Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Quel disjoncteur choisir pour un radiateur électrique ?

Pour pouvoir fonctionner en toute sécurité, vos radiateurs électriques doivent impérativement être raccordés à un dispositif de protection que l’on nomme “disjoncteur”. Le choix du disjoncteur dépendra principalement de la puissance de vos appareils de chauffage, mais également des caractéristiques de votre tableau électrique. Le type de circuit à sécuriser a aussi son importance.

Vous souhaitez savoir si vos radiateurs électriques sont parfaitement sécurisés ? Vous envisagez d’installer de nouveaux radiateurs et vous aimeriez connaître les normes à respecter ? Grâce à ces informations, les disjoncteurs pour radiateurs n’auront bientôt plus de secret pour vous ! 

À quoi sert le disjoncteur pour brancher un radiateur électrique ?

Un disjoncteur est un équipement de protection obligatoire permettant de sécuriser une installation électrique. Il coupe l’alimentation de façon automatique lorsqu’il détecte une surcharge ou un court-circuit. Sans lui, les câbles surchauffés du circuit pourraient endommager vos radiateurs, voire provoquer un début d’incendie.

Le choix d’un disjoncteur s’effectue en fonction des caractéristiques techniques de l’installation qu’il protège. Les circuits monophasés et les circuits triphasés ne requièrent pas le même type d’équipements.

  • Les disjoncteurs monophasés, très fréquents dans les logements neufs ou rénovés
    • 1P, disjoncteur unipolaire
    • 1P+N, disjoncteur bipolaire monophasé
  • Les disjoncteurs triphasés, que l’on retrouve dans les logements anciens non rénovés ou dans les entreprises.
    • 3P, disjoncteur triphasé
    • 3P+N, disjoncteur tétrapolaire triphasé

Quel calibre choisir pour ses disjoncteurs de radiateur ?

Pour le secteur résidentiel, le calibre maximal d’un disjoncteur de radiateur est de 32 A. Dans l’absolu, cette valeur peut être bien plus élevée pour les installations électriques plus conséquentes, comme celles que l’on trouve en entreprise ou sur les sites industriels. 

Ce tableau vous aidera à déterminer le calibre du disjoncteur en fonction de la puissance de vos convecteurs. Il vous permettra ainsi de déterminer le nombre de radiateurs potentiellement rattachables au même disjoncteur.

Puissance cumulée des radiateursCalibre du disjoncteur
jusqu’à 3 500 W16 A 
jusqu’à 4 500 W20 A
jusqu’à 5 750 W25 A

Le calibre d'un disjoncteur pour un plancher chauffant

Pour les planchers chauffants, le raccordement du disjoncteur obéira à d’autres règles techniques. Le calibre sera choisi là encore en fonction de la puissance du plancher chauffant. Il faudra également tenir compte de la température atteinte dans les gaines d’alimentation et de l’appel de courant au démarrage à froid.

Ce tableau vous aidera à déterminer le calibre du disjoncteur en fonction de la puissance de votre plancher chauffant.

Puissance du plancher chauffant
Calibre du disjoncteurDiamètre du fil de section
jusqu’à 1 700 W16 A 1,5 mm²
jusqu’à 3 400 W20 A2,5 mm²
jusqu’à 4 200 W25 A4 mm²
jusqu’à 5 400 W32 A6 mm²
jusqu’à 7 200 W40 A10 mm²

Combien faut-il de disjoncteurs pour une installation de chauffage électrique ?

La cohérence de votre installation électrique est essentielle si vous souhaitez sécuriser votre logement. Pour raccorder les disjoncteurs de votre circuit chauffage, plusieurs solutions s’offrent à vous.

  • Solution 1 : vous respectez à la lettre la norme N FC 15-100

La norme N FC 15-100 préconise l’installation d’un disjoncteur de 20 A pour les circuits dédiés au chauffage d’une puissance totale inférieure à 4500 W. Le diamètre du fil de section sera de 2,5 mm². 3 convecteurs de 1500 W peuvent donc être alignés sous un même disjoncteur de 20 A.

  • Solution 2 : vous choisissez votre disjoncteur en fonction de la puissance réelle de vos convecteurs

Cette solution pourrait être intéressante pour sécuriser le circuit chauffage d’un studio par exemple. Pourquoi ? Si le logement ne comprend qu’un seul convecteur, la protection apportée par la norme N FC 15-100 pourrait simplement être exagérée.

 

Prenons l’exemple d’un radiateur électrique d’une puissance de 1000 W. Selon la formule I(A) = P(W)/U(V), un radiateur d’une puissance de 1000 W dans un circuit volté à 230 V génère environ 4,35 A. Ce calibre de 4,35 A est bien inférieur au 20 A que préconise la norme N FC 15-100.

 

Dans ce cas précis, le calibre de 20 A semble inutile. L’installation d’un disjoncteur d’un calibre inférieur sera tout aussi efficace, tout en étant moins couteuse !

Bien entendu, si vous souhaitez compléter l’installation dans un futur proche, la mise en place d’un disjoncteur supportant un ampérage plus important s’avérera nécessaire. 

  • Solution 3 : vous installez un disjoncteur par radiateur électrique

Vous avez également la possibilité d’installer un disjoncteur pour chacun des radiateurs électriques installés dans votre logement.

 

D’un point de vue financier, cette solution n’est pas la plus avantageuse, puisque vous aurez à acheter plus de disjoncteurs.

 

Cependant, ce schéma de branchement s’avérera très intéressant d’un point de vue pratique. En cas d’anomalie, seul le circuit fautif sera en effet coupé. Les autres convecteurs continueront de chauffer normalement. Cela n’aurait pas été possible dans le cas d’un branchement classique de radiateur électrique, avec regroupement des convecteurs sous un même disjoncteur.

Comment installer un disjoncteur de radiateur électrique ? 

Nous vous recommandons de faire appel à un électricien qualifié pour installer les disjoncteurs de votre circuit chauffage. Lui seul pourra assurer la sécurité de votre installation.

Retenez simplement que le raccordement d’un disjoncteur pour convecteur peut s’effectuer de 2 manières :

  • Le raccordement de disjoncteur embrochable : seulement proposé par certains fabricants, le disjoncteur embrochable se fixe un un clic sur le rail DIN, un profilé support standardisé, utilisé pour le support mécanique des appareillages électriques.
  • Le raccordement de disjoncteur peignable : le peigne du disjoncteur lui permet d’être relié au disjoncteur différentiel. 

Questions fréquemment posées

Quels sont les différents types de disjoncteurs ?

On distingue généralement 3 grands types de disjoncteurs. Le disjoncteur général, le disjoncteur modulaire et le disjoncteur différentiel. Chacun d’entre eux répond à des besoins et à des enjeux spécifiques. Ils ne sont donc pas interchangeables.

Quel disjoncteur pour un radiateur de 2000 W ?

Selon la norme N FC 15-100, un radiateur d’une puissance de 2000 W doit être rattaché à un disjoncteur d’un calibre de 20 A. D’un point de vue théorique, selon la loi sur la puissance électrique, un calibre de 8,7 A est suffisant.

Quel disjoncteur pour un radiateur de 1500 W ?

Selon la norme N FC 15-100, un radiateur d’une puissance de 1 500 W doit être rattaché à un disjoncteur d’un calibre de 20 A. D’un point de vue théorique, selon la loi sur la puissance électrique, un calibre de 6,5 A est suffisant.

Quel branchement pour un radiateur électrique ?

Les caractéristiques de branchement d’un radiateur électrique sont précisées par la norme N FC 15-100. Elle préconise l’installation d’un disjoncteur de 20 A par tranche de puissance de 4500 W.

Combien de radiateurs sur un disjoncteur 20 A ?

Un disjoncteur de 20 A est capable de supporter une puissance cumulée maximale de 4500 W. Il vous permettra par exemple de rattacher sous un même disjoncteur 3 convecteurs électriques d’une puissance de 1500 W.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *