Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Chaudière à condensation : tout savoir sur son installation

Le chauffage est un élément crucial pour assurer le confort thermique d’une habitation. Avec les préoccupations grandissantes liées à l’environnement et à l’efficacité énergétique, les chaudières à condensation sont devenues une solution de plus en plus prisée. 

Ces appareils offrent une performance supérieure aux chaudières traditionnelles et permettent de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre ainsi que les coûts énergétiques. Découvrez comment installer une chaudière à condensation, mais aussi comment l’entretenir afin d’assurer sa sécurité et son efficacité.

Comment installer une chaudière à condensation ?

Installer une chaudière à condensation nécessite l’intervention d’un professionnel qualifié pour garantir un fonctionnement optimal et une sécurité maximale. L’installation d’une chaudière à condensation comprend une succession d’étapes clés.

Évaluer ses besoins pour bien choisir sa chaudière

Avant l’installation, il est essentiel de déterminer vos besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire. Plusieurs éléments sont à prendre en compte (1) :

  • La surface et le volume du logement : la taille de votre logement déterminera la puissance de la chaudière nécessaire pour chauffer l’ensemble des pièces de manière efficace. Plus la surface et le volume sont importants, plus la puissance de la chaudière doit être élevée.
  • L’isolation thermique : l’isolation de votre logement a un impact direct sur vos besoins en chauffage. Un logement bien isolé nécessitera une chaudière de moindre puissance que celui avec une mauvaise isolation. Pensez à vérifier l’isolation de votre logement et à effectuer les travaux nécessaires pour améliorer ses performances énergétiques.
  • Le nombre d’occupants : le nombre de personnes vivant dans le logement influence la consommation d’eau chaude sanitaire. Plus il y a d’occupants, plus les besoins en eau chaude sont importants, et plus la chaudière doit être performante pour répondre à ces besoins.
  • Le type de chaudière : il existe plusieurs types de chaudières à condensation, notamment les chaudières murales et les chaudières au sol. Les chaudières murales sont généralement plus compactes et conviennent mieux aux logements de petite taille, tandis que les chaudières au sol ont une capacité de chauffage plus importante et sont idéales pour les logements plus grands.

Un professionnel pourra vous aider à choisir la chaudière à condensation adaptée à la taille de votre logement, aux besoins énergétiques et aux exigences environnementales.

Trouver un emplacement

Le choix de l’emplacement pour votre chaudière à condensation est crucial pour assurer un fonctionnement optimal et un entretien aisé. Choisissez un espace suffisamment grand pour accueillir la chaudière et ses accessoires, tout en laissant de la place pour faciliter l’accès aux différents composants lors de l’entretien.

L’emplacement doit être bien ventilé pour assurer un apport d’air frais nécessaire à la combustion et évacuer les fumées de manière sécuritaire (2). Il est essentiel de respecter les distances minimales requises entre la chaudière et les ouvertures (fenêtres, portes, etc.) selon les normes en vigueur.

L’emplacement choisi doit être proche des raccordements aux circuits de chauffage, à l’alimentation en gaz, à l’électricité, à l’eau froide et à l’évacuation des condensats. Un emplacement proche de ces installations facilitera l’installation et réduira les coûts de raccordement. Aussi, il est recommandé de placer la chaudière dans une pièce de 8m2 afin de simplifier l’entretien de la chaudière.

Passez à l'électricité verte et au gaz bio français

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

Installer les systèmes d'évacuation

La chaudière à condensation produit des fumées acides qui doivent être évacuées à l’extérieur du logement. C’est pourquoi, il est indispensable d’installer un conduit d’évacuation en veillant à respecter les normes en vigueur. L’évacuation des fumées peut se faire par une cheminée ou via une ventouse selon les possibilités que vous offre votre logement (3).

Au moment de l’installation de votre chaudière à condensation, il sera également nécessaire d’installer un système de condensats. La chaudière à condensation récupère la chaleur des fumées en les condensant, ce qui génère de l’eau condensée. Cette eau doit être évacuée à l’aide d’un système de condensats, qui peut être raccordé aux canalisations existantes ou à une pompe de relevage spécifique.

Raccorder la tuyauterie et les équipements

La chaudière doit être raccordée au circuit de chauffage, à l’alimentation en gaz naturel, à l’électricité et à l’eau froide (4). Le raccordement de la tuyauterie et des équipements d’une chaudière à condensation est une étape importante de l’installation et doit être réalisé par un professionnel qualifié pour garantir le bon fonctionnement et la sécurité de l’appareil.

Effectuer les derniers réglages

Après avoir effectué tous les raccordements nécessaires, le professionnel vérifiera l’étanchéité des joints et purgera le circuit de chauffage. Il procédera ensuite à la mise en service de la chaudière et effectuera les réglages nécessaires.

Quels sont les avantages une chaudière à condensation ?

Les chaudières à condensation récupèrent la chaleur des fumées de combustion, ce qui leur permet d’atteindre un rendement énergétique supérieur à 90%, voire jusqu’à 110% pour certains modèles (6). 

Les chaudières à condensation permettent de réduire la consommation de gaz, ce qui vous permet de faire de belles économies sur vos factures de chauffage et d’eau chaude sanitaire. 

Plus écologiques, les chaudières à condensation offrent également un confort de chauffe amélioré grâce à une température d’eau plus stable et une régulation plus précise (7). 

Quels sont les inconvénients d'une chaudière à condensation ?

Les chaudières à condensation ont généralement un coût d’achat plus élevé que les chaudières traditionnelles. Cependant, il est important de noter que les économies d’énergie réalisées à long terme compensent généralement ce surcoût initial.

Les chaudières à condensation requièrent un entretien régulier pour garantir un fonctionnement optimal et prévenir les pannes (8). Cet entretien est essentiel pour prolonger la durée de vie de la chaudière et maintenir son rendement énergétique.

La chaudière gaz à condensation doit être entretenue par un professionnel tous les ans. Le coût de l’entretien peut aller de 80 euros à 150 euros par an.

Questions fréquemment posées

Peut-on installer une chaudière à condensation dans un appartement ?

Oui, il est tout à fait possible d’installer une chaudière à condensation dans un appartement, à condition de respecter certaines exigences et de suivre les normes en vigueur. Il existe d’ailleurs des modèles plus compacts et très performants conçus à cet effet.

Avant d’installer une chaudière à condensation dans un appartement, vous devez vous assurer d’obtenir toutes les autorisations nécessaires, notamment de la copropriété (9). En effet, certaines copropriétés peuvent avoir des règles spécifiques concernant l’installation de chaudières et de systèmes de chauffage.

Quel est le prix d'une chaudière à condensation ?

Le prix d’une chaudière à condensation varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que la marque, la puissance, la qualité et les fonctionnalités supplémentaires. Le prix d’une chaudière à condensation peut varier entre 2 000 et 5 000 euros (10), voire plus pour les modèles haut de gamme. Les chaudières murales sont généralement moins coûteuses que les chaudières au sol, tandis que les chaudières à condensation avec production d’eau chaude sanitaire intégrée peuvent être plus chères.

Quelle aide pour l'installation d'une chaudière à condensation ?

Plusieurs aides financières sont disponibles pour encourager l’installation de chaudières à condensation. Parmi elles, on retrouve :

  • MaPrimeRenov’ : MaPrimeRénov’ remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité » et « Habiter mieux sérénité ». Elle est ouverte à tous les propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, sous certaines conditions de ressources (11).
  • TVA à taux réduit : L’installation d’une chaudière à condensation par un professionnel bénéficie d’une TVA à taux réduit. Le taux de TVA réduit pour l’installation d’une chaudière à condensation est de 5,5 %. Ce taux s’applique à la fois sur le coût de l’équipement (la chaudière) et sur les frais d’installation et de main-d’œuvre. Pour bénéficier de la TVA à taux réduit, il est impératif de faire réaliser les travaux par un professionnel Reconnu garant de l’environnement (RGE) (12).
  • Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : L’éco-PTZ est un prêt sans intérêt accordé pour financer des travaux de rénovation énergétique, dont l’installation d’une chaudière à condensation. Ce prêt est accessible sans condition de ressources et peut être cumulé avec MaPrimeRénov’ et d’autres aides (13).

Sources


(1) https://ma-maison-eco-confort.atlantic.fr/comment-evaluer-vos-besoins-en-eau-chaude-pour-choisir-votre-chaudiere/

(2) https://www.espace-aubade.fr/fiche-conseil/ou-placer-la-chaudiere.html

(3) https://www.atlantic.fr/Chauffer-le-logement/Chaudiere/Guide-chaudiere/Installation-d-une-chaudiere-quel-emplacement-choisir

(4) https://plombier.com/conseils/raccordement-chaudiere/

(5) https://www.monchauffageelectrique.com/chaudiere-a-condensation-avantages-et-inconvenients.html

(6) https://www.bricoplomberie.com/blog/chauffage/chaudiere-gaz-condensation-fonctionnement-avantages-inconvenients

(7) https://www.bf-depannage-dijon.fr/faqs/quels-sont-les-avantages-de-choisir-une-chaudiere-au-gaz-a-condensation/

(8) https://www.garanka.fr/2020/11/17/entretien-chaudiere-gaz-condensation/

(9) https://www.kevema.fr/chaudiere-condensation-copropriete/

(10) https://www.garanka.fr/2020/07/20/quel-cout-chaudiere-gaz-condensation/

(11) https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/mesures/maprimerenov

(12) https://www.ecologie.gouv.fr/label-reconnu-garant-lenvironnement-rge

(13) https://www.economie.gouv.fr/cedef/eco-pret-a-taux-zero

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *