Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Comment réaliser le raccordement au gaz de son logement ?

Envie de mieux consommer, passez à l’énergie verte

Le raccordement au gaz est une tâche délicate qui nécessite une compréhension technique précise, des démarches administratives et une conformité stricte aux règles de sécurité. Si ce processus peut sembler complexe au premier abord, il s’effectue selon des procédures prédéfinies garantissant la sécurité de votre logement. Que vous rénoviez un logement existant ou que vous construisiez une nouvelle maison, découvrez comment réaliser le raccordement au gaz de manière conforme.

Raccord au gaz naturel : quelles sont les démarches à suivre ?

Vérifier si son logement est éligible

Se raccorder au réseau de gaz implique plusieurs étapes administratives et techniques. La première chose à faire consiste à vérifier que votre logement est éligible. Il s’agit de déterminer si le réseau de gaz dessert la commune où se situe le logement. Pour ce faire, deux options s’offrent à vous :

  1. Vérifier l’éligibilité au gaz naturel en ligne sur le site de GRDF (Gaz Réseau Distribution France). Cette méthode permet de déterminer en quelques instants si le logement est éligible au gaz naturel. Il suffit simplement de saisir le nom de la ville et le code postal de la résidence concernée.

  2. Contacter la mairie de la commune où se situe le logement. Si la commune est desservie par le réseau de gaz naturel, il sera alors possible d’effectuer une demande de raccordement au gaz naturel auprès du distributeur.

Dans le cas où la résidence serait trop éloignée du réseau de distribution pour être raccordée au gaz naturel, d’autres options comme le gaz propane ou les bouteilles de gaz peuvent être envisagées comme alternatives au gaz naturel.

Bon à savoir : les procédures de raccordement au gaz peuvent varier si vous vous trouvez dans une zone couverte par une Entreprise Locale de Distribution (ELD) (2). Si votre logement se situe dans une de ces zones ELD, c’est vers l’ELD en charge de votre réseau que vous devez vous tourner, et non vers GRDF.

Effectuer une demande auprès de GRDF

Pour effectuer une demande de raccordement au gaz naturel auprès de GRDF, vous pouvez procéder en 5 étapes (1) :

  1. Contactez GRDF : contactez GRDF par téléphone, par courrier ou via leur site internet. Le plus simple est souvent de faire votre demande en ligne. Rendez-vous sur leur site web et cherchez l’option “Demander votre raccordement”.

  2. Remplissez le formulaire de demande : vous devrez fournir diverses informations, notamment votre adresse, la nature de votre projet (construction neuve ou rénovation), l’utilisation prévue du gaz (chauffage, eau chaude et/ou cuisson), et la puissance de gaz nécessaire.

  3. Attendez la proposition de raccordement : une fois votre demande envoyée, GRDF réalisera une étude technique pour déterminer les travaux nécessaires pour le raccordement. Ils vous enverront ensuite une proposition de raccordement qui détaille les travaux à effectuer, leur coût et leur durée. 

  4. Acceptez la proposition : si la proposition vous convient, vous pouvez l’accepter en la renvoyant signée à GRDF, généralement avec un acompte.

  5. Programmation et réalisation des travaux : une fois votre accord reçu, GRDF planifiera et réalisera les travaux. Ces travaux comprennent le raccordement à la canalisation de gaz sur le trottoir et l’installation du coffret de comptage sur votre terrain.

Réaliser les travaux de raccordement

La réalisation des travaux de raccordement au gaz nécessite une série d’étapes distinctes qui commencent dès l’envoi de la fiche coffret au gestionnaire de réseau. Il est important de prévoir un délai approximatif de trois mois entre la demande initiale de raccordement et le début effectif des travaux.

Les travaux de terrassement

La première phase des travaux de raccordement implique un terrassement de la chaussée pour permettre le raccordement du logement au réseau de gaz naturel. Ce travail est généralement réalisé par un prestataire désigné par GRDF, et s’effectue dans les 24 à 72 heures précédant le raccordement. Les propriétaires qui choisissent d’installer eux-mêmes le coffret de comptage doivent le faire également dans ce délai.

Le raccordement entre le coffret de comptage et votre installation de chauffage

Le branchement de la canalisation publique au compteur est assuré par GRDF et consiste à connecter le compteur de gaz, installé dans le coffret, au réseau de distribution existant. Si nécessaire, une extension du réseau peut être effectuée si les conduites de gaz passent trop loin de la résidence, ce qui peut engendrer un coût supplémentaire.

La seconde étape concerne le raccordement entre le coffret de comptage et votre système de chauffage. Cette tâche relève de votre responsabilité et nécessite l’intervention d’un professionnel du gaz naturel (PGN), comme un plombier chauffagiste.

Bon à savoir : si vous prévoyez d’emménager dans une habitation neuve, il est conseillé de réaliser les travaux de raccordement au gaz simultanément aux travaux de construction de la nouvelle résidence.

Faire homologuer son installation

Après avoir effectué les travaux de raccordement au gaz et d’installation intérieure, il est crucial d’obtenir une homologation pour garantir la sécurité et la conformité de votre installation au regard des normes en vigueur.

Pour être homologuée, votre installation doit être réalisée ou contrôlée par un PGN ou par un professionnel disposant de la qualification Qualigaz. Ce dernier sera en mesure de vérifier que votre installation respecte toutes les normes de sécurité.

Une fois l’installation terminée et inspectée, le professionnel vous remettra un certificat de conformité (aussi appelé certificat Qualigaz). Lors de la mise en service de votre installation, vous devrez fournir ce document à votre fournisseur. Sans quoi, le gaz ne pourra pas être mis en service (3).

Passez au gaz bio français

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je veux en savoir plus

Choisir son contrat d'énergie

Une fois que votre habitation est connectée au réseau de distribution de gaz naturel, l’étape finale avant de vous installer est de mettre en service votre compteur de gaz. Pour ce faire, vous devrez souscrire à une offre de gaz naturel auprès d’un fournisseur d’énergie.

Suite à la libéralisation du marché de l’énergie en 2007, Engie (anciennement GDF) n’est plus l’unique fournisseur de gaz naturel. Pour choisir votre fournisseur d’énergie, plusieurs points sont à considérer :

  1. Définir vos besoins : estimez votre consommation en gaz naturel en fonction de vos équipements (chauffage, eau chaude, cuisson), de la taille de votre logement et du nombre d’occupants. Cela vous permettra de choisir une offre qui correspond à vos besoins.

  2. Comparer les offres : il existe une multitude d’offres sur le marché, proposées par différents fournisseurs. Prenez le temps de les comparer en fonction de leur prix (abonnement et prix du kWh), de leur type (prix fixe, prix indexé, offre verte) et des services proposés (service client, services en ligne, etc.).

  3. Choisir le type de contrat : vous pouvez opter pour un contrat à prix fixe, qui vous garantit un tarif stable pendant toute la durée du contrat, ou pour un contrat à prix indexé, qui varie en fonction des fluctuations des prix du marché. Si vous souhaitez contribuer à la transition énergétique, vous pouvez aussi choisir une offre verte. 

Bon à savoir : vous pouvez donc changer de fournisseur à tout moment, sans frais et sans coupure, si vous trouvez une offre plus intéressante. De plus, n’hésitez pas à consulter les avis des autres consommateurs pour vous faire une idée de la qualité du service proposé par chaque fournisseur.

Quel est le prix du raccordement au gaz ?

Le coût du raccord au gaz 

Le coût du raccordement au réseau de gaz dépend de plusieurs facteurs, dont le type de logement (neuf ou ancien), la distance entre le logement et le réseau de gaz existant, et le type de raccordement souhaité (aérien ou souterrain).

En moyenne, pour une maison individuelle neuve, le prix d’un raccordement standard peut varier entre 400 et 1 000 euros. Pour un logement ancien, les coûts peuvent être plus élevés en raison des travaux supplémentaires nécessaires pour adapter le logement à l’installation du gaz.

Le prix de la pose coffret de comptage

Le tarif pour la pose du coffret de comptage par GRDF dépend de plusieurs facteurs, notamment du type de pose (en surface ou encastrée) :

 

  • Pour une insertion en clôture, comptez 144 euros TTC ;
  • Pour un encastrement en muret, comptez 204 euros TTC (4).

Quels sont les délais pour un raccordement au gaz ?

Les délais pour un raccordement au gaz peuvent varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, tels que la complexité du raccordement, la distance entre le logement et le réseau de distribution existant, ou encore la charge de travail du gestionnaire du réseau de distribution.

En règle générale, on peut estimer les délais suivants :

  • La demande de devis : après avoir soumis votre demande de raccordement à GRDF ou à l’Entreprise Locale de Distribution (ELD) de votre zone, vous devriez recevoir un devis dans un délai de 10 jours ouvrés.

  • L’acceptation du devis : une fois que vous avez accepté le devis, les travaux de raccordement peuvent généralement commencer dans un délai de 2 mois. Toutefois, ce délai peut être plus long en fonction de la complexité du projet.

  • Les travaux de raccordement : les travaux de raccordement eux-mêmes peuvent prendre quelques semaines à quelques mois, selon leur complexité. Pour un logement qui se trouve à proximité du réseau de distribution de gaz, le raccordement est habituellement réalisé dans un délai allant de 8 à 10 semaines. Si votre logement se trouve à une certaine distance du réseau de gaz, sans toutefois dépasser 35 mètres, le processus de raccordement peut généralement être accompli dans un délai d’environ 16 semaines.

Après l’achèvement des travaux de raccordement, le compteur de gaz peut être mis en service dans un délai de 5 jours ouvrés en moyenne. 

Ce délai peut être réduit à 2 jours ouvrés pour une mise en service express, ou à 24 heures pour une mise en service d’urgence, mais ces services sont généralement plus coûteux.

Questions fréquemment posées

Quelles sont les différences entre gaz de ville et gaz naturel ?

Le “gaz de ville” et le “gaz naturel” sont deux termes qui peuvent prêter à confusion, car ils sont souvent utilisés de manière interchangeable dans le langage courant. Cependant, ils font référence à des types de gaz différents.

Avant les années 1970, le gaz de ville était principalement produit à partir de charbon dans des usines de gaz. Il était alors utilisé pour l’éclairage, la cuisson et le chauffage dans les zones urbaines. Cependant, ce processus était coûteux, polluant et potentiellement dangereux en raison de la présence d’impuretés et de toxines dans le gaz.

À partir des années 1970, le gaz de ville a été progressivement remplacé par le gaz naturel. Le gaz naturel est principalement composé de méthane et est extrait directement du sol. Il est plus propre, plus sûr et plus efficace que le gaz de ville. De plus, le gaz naturel est moins cher à produire et à distribuer, ce qui le rend plus abordable pour les consommateurs (5).

En pratique, aujourd’hui, lorsque les gens parlent de “gaz de ville”, ils font généralement référence au gaz naturel, car le véritable gaz de ville n’est plus utilisé dans la plupart des pays développés.

Qui contacter pour un raccordement gaz ?

Pour un raccordement au gaz, l’organisme à contacter dépend de votre situation géographique en France.

  1. GRDF : pour la majorité du territoire français, c’est GRDF qui est en charge du raccordement au réseau de gaz naturel. Vous pouvez les contacter via leur site internet ou par téléphone.

  2. Les ELD : dans certaines communes, la gestion du réseau de distribution de gaz est assurée par des ELD. Si vous êtes dans ce cas, c’est à ces entreprises que vous devez vous adresser. Les ELD sont nombreuses et leurs coordonnées varient selon la localité. Vous pouvez obtenir ces informations en vous adressant à votre mairie.

Comment changer une bouteille de gaz ?

Changer une bouteille de gaz nécessite des précautions pour garantir la sécurité de l’opération. Voici comment procéder :

  1. Fermez la vanne : assurez-vous d’abord que tous vos appareils à gaz sont éteints. Ensuite, fermez la vanne de la bouteille de gaz en tournant le robinet.

  2. Déconnectez la bouteille : dévissez le détendeur (la pièce qui se fixe sur la bouteille). Soyez vigilant car un reste de pression peut être libéré à ce moment.

  3. Connectez la nouvelle bouteille : retirez le capuchon de la nouvelle bouteille et connectez le détendeur. Vissez-le fermement.

  4. Vérifiez l’étanchéité : une fois le détendeur connecté, ouvrez la vanne de la nouvelle bouteille de gaz et vérifiez l’étanchéité de l’installation. Vous pouvez le faire en appliquant un peu de produit moussant (savon liquide dilué par exemple) sur le raccord. Si des bulles apparaissent, cela indique une fuite de gaz (6). Dans ce cas, fermez immédiatement la vanne, déconnectez le détendeur et recommencez le processus. Si vous n’arrivez pas à obtenir une connexion étanche, faites appel à un professionnel.

  5. Allumez votre appareil à gaz : si vous êtes sûr que l’installation est sécurisée, vous pouvez allumer votre appareil à gaz.

Comment ouvrir une bouteille de gaz en toute sécurité ?

Pour ouvrir une bouteille de gaz en toute sécurité, positionnez la bouteille de gaz de manière stable, loin de toute source de chaleur ou de flamme nue. Vérifiez visuellement l’état de la bouteille pour vous assurer qu’elle est en bon état et que sa date de validité n’est pas dépassée.

Retirez le capuchon de protection de la valve de la bouteille et assurez-vous que la valve est fermée. Connectez correctement le détendeur à la valve de la bouteille et vérifiez l’étanchéité. Ouvrez lentement la valve de la bouteille en la tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et vérifiez visuellement les connexions pour vous assurer qu’elles sont bien fixées.

Après avoir complété toutes ces étapes, vous pouvez allumer les appareils en suivant les instructions du fabricant.

 

(1) https://www.grdf.fr/particuliers/logement-gaz/raccordement/demande-raccordement-reseau-gaz

(2) https://www.jechange.fr/energie/compteur-gaz/raccordement

(3) https://www.choisir.com/energie/articles/104100/qualigaz-presentation-et-obtention-du-certificat

(4) https://www.grdf.fr/entreprises/constructeurs/reseau-gaz-naturel-en-pratique/tarifs-raccordement

(5) https://www.expertise-energie.fr/gaz/comprendre-les-differences-entre-gaz-de-ville-et-gaz-naturel/

(6) https://broilkingbbq.com/fr_fr/how-to-perform-a-leak-test

(7) https://www.raviday.com/blog/choisir-bouteille-tuyau-detendeur-barbecue-gaz/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *