Passez à l’énergie verte maintenant

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Chauffage 8 min de lecture

Bien régler la température de son chauffe-eau : les pratiques à connaître 

Soyez accompagné pour la mise en service de votre compteur
J'estime mes mensualités

Service client français

Sans engagement

Souscrivez en 5 min

Le bon réglage de la température du chauffe-eau fait partie des écogestes à connaître afin d’éviter une surconsommation d’énergie. Indispensable au confort moderne, le chauffe-eau fournit rapidement de l’eau chaude pour toute la maison, mais constitue l’un des équipements électroménagers les plus énergivores qui soient. Un chauffe-eau électrique doté d’un cumulus de 200 L consomme entre 3 000 et 4 000 kWh par an, ce qui correspond à une dépense comprise entre 500 et 700 €. 

Afin de régler correctement son chauffe-eau, il est important de bien comprendre les risques inhérents aux consignes de chauffe trop élevées (brûlures) et trop basses (développement de bactéries dans le cumulus). La méthode pour déterminer la température idéale diffère selon le modèle de chauffe-eau : cumulus électrique, chauffe-eau thermodynamique, chauffe-eau instantané, etc.

En parvenant au réglage optimal de la température du chauffe-eau, vous pourrez profiter de l’eau chaude et mieux maîtriser la dépense énergétique de votre habitation en évitant tout risque sanitaire.

La température idéale pour un chauffe-eau

En France, la température optimale de l’eau chaude sanitaire fait l’objet d’une loi. Il s’agit de l’arrêté du 30 novembre 2005, relatif aux installations fixes destinées au chauffage et à l’alimentation en eau chaude sanitaire (1).

En ce qui concerne les installations domestiques, l’arrêté fixe les seuils suivants : 50°C maximum dans les salles de bains et salles d’eau, 60 °C maximum dans les autres pièces

Au niveau de la température de consigne du chauffe-eau, l’arrêté distingue :

  • les chauffe-eau de moins de 400 L (soit la majorité des cumulus domestiques) qui doivent être réglés entre 50 et 60°C
  • et les chauffe-eau de plus de 400 L qui doivent être réglés entre 55 et 60 °C

Cette réglementation a pour objectif de prévenir les risques sanitaires liés à une eau trop ou pas assez chauffée. 

Réglage trop élevé de la température du chauffe-eau : surconsommation et risques de brûlures

Une consigne de température trop élevée peut entraîner des risques de brûlures lors de la douche ou du lavage des mains. Veillez donc à ne pas dépasser une température d’environ 55°C au moment de régler votre chauffe-eau.

Une brûlure profonde de la peau survient très rapidement ; il suffit en effet de 5 secondes d’exposition à une eau à 60°C et 30 secondes à une eau à 55 °C (2).

Outre les risques de brûlures, une température de consigne trop élevée va bien évidemment entraîner une surconsommation énergétique de votre chauffe-eau.

Réglage trop bas de la température du chauffe-eau : risques de légionellose

Si la température de l’eau est trop basse, cela peut entraîner une prolifération de bactéries infectieuses, telles que la légionelle. Cette bactérie peut causer une grave maladie pulmonaire, connue sous le nom de « légionellose ».

Selon le Ministère des Solidarités et de la Santé, les bacilles de légionelles se multiplient dans des eaux stagnantes dont la température se situe entre 25 et 45 °C (3). Afin d’éviter leur prolifération dans les systèmes de distribution d’eau, il faut régler la température du chauffe-eau au moins à 50°C.

Méthodes pour régler la température du chauffe-eau

Voici comment régler votre eau chaude à une température comprise entre 50 et 55°C :

  • Avant d’intervenir sur votre chauffe-eau, prenez la température de l’eau chaude en sortie de robinet : il est possible que votre équipement ait déjà été réglé correctement par l’installateur.
  • Dans le cas contraire, la manière de paramétrer le thermostat va différer selon le type de chauffe-eau que vous possédez. 

Le saviez-vous ? Réaliser un détartrage de son chauffe-eau permet d’améliorer la qualité de l’eau chaude.

Régler la température d'un cumulus électrique

Avant toute intervention sur un cumulus électrique, commencez par couper son alimentation. Le cumulus électrique dispose d’un interrupteur différentiel dédié sur le tableau électrique. À défaut, ou si votre installation électrique n’est pas récente, il est conseillé de couper totalement le courant.

Le bouton de commande du thermostat se situe généralement sous un cache situé en bas du ballon d’eau chaude.

  • Commencez par retirer les vis qui maintiennent le cache et mettez-les de côté afin de ne pas les égarer.
  • Réglez ensuite la température à l’aide du bouton de commande : il peut s’agir d’une molette indiquant directement les températures, graduée de 1 à 5 ou indiquant simplement + et -. Vous pouvez consulter le mode d’emploi de votre cumulus afin d’avoir une idée des correspondances entre les graduations et la température de consigne.
  • Une fois le réglage réalisé, attendez quelques heures afin que le chauffe-eau s’adapte à la nouvelle consigne.
  • Prenez la température de l’eau chaude en sortie de robinet : si elle est comprise entre 50 et 55°C, votre ballon d’eau chaude est bien réglé et vous pouvez remettre le cache en place. Dans le cas contraire, ajustez à nouveau la molette de réglage jusqu’à atteindre la température de consigne désirée. 

Régler la température d'un chauffe-eau instantané

Sur un chauffe-eau instantané électrique ou à gaz, le réglage de la température a un effet immédiat. 

Si votre chauffe-eau possède un thermostat mécanique, utilisez le bouton de commande situé en bas de l’appareil en le dirigeant vers + ou – selon le réglage à effectuer. Testez ensuite la température en ouvrant l’eau chaude sur un robinet.

Si votre chauffe-eau possède un thermostat électronique, réglez simplement la température de consigne entre 50 et 55°C.

Régler la température d'un chauffe-eau thermodynamique

Si vous possédez un chauffe-eau thermodynamique, le réglage de la température est très simple à réaliser. Ce type de chauffe-eau possède un écran numérique sur lequel vous pouvez facilement modifier la température de consigne.

Chauffe-eau et économies d'énergie : de bonnes habitudes à prendre

En réglant votre chauffe-eau à la bonne température, vous évitez les risques sanitaires comme la surconsommation d’énergie. Afin de réaliser davantage d’économie, vous pouvez également faire en sorte que votre chauffe-eau fonctionne au bon moment.

Programmer le chauffe-eau en fonction des heures creuses

Ce réglage implique avant tout d’avoir un contrat heures pleines/heures creuses avec votre fournisseur d’énergie. Si ça n’est pas le cas et que vous possédez un cumulus électrique, vous avez tout intérêt à faire évoluer votre contrat.

Pour automatiser la miser en marche du cumulus pendant les heures creuses, vous pouvez faire installer un contacteur jour-nuit par un électricien. Cet interrupteur spécifique est relié au circuit électrique du chauffe-eau et possède trois positions : automatique (le chauffe-eau fonctionne uniquement en heures creuses grâce au signal émis par le compteur et transmis au contacteur), marche forcée et éteint.

Éteindre le chauffe-eau en cas d'absence prolongée

Si vous vous absentez une semaine ou davantage, il est tout à fait possible d’éteindre complètement votre chauffe-eau. Il vous suffit de placer l’interrupteur du contacteur sur zéro ou de couper l’alimentation du cumulus.

Afin d’éviter les risques liés à la légionellose à votre retour, pensez à rallumer votre chauffe-eau en le réglant à une température élevée (au moins une heure à 60°C ou quelques minutes à 70°C). Une fois ces paliers atteints, vous pouvez redescendre la température entre 50 et 55°C.

Questions fréquemment posées

Comment régler la température d'un ballon d'eau chaude électrique ?

Pour régler la température d’un ballon d’eau chaude électrique, vous devez accéder au thermostat en dévissant le cache situé en bas du cumulus. Utilisez ensuite la molette de réglage graduée jusqu’à atteindre la température de consigne désirée.

Comment régler le thermostat du chauffe-eau de 1 à 5 ?

Pour régler le thermostat d’un chauffe-eau ayant une molette graduée de 1 à 5, reportez-vous au mode d’emploi qui indique les correspondances entre les graduations et la température de consigne. À défaut, vous pouvez réaliser des essais en actionnant la molette et en prenant la température de sortie d’eau à un robinet.

Comment savoir si l'eau est à 60 degrés ?

Si l’eau chaude en sortie de robinet émet de la vapeur et que vous ne pouvez pas maintenir vos mains, il est probable qu’elle soit au moins à 60°C. Cette température de consigne est trop élevée et il est conseillé de la diminuer pour éviter les risques de brûlures et la surconsommation d’énergie.

Quelle est la bonne température pour un chauffe-eau ?

Afin d’éviter les risques de brûlures et la surconsommation énergétique (eau trop chaude) comme la prolifération de bactéries (eau pas assez chaude), la température du chauffe-eau doit être réglée entre 50 et 55°C.

Sources :

(1) : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/article_jo/JORFARTI000001532427 

(2) : https://www.pays-de-la-loire.ars.sante.fr/eau-chaude-sanitaire-et-risques-de-brulures-dans-les-etablissements-medico-sociaux 

(3) : https://sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/article/legionellose

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *