Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Comparatif de chaudières : découvrez notre guide complet

L’installation d’une chaudière est un investissement important qui suscite un grand nombre de questions. Face à l’offre grandissante de chaudières et aux nombreux critères à prendre à compte, il peut être difficile de faire le bon choix. Découvrez notre guide complet pour vous aider à trouver votre nouvelle chaudière et faire des économies d’énergie.

Quel type de chaudière choisir en 2023 ?

Pour choisir votre type de chaudière, plusieurs critères sont à prendre en considération. Afin de faire le bon choisir, il sera nécessaire de :

  • Calculer sa consommation d’eau chaude sanitaire et/ou sa consommation de chauffage pour évaluer la puissance de votre future chaudière. 
  • Recenser le nombre de points d’eau du logement ainsi que le nombre de personnes utilisant l’eau chaude sanitaire au sein de l’habitation.
  • Prendre en compte les coûts d’installation et d’entretien : les prix des chaudières varient en fonction de leur type et de leur puissance. 
  • Vérifier si votre future chaudière est éligible à des aides financières pour réduire le coût de l’installation.

Téléchargez notre guide de deux pages A4 en recto-verso puis pliez-le en trois, sous la forme d’un dépliant. 

Simple ou double service ?

Une chaudière simple est une chaudière qui ne peut alimenter qu’un seul type de système de chauffage ou d’alimentation en eau chaude sanitaire. Elle est généralement utilisée pour alimenter un système central de chauffage ou un radiateur à eau chaude.

Une chaudière à double service, quant à elle, peut alimenter à la fois un système central de chauffage et un système d’alimentation en eau chaude sanitaire. Elle est généralement dotée de deux circuits de chauffage et de deux réservoirs de stockage. Cela permet à la chaudière de fournir de l’eau chaude à la fois pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire (1).

Les différentes technologies

Sur le marché des chaudières, plusieurs technologies existent et chacune possède ses atouts et ses limites. La chaudière à basse température et la chaudière à condensation sont les deux équipements les plus performants. Bien qu’elles représentent un coût plus élevé, ces deux types de chaudières sont les plus écologiques et plus économiques sur le long terme.

La chaudière basse température

La chaudière basse température produit des températures inférieures à celles des chaudières conventionnelles, allant de 35 à 60°C. Ce type de chaudières possède de nombreux avantages, parmi lesquels, des coûts d’exploitation réduits, une meilleure efficacité et une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Facile à installer et à entretenir, la chaudière basse température permet de bénéficier de certaines aides financières telles que l’éco-prêt à taux zéro ou les subventions de l’Anah. Néanmoins, elle n’est pas éligible à MaPrimeRenov’ (2).

La chaudière à condensation

Une chaudière à condensation utilise la condensation des fumées pour augmenter son rendement et produire plus d’énergie. Au lieu de rejeter la chaleur des fumées, la chaudière à condensation capture cette chaleur et l’utilise pour chauffer l’eau de chauffage. Cela permet à la chaudière à condensation d’être plus efficace et de produire plus de chaleur pour le même volume de combustible consommé.

Facile à installer, ce type de chaudière possède une haute capacité de chauffe, ce qui la rend idéale pour les grands espaces. Bien qu’il s’agisse de la solution la plus chère, la chaudière à condensation est également la plus écologique.

Bon à savoir : pour réduire votre consommation, pensez à installer un thermostat d’ambiance. Le thermostat d’ambiance permet de régler la température de votre maison à votre guise et d’éviter de surconsommer de l’énergie inutilement.

La chaudière à cogénération 

La chaudière à cogénération est un système de chauffage qui produit simultanément de la chaleur et de l’électricité à partir d’une seule source d’énergie. Le processus de cogénération est généralement plus efficace que la production séparée de chaleur et d’électricité car il utilise l’énergie thermique normalement perdue dans les systèmes de production d’électricité. Cela permet d’obtenir un rendement énergétique plus élevé et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Quels sont les différents modèles de chaudières ?

La chaudière électrique

La chaudière électrique est alimentée directement par le réseau électrique. Elle produit de la chaleur soit grâce à une résistance électrique immergée dans l’eau, soit par induction, ou soit par bombardement ionique, qui consiste à créer un champ électrique entre les électrodes afin de chauffer l’eau. Une fois chauffée, l’eau est distribuée aux radiateurs, aux planchers chauffants et à d’autres systèmes de chauffage.

La chaudière électrique est très efficace, peu bruyante et facile à entretenir. Elle est une bonne solution pour les petites maisons et les petits appartements, mais n’est pas indiquée pour chauffer de grands volumes. 

La chaudière électrique ne dégage pas de monoxyde de carbone et possède rendement très élevé, l’électricité utilisée étant intégralement transformée en chaleur. Néanmoins, elle est plus coûteuse à l’utilisation que les autres systèmes de chauffage.

La chaudière au gaz

Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), 42 % des Français se chauffent au gaz (3). La chaudière au gaz peut être alimentée par le gaz naturel provenant du réseau ou par du gaz propane, contenu dans une cuve extérieure. Elle peut être à basse température, classique ou à condensation.

La chaudière au gaz est considérée comme une solution de chauffage très efficace, notamment dans le cas d’une chaudière à condensation, et peu coûteuse. Silencieuse, facile à installer et ne nécessitant pas de stockage du combustible, elle est pratique et peu encombrante.

Pour garantir ses bonnes performances, la chaudière gaz doit faire l’objet d’un entretien annuel. Pour réduire les coûts d’entretien, vous pouvez souscrire à un contrat de maintenance auprès d’un professionnel, qui comprendra l’entretien annuel mais également d’éventuelles interventions en cas de défaillance.

La chaudière au bois 

La chaudière au bois est un système de chauffage qui fonctionne à l’aide de bois comme combustible. Le combustible chauffe le liquide caloporteur qui circule dans le circuit de chauffage afin de chauffer les espaces d’une maison ou d’un appartement. 

Les fumées de combustion sont évacuées par l’intermédiaire d’un conduit qui donne sur l’extérieur, et les cendres de bois sont récupérées dans un bac. La chaudière au bois peut également être couplée à un ballon d’eau chaude pour chauffer l’eau des sanitaires.

Les chaudières à bois peuvent être alimentées par des bûches, des copeaux ou des granulés. Elles fonctionnent généralement à l’aide d’un système de combustible à chargement automatique. Économiques, elles offrent une chaleur agréable et constante

Se chauffer au bois permet d’utiliser une énergie renouvelable, et donc, de limiter le recours aux énergies fossiles (4). Tout le bois prélevé en France, notamment pour le chauffage, ne représente que la moitié de l’accroissement naturel de la forêt de l’hexagone. 

Pour réduire jusqu’à 10 fois les émissions de particules fines dans l’air extérieur, il reste toutefois nécessaire de remplacer son vieux poêle à bois par un appareil performant. Aussi, installer un poêle ou insert récent labellisé Flamme Verte permet de bénéficier d’un meilleur rendement énergétique, ce qui est indispensable pour réaliser des économies sur vos factures d’énergie.

La chaudière mixte, ou chaudière hybride

Une chaudière mixte, ou chaudière hybride, est alimentée grâce à deux sources d’énergie. Elle peut être monobloc, et bénéficier de deux foyers réunis dans un seul appareil ou bi-bloc, avec les deux systèmes séparés.

Plusieurs sources d’énergie peuvent être combinées pour chauffer le logement : bois et gaz, gaz et électricité, granulés et gaz, etc. La chaudière hybride permet de profiter des avantages des deux sources d’énergie, tout assurant une meilleure autonomie énergétique. Elle est idéale pour ne pas être dépendant d’une seule source d’énergie, ce qui permet de privilégier un combustible en fonction de son prix de vente.

Bon à savoir : depuis juillet 2022, l’installation de chaudières neuves au fioul est interdite. Le fioul étant une énergie fossile, cette interdiction vise à accélérer la transition énergétique des particuliers en les incitant à se tourner vers des solutions de chauffage plus écologiques (5).

Les différents types de pose

Faire le bon choix de chaudière demande également de prendre en compte le type de pose : chaudière murale ou chaudière au sol. Pour se décider, tout dépend de la place disponible et de l’appareil choisi.

La chaudière murale

La chaudière murale est compacte et facile à installer, ce qui la rend idéale pour les petits espaces. Simplement fixée au mur, elle offre une plus grande liberté sur le choix de l’emplacement et dispense de gros travaux préparatoires. Elle peut être installée dans une cuisine ou une salle de bains et être raccordée au réseau de distribution du gaz naturel ou au GPL. 

La chaudière au sol 

Posé au sol, ce type de chaudière est généralement plus encombrant que la chaudière murale. Compatible avec plusieurs combustibles (gaz, fioul ou bois), la chaudière au sol possède également l’avantage de pouvoir intégrer des énergies renouvelables et être associée à un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur.

 

Bon à savoir : ces deux types de chaudières peuvent fonctionner au gaz naturel. Elles existent également en différentes technologies : basse température ou à condensation.

Questions fréquemment posées

Comment fonctionne une chaudière ?

Une chaudière est un appareil thermodynamique permettant chauffer une habitation ou assurer le chauffage de l’eau sanitaire. Pour ce faire, la chaudière utilise un combustible  pour produire de la chaleur. La chaleur produite permet de chauffer un fluide, le plus souvent de l’eau, qui sert à transporter la chaleur générée par la chaudière vers les radiateurs, ou vers les tuyaux qui sont reliés à la robinetterie des sanitaires.

Quand changer de chaudière ?

Si la vôtre a plus de quinze ans, c’est sans doute le moment d’en changer. Bien qu’il s’agisse d’un investissement important, remplacer sa vieille chaudière par un modèle plus récent permet de réaliser des économies qui vous permettront d’amortir rapidement votre dépense (6). Selon l’Ademe, changer sa chaudière à énergie fossile peu performante pour un équipement à énergie renouvelable représente en moyenne une économie de 900 à 1 200 € par an sur la facture de chauffage d’un ménage (7). 

Quel type de chaudière est le plus économique ?

La chaudière à condensation est le type de chaudière le plus économique. Contrairement à la chaudière traditionnelle, elle fonctionne en recyclant la chaleur produite par la combustion et en la réutilisant pour chauffer l’eau. Cette technologie permet d’utiliser jusqu’à 30 % d’énergie en moins que les chaudières à combustion classiques et de réduire considérablement les coûts de chauffage.

Pour chauffer votre logement et produire de l’eau chaude sanitaire, la solution complète la plus économique est celle de la chaudière hybride. Plus écologique, la chaudière hybride peut combiner une chaudière à condensation et une pompe à chaleur, une alternative intéressante aux chaudières, car elle utilise uniquement des énergies renouvelables

Le principe de la pompe à chaleur est de capter la chaleur extérieure de l’air, du sol ou de l’eau et de transférer cette énergie pour obtenir une température assez élevée pour chauffer un logement (8). Dans un logement bien isolé, elle permet de garantir un excellent confort thermique en maintenant une température stable dans toutes les pièces.

Chaudière électrique ou gaz ?

Laquelle des deux types de chaudière choisir ? Cela dépend de vos besoins et de vos préférences. Les chaudières électriques sont généralement plus économiques à l’achat et offrent un fonctionnement plus silencieux que les chaudières à gaz. Elles nécessitent également moins d’entretien et de maintenance, elles peuvent être plus coûteuses à l’utilisation, car elles nécessitent l’utilisation électricité pour fonctionner. 

Les chaudières à gaz offrent généralement une plus grande efficacité énergétique, mais peuvent être plus coûteuses à l’achat et nécessitent une installation et une maintenance plus importantes.

Quelle chaudière choisir pour un appartement ?

Le choix d’une chaudière pour un appartement dépend de plusieurs facteurs, notamment la taille de l’appartement, les caractéristiques thermiques des murs et des fenêtres, et la consommation d’énergie estimée. La chaudière à condensation figure parmi les meilleures options pour chauffer et alimenter un appartement en eau chaude. 

Très efficaces, les chaudières à condensation permettent de faire des économies de combustible et de faire un geste en faveur de l’environnement. Elles sont également faciles à entretenir et à installer, et offrent une plus grande fiabilité que les modèles traditionnels.

Quelle chaudière choisir pour une maison ?

Le choix de la meilleure chaudière pour une maison dépend de plusieurs facteurs, notamment le type de combustible utilisé, la taille de votre maison et vos besoins en chauffage. Si vous souhaitez une chaudière à combustible fossile, les modèles les plus populaires sont les chaudières à gaz et à condensation. 

Si vous préférez une source d’énergie renouvelable, vous pouvez opter pour une chaudière à bois ou à granulés de bois. Chaque type de chaudière présente ses avantages et ses inconvénients. Il est recommandé de bien étudier les différents modèles pour trouver celui qui convient le mieux à votre situation. N’hésitez pas à vous tourner vers un plombier chauffagiste afin d’avoir toutes les explications nécessaires avant de procéder à l’achat de votre appareil.

Qui contacter pour changer sa chaudière ?

Pour installer votre nouvelle chaudière et contrôler votre consommation énergétique, il est indispensable de faire appel à un professionnel de la plomberie. Seul un plombier chauffagiste compétent, sera en mesure de s’assurer que votre système de chauffage est sûr, fonctionnel et durable. Le recours à un chauffagiste agréé, ayant la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), est obligatoire si vous souhaitez bénéficier d’aides financières de l’État.

Quel est le prix d'une chaudière ?

Le prix d’une nouvelle chaudière dépend de la puissance de l’appareil, de sa taille, de sa marque, de sa technologie ou encore des options éventuelles du modèle. Par exemple, tandis qu’une chaudière à gaz affichera un prix allant de 1 650€ à 7 500€, le coût d’une chaudière à granulés variera de 9 000€ à 15 000€. En moyenne, comptez 5 650€ pour faire l’acquisition d’une nouvelle chaudière (9).

Le prix de la main-d’œuvre pour l’installation d’une chaudière dépend du modèle de l’appareil et de la difficulté d’installation. Il est compris entre 500€ et plus de 1400€ (10).

Quelles aides de l'État pour changer votre chaudière en 2023 ?

Mise en place par l’État et les collectivités territoriales, la Prime à la conversion des chaudières permet de bénéficier d’une prime exceptionnelle pour tout remplacement d’une chaudière au fioul ou à gaz peu performante par un équipement utilisant des énergies renouvelables ou par une chaudière à gaz à très haute performance énergétique (11). Bien que tous les ménages puissent bénéficier cette aide, son montant varie en fonction des niveaux de ressources.

(1) https://www.cedeo.fr/

(2) https://elyotherm.fr/

(3) https://multimedia.ademe.fr/

(4) https://agirpourlatransition.ademe.fr/

(5) https://www.europe1.fr/

(6) https://www.capital.fr/

(7) https://www.ecologie.gouv.fr/

(8) https://france-renov.gouv.fr/

(9) https://www.prix-pose.com/

(10) https://www.travaux.com/

(11) https://www.gouvernement.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *