de gaz à effet de serre. Découvrons dans cet article toutes les énergies renouvelables et leurs spécificités. 

Quelle est la définition de l'énergie renouvelable ? 

Les énergies sont dites “renouvelables” lorsqu’elles proviennent de sources qui peuvent être renouvelées en permanence, ou a minima inépuisables à l’échelle de la civilisation humaine. On parle de l’énergie solaire, de l’énergie éolienne ou encore de l’énergie hydraulique. À savoir qu’énergies renouvelables ne signifie pas exclusivement “production d’électricité” : on parle également de production d’énergie thermique ou de gaz !

Le terme “renouvelable” permet de les distinguer des énergies fossiles. En effet, le processus géologique qui permet l’apparition de pétrole demande 60 millions d’années !

Liste des 6 énergies renouvelables

L’énergie solaire

L’énergie solaire provient des rayons du soleil, également appelés photons. Cette source d’énergie est bien sûr totalement inépuisable à l’échelle humaine, puisqu’on estime que le soleil va exister pendant encore 5 milliards d’années ! L’énergie des rayons du soleil est captée grâce à des panneaux solaires. Deux types de panneaux peuvent être utilisés :

Il existe également des panneaux solaires hybrides, qui créent à la fois de l’énergie thermique et de l’électricité. 

L’énergie éolienne

L’énergie éolienne désigne la force motrice du vent. Cette énergie qui a accompagné l’Humanité depuis des siècles, par le biais du moulin à vent ou des voiliers, permet aujourd’hui la production d’électricité grâce aux éoliennes.

Une éolienne est composée d’une nacelle surmontée d’une hélice à 3 pales, également appelée rotor. Lorsque le vent souffle, le rotor se met en marche et entraîne un axe, intégré à la nacelle et relié à un alternateur. La rotation de l’axe de l’éolienne permet ainsi de créer un courant électrique alternatif. Il existe deux types de centrales éoliennes :

  • les parcs éoliens terrestres, généralement implantés le long des axes de communication (routes, chemins de fer) ;
  • les parcs éoliens offshore, installés dans les mers ou les océans. Plus coûteux à développer, ils bénéficient néanmoins d’une productivité accrue, car les vents marins sont plus réguliers.

L’énergie hydroélectrique

Il s’agit de l’énergie cinétique et potentielle de l’eau, captée grâce à différents types de centrales hydroélectriques :

  • Les centrales hydrauliques traditionnelles : installées au fil des torrents, rivières ou fleuves, elles sont capables de fournir constamment de l’énergie grâce au débit continu du cours d’eau.
  • Les centrales à réservoir avec barrage de retenue : grâce à l’énergie potentielle de l’eau retenue par le barrage, ces centrales sont capables de faire face à des pics de consommation. Elles sont en principe implantées dans les cours d’eau montagneux.
  • Les stations de transfert d’énergie par pompage (STEP) : ces centrales exploitent deux retenues d’eau sur deux niveaux différents. En cas de fortes demandes d’électricité, l’eau retenue au niveau inférieur est pompée vers le niveau supérieur. Le transfert d’énergie créé par le pompage permet de produire une quantité importante d’électricité grâce au principe de la turbine.

Le saviez-vous ? La production d’électricité en France doit beaucoup à énergie hydraulique. Avec 25,7 GW installés, la puissance électrique due à l’eau représente 20% du mix énergétique.  

L’énergie géothermique

L’énergie géothermique est basée sur la chaleur dégagée par le noyau terrestre : à chaque palier de 30 m de profondeur, la température augmente de 1°C. Par ailleurs, dans certaines zones, notamment dans les régions volcaniques, cette augmentation peut être encore plus spectaculaire : jusqu’à 100°C par palier de 100 m.

 

Les centrales géothermiques utilisent la chaleur de la terre, mais surtout de l’eau située dans les nappes phréatiques afin de produire de l’électricité. Cette eau très chaude et naturellement pressurisée est pompée vers la surface de la Terre ; pendant sa remontée, la pression s’atténue et l’eau se transforme en vapeur. Enfin, cette vapeur actionne une turbine reliée à un alternateur pour produire de l’électricité. La France dispose actuellement d’une centrale géothermique implantée en Guadeloupe.

L’énergie marine

Moins connues que les autres énergies renouvelables, les flux naturels des marées et des courants océaniques constituent pourtant une source d’énergie importante. L’énergie marine peut être exploitée de différentes manières :

 

  • Les usines marémotrices permettent de capter l’énergie des marées : les forces de flux et de reflux produisent de l’électricité en faisant tourner des turbines.
  • Les hydroliennes sont des appareils conçus pour transformer l’énergie des courants marins en électricité. Leur fonctionnement est analogue à celui d’une éolienne : la force du courant actionne les pales de l’hydrolienne et un alternateur transforme l’énergie mécanique en énergie électrique.

Enfin, d’autres sources d’énergie marine sont actuellement au stade de recherche et d’expérimentation :

 

  • l’énergie thermique des mers désigne l’énergie potentielle provenant de la différence de température entre les eaux de surface et les eaux très profondes.
  • l’énergie osmotique est basée sur le mouvement résultant de l’osmose entre l’eau douce et l’eau salée ; elle peut être captée au niveau des estuaires.

Biomasse

La biomasse désigne une source d’énergie provenant du cycle de la matière vivante, qu’elle soit animale ou végétale. L’exploitation de la biomasse (déchets agricoles, urbains, bois, etc.) permet de créer de l’électricité ou de gaz :

  • Combustion : il s’agit de la première forme d’exploitation de l’énergie renouvelable, à savoir la découverte du feu. Toujours utilisée aujourd’hui, la combustion de la biomasse permet de produire de la chaleur et de l’électricité.
  • Méthanisation : au lieu d’être brûlés, les déchets sont collectés dans des digesteurs. Leur fermentation permet de créer du biogaz, qui est ensuite épuré puis odorisé.

A noter : l’amalgame est souvent fait entre l’énergie verte et l’énergie renouvelable. L’énergie verte est décarbonnée, alors que l’énergie renouvelable ne l’est pas toujours. Par exemple utiliser le bois pour produire de la chaleur émet du CO2.

 

Produire de l’énergie verte est donc la solution au défi de la transition énergétique et de la neutralité carbone des pays.

Et les énergies non renouvelables, c'est quoi? 

Si l’énergie solaire ou les éoliennes font partie des énergies renouvelables, le pétrole, le gaz naturel ou encore le charbon font partie des énergies non renouvelables. La première différence fondamentale entre ces deux éléments est la régénération : les énergies non renouvelables sont aussi appelées énergies fossiles, parce qu’elles proviennent de la décomposition de matières organiques. 

 

La seconde différence est que les énergies fossiles nécessitent une combustion pour produire de l’électricité ou de l’énergie. Cette combustion favorise l’émission des gaz à effet de serre – comme le dioxyde de carbone – et contribue, de facto, au changement climatique. 

Les énergies renouvelables en France : faites confiance aux producteurs 

En choisissant un fournisseur d’énergie verte, vous participez à l’effort de transition énergétique et de réduction des gaz à effet de serre. Néanmoins, de plus en plus d’offres en énergies vertes sont disponibles sur le marché, et il peut être difficile de s’y retrouver.

Les offres 100 % vertes d’ilek

Dans un secteur ou le greenwashing est trop souvent pratiqué, nous souhaitons faire preuve du maximum de transparence vis-à-vis des personnes intéressées par les énergies vertes. Notre ambition est soutenue par l’obtention de différents labels et certifications, qui attestent tous du caractère local, responsable et durable de notre démarche.

Notre offre en électricité verte a été labellisée VertVolt en 2022. Mis en place par l’ADEME, ce label vise à garantir la provenance verte et française de l’énergie pour le client. Il vient renforcer les Garanties d’Origine, qui sont des certifications électroniques relatives à la provenance de l’électricité effectivement consommée.

Par ailleurs, notre nouvelle offre en gaz vert ou biométhane a été développée suivant un cahier des charges strict. Concrètement, cela signifie que chaque unité de gaz que vous consommez correspond à une unité effectivement produite et achetée en France, dans des fermes de méthanisation.

Faites des économies d’énergie avec ilek

Nous pensons qu’énergie verte ne doit pas rimer avec dépenses à perte ! C’est pour cette raison que nous nous efforçons de proposer des offres au juste prix et que nous ne demandons aucun frais d’entrée. Par ailleurs, ilek met à disposition de ses clients des outils pour faire des économies d’énergie au quotidien. Quel que soit le compteur que vous possédez, vous pourrez suivre votre consommation et adapter vos usages pour aller vers la sobriété.

Questions fréquemment posées

Que veut dire "EnR" ? 

Il s’agit tout simplement du condensé “En”ergie “R”enouvelable. 

Quelle est la source d’énergie verte la plus efficace ?

A l’heure actuelle, les parcs éoliens et les barrages hydrauliques peuvent être considérés comme les sources d’énergie verte les plus efficaces. Leur rendement moyen est en effet de 65 % à 70 %, contre 30 % pour les panneaux solaires. 

Quelle est l’énergie renouvelable la plus utilisée ?

L’énergie renouvelable la plus utilisée est l’énergie hydraulique. Dans le monde, on note une hausse de 94 % d’utilisation de la production d’électricité issue de l’énergie hydraulique. En France, 20 % de l’électricité consommée provient de centrales hydroélectriques.

Quelles sont les nouvelles énergies renouvelables ? 

Les énergies éoliennes, solaires ou hydrauliques font figure d’exemple : leur développement et utilisation est considéré comme “mature”. À côté, de jeunes pousses montent, poussées par des volontés et des R&D innovants. On peut mentionner la géothermie profonde, qui utilise la chaleur de la terre, la combustion de la biomasse, l’énergie marémotricre ou les énergies de récupération – des data centers, par exemple. 

Quelle énergie renouvelable choisir ? 

Tout dépend de vos besoins et de vos capacités à produire vous-même de l’énergie ! Si vous voulez sauter le pas de l’autoconsommation, l’énergie solaire est celle à privilégier. Cette énergie qui peut produire votre électricité et votre eau chaude ! Vous pouvez aussi opter pour une pompe à chaleur, qui utilise la chaleur de la terre pour votre chauffage. 

 

Pas la place ? Pas la possibilité de financer ces installations ? Optez pour un fournisseur qui fait la part belle aux énergies renouvelables, comme ilek. Ce fournisseur achète aux producteurs français de l’énergie solaire, hydraulique ou encore éolienne. 

Energie naturelle, énergie durable, énergie écologique: la même chose ? 

Pas exactement :

  • L’énergie naturelle, c’est l’énergie produite par des ressources naturelles. Elle peut être renouvelable ou non renouvelable.
  • L’énergie durable est produite et utilisée sans épuiser les ressources naturelles à un rythme plus rapide que celui auquel elles peuvent être renouvelées. 
  • L’énergie écologique est produite de manière à minimiser les impacts environnementaux de la production d’énergie. 

Sources :

https://www.france-hydro-electricite.fr/lhydroelectricite-en-france/chiffres-clefs/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *