Passez à l’énergie verte maintenant

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Rénovation 6 min de lecture

Traitement contre le salpêtre : quelles solutions ?

Réduisez votre impact carbone : faites le choix d'une offre d'énergie verte
J'estime mes mensualités

Soutien la transition énergétique

Offre labellisée par l'ADEME

Souscrivez en 5 min

Souvent confondu avec un champignon, le salpêtre est un dépôt de sels minéraux sur les murs. Il n’en reste pas moins inesthétique et dangereux pour votre logement. Si des traces blanches sont apparues sur vos murs, il faut agir rapidement pour endiguer la propagation du salpêtre et éliminer le problème.

Il existe plusieurs traitements curatifs permettant de se débarrasser du salpêtre. Même si ces derniers sont efficaces, il ne faut pas oublier que l’apparition du salpêtre est directement liée à un problème d’humidité dans les murs.  Pas de panique. Voici quelques écogestes pour éliminer le salpêtre, mais aussi la cause de son apparition afin de conserver une maison saine.

Salpêtre sur les murs : avant d'éliminer, reconnaître les causes

Il existe trois types d’humidité qui peuvent donner naissance au salpêtre : 

  • L’humidité dans les fondations de la maison : conséquence de l’absence ou la défaillance de couches d’isolation, l’eau entre dans les fondations.
  • L’humidité liée aux infiltrations d’eau : si les murs extérieurs de votre maison sont poreux, la pluie peut entrer dans les maçonneries et être à l’origine de l’apparition du salpêtre.
  • L’humidité causée par des fuites d’eau : un tuyau de canalisation est défectueux ou percé et laisse l’eau s’échapper dans le mur.

Réaliser un test d'infiltration d'eau

Pour connaître l’origine de l’humidité présente dans les murs de votre maison et ainsi traiter la source du problème, il est recommandé de réaliser un test d’infiltration d’eau. Cette intervention, réalisée par un professionnel, ne permet pas de traiter le salpêtre, mais d’identifier son origine. Il faut parallèlement procéder au nettoyage des murs infestés par le salpêtre.

Afin d’éviter l’apparition de salpêtre, un traitement préventif simple existe : contrôler le taux d’humidité des pièces de votre logement. À l’aide d’un hygromètre, vérifiez que ce taux est inférieur à 50 %. Dans le cas contraire, il faudra envisager l’installation d’un déshumidificateur électrique.

Enlever et nettoyer le salpêtre : mode d'emploi​

Une fois que les zones impactées par le salpêtre sont identifiées, il faut agir et procéder au nettoyage. Si cette phase n’a rien de complexe, elle nécessite de bien s’équiper.

Sol, bois, peintures, comment nettoyer le salpêtre ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté et venir à bout de l’intrus, voici le matériel dont vous aurez besoin :

  • Une brosse à poils durs
  • Une spatule ou une ponceuse
  • De gants et lunettes de protection
  • Un seau
  • Une bouteille d’acide chlorhydrique
  • De l’eau
  • Une protection pour le sol

 

Voici les étapes de nettoyages à suivre pour éliminer le salpêtre sur les murs de votre logement :

  1. Brosser les zones touchées par le salpêtre à l’eau chaude. Cette méthode permet de retirer la croûte. Pour faciliter le nettoyage, vous pouvez utiliser du savon. Si le salpêtre ne s’enlève pas et reste incrusté, utilisez une spatule ou ponceuse.
  2. Rincez la zone à l’eau claire
  3. Lavez le mur à l’acide chlorhydrique et de la brosse. Pour une solution efficace, il est recommandé de le diluer dans un seau au ratio de 1 litre d’acide chlorhydrique pour 10 litres d’eau. Il faut laisser agir entre 5 et 10 minutes pour que l’acide puisse éliminer complètement le salpêtre.
  4. Rincez à l’eau chaude à l’aide d’une brosse pour éliminer les résidus d’acide et de salpêtre.

Comment arrêter la propagation du salpêtre ?

Vous avez nettoyé consciencieusement vos murs, mais le salpêtre est réapparu quelques mois plus tard ? L’humidité, à l’origine de la formation de salpêtre, persiste donc dans le mur. Il faut alors faire appel à un professionnel. Ce dernier réalisera un diagnostic précis du taux d’humidité et de son expansion dans votre logement. Ce bilan est facultatif, mais indispensable pour résoudre les problèmes d’humidité et traiter le problème en profondeur.

Les traitements anti-salpêtre

Les traitements naturels contre le salpêtre

S’il existe des produits anti-salpêtre dans le commerce, il est tout à fait possible de faire disparaître cet “intrus” avec un traitement naturel. Le vinaigre blanc, souvent utilisé comme produit ménager naturel, possède des vertus assainissantes et désinfectantes.

Dilué avec de l’eau chaude, il est donc votre meilleur allié pour nettoyer des traces de salpêtre, car il est faible en acide acétique. Attention, il faut toujours brosser la surface avant d’appliquer un traitement naturel ou non. Le vinaigre blanc est particulièrement efficace sur les parois murales.

Les autres traitements anti-salpêtre

Parallèlement aux solutions naturelles, des techniques plus agressives existent comme l’eau de javel, l’acide chlorhydrique ou encore l’acide sulfamique. Ces produits sont en vente dans le commerce. Attention, leur utilisation nécessite de prendre certaines précautions (port de gants et de lunettes protectrices).

Pour plus d’efficacité, après le traitement, appliquez un mélange d’un tiers d’essence de térébenthine et deux tiers d’huile de lin sur les parois touchées par les problèmes de salpêtre.

Questions fréquemment posées

Le traitement à la javel est-il vraiment efficace ?

Oui et non. L’eau de javel, utilisée à l’état pur, est efficace pour effacer les traces de salpêtre. Cependant, elle n’agit pas sur la cause du problème. Il s’agit d’un traitement de surface. Ainsi, avec la javel, le salpêtre est susceptible de revenir. L’usage répété de ce produit peut, à terme, abîmer la surface du mur. L’eau de javel n’est pas la meilleure solution pour venir à bout du salpêtre.

Comment empêcher le salpêtre de revenir ?

Le décapage à l’aide d’un produit naturel ou chimique, permet de nettoyer et d’assainir la zone infestée, mais elle ne remplace pas un traitement préventif anti-salpêtre. Après avoir décapé la surface, appliquez un traitement anti-salpêtre, puis un enduit de rebouchage et une peinture anti-moisissure.

Quels sont les dangers du salpêtre ?

Les taches blanchâtres qui apparaissent sont composées de nitrate de potassium. Il s’agit d’un composant des matériaux utilisés dans la construction de logements qui se transforme au contact de l’oxygène et de l’humidité. Autrement dit, les matériaux se désagrègent petit à petit. À terme, la solidité de la structure peut être impactée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *