Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Fourniture d'énergie 6 min de lecture

RTE : les enjeux de la production électrique à horizon 2035

Souscrire un contrat d'électricité sans coupure et sans engagement
J'estime mes mensualités

Electricité et gaz renouvelables

Fournisseur labellisé

150 000 Clients

La production électrique est un enjeu crucial à l’heure où le monde s’oriente vers des solutions à faible émission de carbone. RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité en France, a présenté, le 7 juin 2023, ses projections d’ici 2035. Quels sont les défis auxquels RTE devra faire face et comment compte-t-il les relever ?

Les chiffres de la consommation annuelle en 2022

RTE, le gestionnaire français du réseau haute tension, a publié en juin 2023, un rapport indiquant que la consommation annuelle d’électricité serait comprise entre 580 et 640 TWh en 2035, alors qu’en 2021 il tablait encore sur une consommation de 540 TWh dans un scénario moyen (dit de référence), et de 585 TWh en cas de “réindustrialisation profonde” du pays. 

En 2022, les Français ont consommé 460 TWh d’électricité.

ParagraphePrécisons qu’en France, la production d’électricité est très majoritairement d’origine décarbonée.  En 2022, la production totale en France a reculé de 15% par rapport à 2021, cependant l’électricité produite est restée à 87 % d’origine décarbonée  (contre environ 91

Un nouveau défi : l’augmentation de 40 % de la consommation électrique d’ici à 2035

Ces nouvelles prévisions intègrent les bouleversements intervenus depuis deux ans :

  • La publication du programme européen “Fit for 55” qui renforce les obligations de réduction des émissions de CO2 des pays européens (-55% par rapport à 1990). 
  • La guerre en Ukraine qui a mis en évidence la nécessité d’une souveraineté industrielle et d’une relocalisation de la production à mener de pair avec la décarbonation de ces activités. En clair, un besoin urgent et massif d’électricité dans les usines pour remplacer le gaz et le charbon.

4 leviers pour atteindre ce nouvel objectif 

Lors de la présentation du rapport, les représentants de RTE ont indiqué que la France dispose des moyens d’alimenter ces besoins en électricité par une production quasi intégralement bas-carbone d’ici 2035. Cela implique d’accélérer le développement des énergies renouvelables, de maximiser la production nucléaire des réacteurs existants, d’accroître l’efficacité énergétique et de développer la sobriété.

En septembre 2023, RTE présentera une version actualisée de son bilan prévisionnel pour la période 2025-2035 qui alimentera la prochaine loi de programmation énergie-climat envisagée par le gouvernement à l’automne.

Doubler la production d'énergie renouvelable

Selon le rapport de RTE, le pays doit produire rapidement plus d’énergies renouvelables pour atteindre au minimum 250 TWh d’ici 2035, contre environ 120 TWh aujourd’hui.  Il prévoit notamment l’accélération du déploiement de nouveaux parcs solaires et éoliens  mais “n’excède pas les résultats obtenus ces dernières années ailleurs en Europe”, selon RTE.

Le recours à l’énergie nucléaire 

RTE a adopté une approche prudente en retenant une hypothèse de production moyenne annuelle de 350 TWh pour le parc nucléaire actuel. Cette estimation inclut également une augmentation d’environ 10 TWh grâce à l’entrée en service prévue de l’EPR de Flamanville, situé dans la Manche. Cependant, il convient de noter que les nouveaux réacteurs prévus par EDF ne pourront pas commencer leur production avant 2035 au plus tôt.

Plus d'économie d’énergie

La crise de l’hiver 2022-2023 a conduit à une diminution historique de la consommation d’électricité de l’ordre de 9% et l’étude menée par RTE avec Ipsos montre que “certains réflexes (…) acquis durant cet hiver sont de nature à se reproduire dans le temps, voire à s’accentuer”.

Une amélioration de l'efficacité énergétique

Elle passe notamment par :

  • la réduction de la consommation unitaire des équipements électriques (au fur et à mesure du renouvellement naturel des appareils et de l’adoption de normes d’éco-conception de plus en plus exigeantes) 
  • une meilleure efficacité des procédés électriques
  • la rénovation des bâtiments existants (à la fois dans le volume et la qualité des opérations)

Questions fréquemment posées

Qu'est-ce que RTE ?

RTE, le gestionnaire du Réseau de Transport d’Électricité français, joue un rôle essentiel dans le système électrique en allant au-delà du simple transport de l’électricité.

Ses missions principales sont les suivantes :

1.    Fournir un accès à une alimentation électrique économique, sûre et propre, 24h/24, 7j/7, 365 jours par an, en France et en Europe.
2.    Contribuer à la réussite de la transition énergétique en accueillant les énergies renouvelables et en optimisant leur intégration dans le système électrique, tout en éclairant les décisions publiques.
3.    Favoriser le développement du tissu industriel des territoires et contribuer à la compétitivité des entreprises françaises.

D'où vient l'électricité en France ?

Origine de l'électricité en France en 2022

Quelle différence entre RTE et enedis  ?

RTE (Réseau de Transport d’Électricité) et Enedis sont deux acteurs distincts du secteur de l’électricité en France. RTE gère le réseau de transport à haute tension, il est responsable du transport de l’électricité sur de longues distances. Enedis, quant à lui, est le principal distributeur d’électricité et se charge de distribuer l’électricité du réseau de transport aux utilisateurs finaux. RTE se concentre sur le transport de l’électricité, tandis qu’Enedis s’occupe de la distribution jusqu’aux consommateurs. Les deux entités collaborent étroitement pour garantir un approvisionnement électrique fiable sur l’ensemble du territoire français.

Quelle est la production électrique d'une centrale nucléaire par an en twh ?

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, les fournisseurs d’électricité se sont multipliés. On distingue deux types de fournisseurs d’électricité : 

  • Le fournisseur historique, EDF qui a eu longtemps le monopole du marché de l’électricité
  • Les fournisseurs alternatifs, qui proposent aujourd’hui des offres de marché variées et concurrencent le fournisseur historique.

Qui fournit de l'électricité à la France ?

La production électrique annuelle d’une centrale nucléaire peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la capacité de la centrale, la durée de fonctionnement et l’efficacité de son exploitation. En moyenne, une centrale nucléaire de taille standard peut produire entre 10 et 30 térawattheures (TWh) d’électricité par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *