Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Compteur triphasé : puissance, avantages et installation

Envie de mieux consommer, passez à l’énergie verte

Lorsqu’il s’agit de répondre aux besoins énergétiques élevés, le compteur triphasé est souvent la solution privilégiée. Couramment utilisé dans les foyers français, le compteur triphasé s’impose comme une réponse adaptée aux exigences des grandes installations, des équipements électriques puissants et des environnements professionnels. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur sa puissance, les avantages qu’il offre et les spécificités de son installation.

C'est quoi un compteur triphasé ?

Un compteur triphasé est un dispositif de mesure utilisé pour enregistrer la consommation électrique dans les installations électriques triphasées. Au lieu d’avoir une seule phase et un neutre comme dans les systèmes monophasés classiques, un système triphasé dispose de trois phases distinctes. Ces trois phases permettent une distribution d’énergie plus équilibrée, notamment pour les appareils et machines de grande puissance.

Le compteur triphasé est donc conçu pour mesurer et enregistrer la consommation d’électricité de ces trois phases simultanément. Il est souvent utilisé dans les environnements industriels, les grandes installations commerciales et certaines habitations où la demande d’énergie est élevée ou où des équipements spécifiques nécessitent une alimentation triphasée. En bref, le compteur triphasé offre une solution de mesure adaptée aux systèmes électriques plus complexes et à plus forte puissance.

Qu'est-ce qu'une phase ?

Une phase, en électricité, est un type de courant alternatif qui varie avec le temps. C’est un peu comme une “voie” d’électricité. Dans une alimentation monophasée, il y a généralement deux conducteurs: une phase et un neutre. Le courant circule entre ces deux conducteurs.

Dans une alimentation triphasée, il y a quatre conducteurs : trois phases et un neutre. Chaque phase est déphasée de 120° par rapport aux autres, ce qui signifie que leurs courants sinusoïdaux ne sont pas synchronisés mais décalés. En raison de sa capacité à transporter plus d’énergie avec moins de conducteurs et de sa capacité à alimenter des moteurs électriques plus efficacement, le compteur triphasé est couramment utilisé dans les industries et pour de gros équipements.

Quelle différence entre un compteur triphasé et monophasé ?

Un compteur monophasé et un compteur triphasé sont tous deux des dispositifs de mesure de la consommation électrique, mais ils sont adaptés à des types différents de systèmes électriques.

Le compteur monophasé est couramment utilisé dans les logements résidentiels et les petites entreprises où les besoins énergétiques sont relativement faibles. En termes de puissance, il est souvent suffisant pour les besoins d’une maison typique, avec des capacités allant jusqu’à 12 kVa.

En revanche le compteur triphasé est privilégié dans les grands établissements, les zones industrielles ou là où des équipements plus puissants nécessitent une alimentation électrique importante. Grâce à ses trois phases décalées, un compteur triphasé assure une distribution d’énergie plus stable et peut gérer des installations d’une capacité allant bien au-delà de 12 kVa, à savoir jusqu’à 36 kVa.

Exemple : si votre compteur triphasé est de 18 kVA et que sa puissance est sur trois sections, alors 6 kVA sera attribuée à chacune. Si votre domicile est équipé d’une installation triphasée, et que chaque étage est alimenté par un câble de 6 kVA, alors la puissance maximale utilisable à cet étage sera limitée à 6 kVA (4).

Pourquoi mettre un compteur triphasé ?

Mettre en place un compteur triphasé présente plusieurs avantages en fonction des besoins spécifiques de l’installation électrique :

 

  1. Une grande capacité de puissance : les compteurs triphasés peuvent gérer des charges plus importantes que les compteurs monophasés, ce qui est idéal pour des installations avec de gros équipements ou une consommation élevée.

  2. Une distribution d’énergie plus stable : avec ses trois phases décalées, un compteur triphasé assure une distribution d’électricité plus constante, réduisant ainsi les fluctuations et les baisses de tension.

  3. Une efficacité dans l’alimentation des moteurs : les moteurs triphasés, souvent utilisés dans les industries ou pour des équipements lourds, fonctionnent plus efficacement et ont une durée de vie plus longue lorsqu’ils sont alimentés par un courant triphasé.

  4. Une optimisation de l’espace : dans les configurations industrielles, un système triphasé peut réduire le nombre de conducteurs nécessaires, optimisant ainsi l’utilisation de l’espace et potentiellement réduisant les coûts.

  5. Une bonne répartition de la charge : si une propriété a plusieurs zones ou étages avec des besoins énergétiques importants, un compteur triphasé permet de répartir équitablement la puissance, évitant la surcharge d’une seule ligne.

  6. Une plus grande flexibilité : dans certaines installations, même si toutes les charges ne sont pas triphasées, avoir une alimentation triphasée offre la flexibilité d’ajouter ultérieurement des équipements triphasés sans nécessiter une refonte majeure du système électrique.

Passez à l'électricité verte et française

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

Quels sont les inconvénients du compteur triphasé ?

Bien que le compteur triphasé offre de nombreux avantages, en particulier pour les installations à haute consommation, il présente également des inconvénients.

Le désavantage majeur d’un compteur triphasé est le risque de disjonction dû à une mauvaise distribution de l’électricité entre les phases. Prenons l’exemple d’un abonnement de 9 kVa : chaque phase peut supporter jusqu’à 3 kVa. Si la plupart des appareils d’une maison sont connectés à une seule phase et consomment plus de 3 kVa, le compteur disjonctera pour éviter une surcharge.

Avec un compteur monophasé, ce problème est moindre car toute la consommation passe par une unique phase.

Si vous avez un compteur triphasé, il est donc essentiel de veiller à bien répartir vos appareils électriques sur les différentes phases.

Comment passer du monophasé au triphasé ?

Passer du monophasé au triphasé nécessite quelques étapes importantes pour s’assurer que la transition se déroule sans problème.

  1. Avant tout, déterminez pourquoi vous souhaitez passer au triphasé. Assurez-vous que votre installation actuelle et future justifie le besoin d’une alimentation triphasée. Ceci est particulièrement pertinent pour les installations qui envisagent d’utiliser de gros appareils ou des machines qui nécessitent un courant triphasé.
  2. Informez votre fournisseur d’électricité de votre souhait de passer au triphasé. Il pourra vous renseigner sur les coûts associés et les démarches à suivre auprès d’Enedis.
  3. Enedis effectuera généralement une étude technique pour s’assurer de la faisabilité des travaux grâce à votre point de livraison (numéro de PDL). Cette étude évaluera la capacité du réseau existant à supporter un courant triphasé.

Si le passage au triphasé est approuvé par le gestionnaire de réseau Enedis, le compteur existant devra être remplacé ou mis à jour pour un modèle triphasé. L’intervention d’un électricien qualifié est essentielle. Il mettra en place un nouveau tableau électrique adapté au triphasé, s’assurant que les circuits sont répartis équitablement entre les trois phases.

Quel abonnement d'électricité choisir pour un compteur triphasé ?

Tout comme pour un compteur monophasé, le choix de l’abonnement électrique pour un compteur triphasé dépend de plusieurs facteurs, notamment de vos besoins en énergie, de la taille et de l’usage de votre logement ou de votre local commercial, ainsi que des appareils électriques que vous utilisez. Voici quelques étapes à suivre pour choisir le bon abonnement :

  • Évaluez votre consommation actuelle : si vous remplacez un ancien compteur, examinez vos factures d’électricité précédentes pour estimer votre consommation moyenne.
  • Listez vos appareils électriques : faites un inventaire de tous les gros appareils électriques que vous possédez, comme le chauffage, le chauffe-eau, la climatisation, les fours, les plaques de cuisson, le lave-linge, etc. Consultez leurs étiquettes énergétiques ou leurs manuels pour connaître leur consommation.
  • Anticipez les besoins futurs : si vous envisagez d’ajouter des équipements gourmands en énergie (appareils électroménagers, pompe à chaleur, etc.) ou si vous prévoyez de faire des travaux d’agrandissement, il est bon de prévoir une marge dans la puissance souscrite.
  • Choisissez la puissance de l’abonnement : en fonction de vos besoins, choisissez une puissance adaptée. Pour un compteur triphasé, les puissances couramment proposées par les fournisseurs d’électricité en France sont : 9 kVA, 12 kVA, 15 kVA, 18 kVA, etc. Si votre consommation est faible, vous pourriez opter pour un abonnement de 6 kVA en triphasé, bien que cela soit moins courant.
  • Consultez les offres des fournisseurs : différents fournisseurs d’électricité proposent diverses offres. Pour choisir la meilleure offre de fourniture d’énergie, comparez-les en fonction du prix du kWh, du coût de l’abonnement, des services inclus, des éventuelles promotions, ainsi que de vos préoccupations en matière d’écoresponsabilité.

Questions fréquemment posées

Est-ce que le triphasé est plus cher ?

L’alimentation électrique en triphasé peut coûter plus cher que l’alimentation en monophasé, bien que cela dépende de plusieurs facteurs.

Installer une alimentation triphasée, notamment dans un bâtiment précédemment équipé en monophasé, peut nécessiter des modifications importantes de l’infrastructure électrique. Cela engendre des coûts supplémentaires liés à l’achat de matériel et à la main-d’œuvre du technicien.

L’abonnement triphasé tend à être plus coûteux, car il est souvent associé à des compteurs de grande puissance. En d’autres termes, à mesure que la puissance du compteur augmente, le coût de l’abonnement suit la même tendance.

Bon à savoir : un compteur triphasé ne signifie pas nécessairement que vous aurez un abonnement électrique coûteux. Alors qu’un compteur monophasé peine souvent à dépasser 18 kVa, un compteur triphasé n’est pas contraint par une puissance minimale. Avec un compteur triphasé, vous pouvez opter pour un abonnement aussi bas que 6 kVa.

Comment savoir si son compteur Linky est triphasé ou monophasé ?

Pour déterminer si votre compteur Linky est en configuration triphasée ou monophasée, dirigez-vous vers votre compteur électrique et votre tableau électrique. Le nombre de câbles branchés au compteur peut être indicatif. Un compteur monophasé aura deux câbles principaux, alors qu’un compteur triphasé en aura quatre.

Pour savoir si votre compteur Linky est triphasé ou monophasé, vous pouvez également obtenir des indices en inspectant votre tableau électrique. Un réseau triphasé pourrait avoir plusieurs rangées de disjoncteurs (généralement trois pour une installation résidentielle).

Analyser votre facture d’énergie peut aussi être un bon moyen de savoir si votre compteur Linky est triphasé ou monophasé. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter directement votre fournisseur d’électricité ou Enedis. Ils seront en mesure de vous fournir des renseignements précis sur votre type de compteur.

Quels sont les avantages du compteur Linky triphasé ?

Comme tous les compteurs Linky, la version triphasée permet un suivi en temps réel de la consommation, ce qui peut aider les utilisateurs à mieux comprendre leurs habitudes de consommation sur les trois phases.

Aussi, dans le cas d’un compteur Linky, certaines interventions, comme le changement de puissance ou la résolution de petites anomalies, peuvent être réalisées à distance sans nécessiter la présence d’un technicien sur place.

Enfin, pour ceux qui envisagent d’intégrer des sources d’énergie renouvelable, comme les panneaux solaires, dans leurs installations, le compteur Linky triphasé facilite la gestion et le suivi de la production et de la consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *