Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Comment brancher et installer un chauffe-eau correctement ?

Envie de mieux consommer, passez à l’énergie verte

L’installation et le raccordement électrique d’un chauffe-eau avec cumulus sont des tâches à réaliser avec soin pour garantir un fonctionnement efficace et sûr de votre système de production d’eau chaude. Bien que ce type d’installation ne soit pas particulièrement compliqué, il est important de respecter certaines normes et règlementations pour assurer la sécurité et éviter les accidents.

La norme NF C 73-222 (1) prescrit des règlementations relatives à l’emplacement, à la fixation et au raccordement à l’eau du cumulus électrique. Son objectif est de garantir la sécurité de l’installation et le bon fonctionnement du chauffe-eau électrique en matière de distribution d’eau.

La norme NF C 15-100 (2) impose quant à elle certaines règles en matière de mise à la terre, de protection contre les surtensions et de séparation des circuits électriques.Le raccordement électrique d’un chauffe-eau avec cumulus nécessite des compétences techniques spécifiques, notamment en matière de dimensionnement des câbles et de choix du disjoncteur de protection.

Les normes en vigueur pour l'emplacement du chauffe-eau

Le cumulus doit être placé dans une pièce ventilée, à l’abri des intempéries et des sources de chaleur, et suffisamment proche des points d’eau. Cela permet d’atténuer les pertes calorifiques liées au parcours de l’eau dans les tuyaux et diminuer la consommation globale d’eau.

Les normes en vigueur pour la fixation du cumulus

La méthode de fixation du cumulus diffère selon le type de cloison de la pièce où est installé le chauffe-eau : la fixation peut être simplement murale ou renforcée avec un trépied.

  • Sur des murs maçonnés (parpaing, brique ou moellon) : il faut être attentif aux solutions de fixation afin de s’adapter parfaitement aux caractéristiques du mur. Pour un accrochage uniquement mural, il peut être nécessaire d’utiliser des goujons de grande longueur, des chevilles métalliques à expansion, voire un scellement chimique.
  • Sur des cloisons en plaques de plâtre : le simple accrochage mural est uniquement envisageable pour les cumulus de très faibles contenances (30 L maximum) et avec des chevilles adaptées. À défaut, il faut sécuriser la pose avec un trépied.

 

À noter : les chevilles et tiges filetées fournies dans les kits rapides d’installation de chauffe-eau s’adaptent uniquement à des murs pleins et à des cumulus d’une capacité maximale de 100 L. Au-delà, la fixation supplémentaire sur trépied s’impose.

Les normes en vigueur pour l'alimentation en eau du cumulus

Arrivée d'eau froide

Le chauffe-eau électrique doit obligatoirement être équipé d’un groupe de sécurité, fixé au niveau de l’arrivée d’eau froide. Il permet :

  • De réguler la pression à l’intérieur du ballon d’eau chaude (< 7 bars)
  • D’éviter les remontées d’eau chaude dans le circuit dédié à l’eau froide
  • De vidanger le cumulus

 

Le siphon d’évacuation s’installe sous le groupe de sécurité et est raccordé aux eaux usées.

Sortie d'eau chaude

La tuyauterie utilisée peut être souple (flexibles tressés) ou rigide (cuivre) mais doit pouvoir résister à une température de 100 °C et à une pression de 10 bars. À défaut, l’installation d’un mitigeur thermostatique est obligatoire afin de respecter les préconisations de l’Arrêté du 30 novembre 2005 (3). Le mitigeur thermostatique permet :

  • de diminuer le risque de brûlure
  • d’éviter la surconsommation d’électricité
  • de prévenir l’entartrage de la tuyauterie

A l’inverse, les matériaux suivants ne peuvent pas être utilisés pour la sortie d’eau chaude :

  • Tuyau PER
  • Tube multicouche
  • Raccord en laiton

Les normes en vigueur pour le raccordement électrique du chauffe-eau

Le cumulus électrique doit être alimenté par un circuit spécialisé. Le branchement direct sur la résistance est interdit : l’électricité doit passer par le thermostat. Sur le tableau électrique, le chauffe-eau doit être relié à un disjoncteur spécifique de 20A. L’installation d’un contacteur jour-nuit permet de programmer le fonctionnement du cumulus sur les heures creuses.

Le câble de raccordement électrique doit avoir une section minimale de 2,5 mm². Sa longueur doit permettre d’éviter d’éventuels contacts avec les éléments de chauffage de l’appareil.

En cas d’installation dans une salle de bains ou une salle d’eau, la norme NF C 15-100 prescrit une distance d’au moins 60 cm entre le cumulus et les points d’eau. Si c’est impossible, il faut protéger le circuit d’alimentation électrique du chauffe-eau grâce à un dispositif différentiel résiduel de 30 mA.

Passez à l'électricité verte et française

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

L'installation d'un cumulus électrique étape par étape

Matériel nécessaire

Outils

  • Une clé à molette
  • Un jeu de clés plates
  • Un niveau à bulle
  • Un crayon
  • Un perforateur
  • Un coupe-tube
  • Une scie
  • Du papier à poncer

Éléments du chauffe-eau

  • Un ballon d’eau chaude
  • Un kit de raccordement (flexibles, raccords, groupe de sécurité)
  • Le vase d’expansion avec sa platine de fixation et ses raccords
  • Des joints
  • Un ruban d’étanchéité
  • Un trépied

Guide de pose du cumulus

Préparatifs

  1. Coupez l’arrivée d’eau générale.
  2. Déterminez la position du ballon d’eau chaude, en prévoyant de laisser au moins 5 cm sous le plafond et 40 cm sous le ballon afin de faciliter les opérations de maintenance.
  3. Commencez par assembler les différents éléments du trépied, puis posez-le sous l’emplacement du chauffe-eau. Placez le cumulus sur son socle et marquez les futurs points de perçage sur le mur à travers les pattes de fixation.

Perçage et installation des fixations

  1. Déposez le ballon pour percer à l’aide du perforateur.
  2. Insérez des chevilles adaptées aux caractéristiques de la cloison dans les trous que vous venez de réaliser. Selon le type de mur, vous pouvez utiliser un scellement chimique, notamment si le cumulus a une capacité supérieure ou égale à 200 L.
  3. Vissez ensuite les tiges filetées à l’aide de la clé à molette, puis placez une rondelle et un écrou sur chaque tige, en pensant à laisser un espace suffisant pour les pattes d’ancrage du cumulus.

Pose du ballon d'eau chaude

  1. Placez du ruban d’étanchéité autour des filetages correspondant à l’arrivée d’eau froide et à la sortie d’eau chaude.
  2. Vissez la première partie du raccord sur l’entrée d’eau froide, d’abord à la main puis avec une clé. Complétez en vissant la seconde partie du raccord. Procédez de façon identique pour la sortie d’eau chaude.
  3. Appliquez à présent du ruban d’étanchéité sur les raccords et vissez les raccords en T à la main puis à la clé.
  4. Appliquez du ruban d’étanchéité sur le filetage du T puis vissez le groupe de sécurité sur l’arrivée d’eau froide.
  5. Soulevez le ballon au-dessus des fixations, emboitez les pattes d’ancrage sur les tiges filetées puis vissez fermement les écrous.

Pose du vase d'expansion

L’eau chauffée se dilate et demande un volume plus conséquent. Le vase d’expansion permet de compenser ces variations de volume en recevant les excédents d’eau.

  1. Appliquez du ruban d’étanchéité sur le raccord du vase.
  2. Vissez le flexible au vase d’expansion, puis au T de l’arrivée d’eau froide.
  3. Placez le vase contre le mur et repérez son emplacement au crayon.
  4. Disposez la platine de fixation du vase en vous basant sur le repère, vérifiez sa position au niveau à bulle et marquez les points de perçage.
  5. Percez, insérez les chevilles et fixez la platine au mur avec des vis adaptées.
  6. Placez le collier autour du vase et serrez sa vis de fixation.

Raccordement au circuit d'eau

  1. Adaptez les raccordements d’eau chaude et froide : coupez les tuyaux grâce au coupe-tube et démontez le raccord.
  2. Vissez les éléments du raccord grâce à deux clés plates. Procédez de la même façon pour le second tuyau.
  3. Appliquez du ruban d’étanchéité sur le filetage du flexible et vissez-le sur l’arrivée d’eau froide. Insérez un joint, puis vissez le flexible au groupe de sécurité.
  4. Reliez le circuit d’eau chaude à la sortie correspondante du cumulus de la même manière.
  5. Sciez le tuyau d’évacuation et poncez-le.
  6. Assemblez les pièces du siphon puis vissez-le sur le groupe de sécurité.
  7. Appliquez de la colle sur les pourtours du tuyau d’évacuation et sur le filetage du siphon. Raccordez les deux éléments à l’aide du flexible dédié.

Raccordement au circuit électrique

  1. Vérifiez que l’interrupteur différentiel du chauffe-eau est coupé.
  2. Dévissez le cache situé en bas du cumulus, puis connectez les fils d’alimentation et le fil de terre aux emplacements dédiés. Revissez le cache, le raccordement est à présent terminé.

Mise en service du cumulus

  1. Ouvrez l’arrivée d’eau générale et celle du groupe de sécurité.
  2. Ouvrez un robinet d’eau chaude afin d’évacuer l’air contenu dans le cumulus. Vérifiez l’absence de fuite au niveau des différents raccords. Quand l’eau coule uniformément, vous pouvez couper le robinet.
  3. Rétablissez le courant afin de mettre le cumulus sous tension.
  4. Au bout d’environ une heure, vérifiez que le chauffe-eau fonctionne en ouvrant un robinet d’eau chaude.
Passez à l'électricité verte et au gaz bio français

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

Questions fréquemment posées

Comment brancher un ballon d'eau chaude sans heures creuses ?

Si vous ne disposez pas d’un abonnement heures pleines-heures creuses, il est tout à fait possible de brancher directement le chauffe-eau à son interrupteur différentiel. Dans le cas où vous avez contracté cet abonnement, mais que l’installation d’un contacteur jour-nuit est trop compliquée, vous pouvez raccorder le chauffe-eau à une horloge modulaire. Elle permet de simuler le signal donné par le contacteur en faisant fonctionner le cumulus uniquement pendant les heures creuses.

Comment raccorder électriquement un chauffe-eau ?

Afin de respecter la norme NF C 15-100, le raccordement électrique du chauffe-eau doit être réalisé au niveau de son thermostat et via un disjoncteur 20 A sur le tableau électrique. Il est également conseillé d’installer un contacteur jour-nuit afin que le cumulus fonctionne uniquement pendant les heures creuses.

Pourquoi ne pas brancher un chauffe-eau sur une prise ?

Le branchement d’un cumulus électrique sur une prise murale classique risque d’aboutir à des coupures de courant voire d’endommager l’ensemble du réseau électrique. Une prise murale classique supporte une intensité de 16 A maximum, alors qu’un chauffe-eau électrique doit disposer d’un circuit dédié avec un interrupteur différentiel de 20 A.

Quel branchement pour un chauffe-eau ?

Les règles d’installation d’un chauffe-eau électrique relèvent de la norme NF C 15-100. Elle prescrit de raccorder le cumulus électrique à un circuit dédié avec un disjoncteur de 20 A et une section de câble d’au moins 2,5 mm². Au niveau du chauffe-eau, le raccordement doit être fait au niveau du thermostat.

Que faire si mon chauffe-eau goutte ?

Il est primordial de se pencher rapidement sur la cause de cette perte d’eau. Le goutte-à-goutte peut provenir des raccords de plomberie, être situé entre les raccords et le chauffe-eau, au niveau du groupe de sécurité ou sur le corps de la cuve. 

 

En savoir plus sur les 5 causes les plus fréquentes d’un chauffe-eau qui goutte.

Sources :

(1) : https://m.boutique.afnor.org/fr-fr/norme/nf-c73222/chauffeeau-muraux-verticaux-fixes-non-instantanes-cotes-de-fixation-et-de-r/fa000584/5230 

(2) : https://www.boutique.afnor.org/fr-fr/norme/nf-c15100/installations-electriques-a-basse-tension-completee-avec-la-mise-a-jour-de-/fa005536/1556 

(3) : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/article_jo/JORFARTI000001532427 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *