Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Régularisation de votre facture d’électricité : tout ce que vous devez savoir

Envie de mieux consommer, passez à l’énergie verte

Vous avez sûrement convenu d’un montant mensuel pour votre facture d’électricité avec votre fournisseur, lors de la mise en place de votre contrat. Mais que se passe-t-il si vous consommez plus ou moins que prévu ?

C’est à ce moment là que vous recevrez une facture de régularisation d’électricité. Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur les spécificités de cette facture d’énergie

Qu'est-ce que la régularisation de facture d'électricité ?

La régularisation de la facture d’électricité est un ajustement financier effectué par votre fournisseur d’énergie pour harmoniser les estimations de votre consommation avec votre consommation réelle.

En général, vous payez une facture mensuelle ou bimestrielle basée sur une estimation de votre consommation d’électricité. Cette estimation peut être basée sur des facteurs tels que la taille de votre maison, le nombre de personnes dans votre foyer, et votre consommation d’énergie passée. 

Comment connaître la consommation réelle d'électricité ?

Pour les compteurs non communicants, un technicien intervient, généralement une fois par an ou tous les six mois, pour réaliser un relevé. Suite à cela, le fournisseur d’énergie émet une facture de régularisation pour compenser toute différence entre estimation et consommation réelle.

Avec la généralisation des compteurs communicants Linky, les choses ont légèrement évolué. Ces compteurs communicants transmettent directement et régulièrement les données de consommation au fournisseur. Cela pourrait, en théorie, permettre une facturation au plus proche de la consommation réelle à chaque période.

En réalité, pour des raisons d’homogénéité et de simplicité de facturation, nombreux sont les fournisseurs qui continuent d’adopter le système traditionnel d’estimation, suivie d’une régularisation, même avec la technologie Linky. C’est un réel paradoxe, car le compteur communicant offre une vision en temps réel de la consommation, mais le système de facturation n’a pas toujours suivi cette innovation.

Fréquence et implications pour le consommateur

La régularisation de facture intervient généralement une à deux fois par an. Cela dépend souvent de votre contrat et du fournisseur d’électricité que vous avez choisi. Les implications pour le consommateur peuvent varier.

Si vous avez consommé moins d’électricité que l’estimation, vous recevrez un remboursement ou un crédit sur votre prochaine facture. À l’inverse, une consommation supérieure à l’estimation initiale engendre des frais supplémentaires, pouvant s’avérer parfois conséquents.

L’estimation de votre consommation n’est pas figée et peut évoluer au fil du temps. Des changements dans le foyer, comme l’installation d’un système de chauffage électrique ou l’arrivée d’un nouvel habitant, peuvent influencer la consommation d’électricité. Il est donc recommandé de suivre régulièrement son contrat et d’ajuster ses mensualités en conséquence. Une mise à jour proactive des mensualités et de l’estimation va réduire le risque de mauvaises surprises lors de la régularisation.

Comprendre les estimations de consommation

La régularisation des factures d’électricité commence par une étape cruciale : l’estimation de votre consommation. Comprendre comment ces estimations sont faites peut vous aider à éviter des surprises désagréables lors de la régularisation.

Estimation pour les nouveaux arrivants

Vous venez d’emménager dans votre nouveau logement ? Votre fournisseur d’électricité doit établir une première estimation de votre consommation.

Plusieurs critères entrent en jeu pour cette estimation initiale : la taille de votre logement, le nombre de personnes vivant dans le foyer, et les types d’appareils électriques que vous utilisez. Certains fournisseurs peuvent également prendre en compte des facteurs tels que l’isolation de la maison et la région géographique.

Estimation pour les résidents actuels

Si vous habitez déjà dans le logement, l’estimation sera généralement basée sur votre consommation passée.

Pour les résidents actuels, le fournisseur examine généralement les relevés de compteur des années précédentes pour établir une estimation. Cette méthode est généralement plus précise, mais elle ne prend pas en compte des changements récents dans votre mode de vie qui pourraient influencer votre consommation d’électricité.

Remboursements et surcoûts

La régularisation peut se traduire par un remboursement ou un surcoût, selon que vous avez consommé plus ou moins que l’estimation.

Quels sont les scénarios possibles ?

Si vous avez consommé moins que ce qui a été estimé, vous avez droit à un remboursement. Ce remboursement peut être crédité sur votre prochaine facture ou versé directement sur votre compte bancaire, selon votre fournisseur et le montant en question.

Dans le cas où vous auriez consommé plus d’électricité que prévu, vous recevrez une facture supplémentaire pour couvrir cette consommation supplémentaire. Le montant peut varier et peut être une surprise si vous n’aviez pas anticipé cette possibilité.

Modalités de remboursement et de paiement

Selon le fournisseur, si le montant à rembourser est inférieur à une certaine limite (par exemple, 25€), il sera simplement déduit de votre prochaine facture. Pour des montants plus importants, le remboursement pourrait être effectué sous forme de virement bancaire, souvent dans un délai défini.

Si vous devez payer un surcoût, certains fournisseurs offrent des plans de paiement échelonné pour aider à répartir la charge financière.

Cadre légal et réglementaire

Le cadre légal et réglementaire détermine les règles du jeu en ce qui concerne la régularisation des factures d’électricité. Il faut en comprendre les aspects pour connaître vos droits et obligations en tant que consommateur.

Le cadre légal fixe les délais au sein desquels la régularisation doit avoir lieu. Un fournisseur dispose de 14 mois pour vous envoyer une facture de régularisation. En ce qui concerne son paiement, ce délai est défini dans votre contrat avec le fournisseur, mais elle doit également être en conformité avec les lois locales ou nationales. 

Il peut y avoir des exceptions à ces délais légaux en cas de circonstances particulières comme une catastrophe naturelle ou un changement soudain dans la réglementation. Le non-respect des délais peut entraîner des pénalités pour le fournisseur et, dans certains cas, des droits supplémentaires pour le consommateur.

Passez à l'électricité verte et française

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

Que faire en cas de facture très élevée ?

Recevoir une facture de régularisation anormalement élevée peut être une expérience stressante. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour résoudre cette situation.

Vérification et possible contestation

Avant de paniquer, il est crucial de vérifier la facture en détail pour identifier toute possible erreur.

  1. Rassemblez toutes vos anciennes factures et comparez-les avec la nouvelle.

  2. Prenez une photo du compteur pour preuve de votre consommation réelle.

  3. Contactez le service client de votre fournisseur et demandez des clarifications.

  4. En cas de désaccord persistant, envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception pour formellement contester la facture.

Profiter d'options de paiement flexibles

Si la facture est correcte mais que vous avez des difficultés à la payer, explorez les options d’échéanciers et de paiement flexibles.

Contactez votre fournisseur pour discuter des possibilités d’étaler les paiements sur plusieurs mois et en demandant un échéancier. De nombreux fournisseurs offrent des plans de paiement flexibles pour aider les consommateurs en cas de factures inattendues

Y a-t-il des recours en cas de litige ?

Si vous n’arrivez pas à résoudre le problème directement avec le fournisseur, il existe d’autres voies de recours. Dans des situations extrêmes, vous pouvez faire appel au Médiateur National de l’Énergie. Ce dernier joue un rôle impartial et peut aider à trouver une solution acceptable pour les deux parties.

Questions fréquemment posées

Quand vais-je recevoir ma facture de régularisation ?

La date de réception de votre facture de régularisation dépend de votre fournisseur d’électricité et du cycle de facturation établi. En général, elle arrive peu de temps après la fin de la période de facturation annuelle. Votre fournisseur dispose de 14 mois pour vous faire parvenir la facture.

Comment calculer la régularisation d'électricité ?

La régularisation est calculée en comparant votre consommation réelle (généralement mesurée par un relevé de compteur) avec les montants déjà payés en estimations mensuelles ou trimestrielles. La différence sera soit créditée soit facturée.

Comment régulariser une facture d'électricité ?

Si vous devez régulariser une facture, contactez le service client de votre fournisseur pour discuter des étapes nécessaires. Vous pourriez avoir besoin de fournir un relevé de compteur ou d’accepter un rendez-vous pour une lecture de compteur. Ensuite, une nouvelle facture sera émise ou un ajustement sera fait sur votre compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *