Passez à l’énergie verte maintenant

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Fourniture d'énergie 8 min de lecture

Les détecteurs de gaz : principe et fonctionnement

Souscrire un contrat biogaz compétitif sans coupure et sans engagement
J'estime mes mensualités

Sans coupure

Prix Selectra 2024

Souscrivez en 5 min

Une fuite de gaz à son domicile, même minime, peut avoir de très graves conséquences. Il existe en quelque sorte un paradoxe en la matière car la présence d’un détecteur de gaz dans le logement n’est pas obligatoire.

Pourtant, la présence de cet appareil permettrait d’éviter toutes sortes d’intoxications ou d’explosions chaque année en France. Ainsi, selon le ministère de la Transition Ecologique, on a recensé en 2021 dans notre pays 89 incidents directement liés à l’utilisation du gaz dans un domicile (1). Il s’agit d’un chiffre relativement stable par rapport à l’année précédente, où l’on avait dénombré 97 problèmes du même type.

Installer un détecteur de gaz à son domicile s’avère donc bénéfique. Mais encore faut-il savoir quel type de détecteur choisir, et quels sont les principes de bases à respecter lors de l’installation. Dans le même ordre d’idée, sur quel principe repose le fonctionnement de cet appareil ? Et que faire lorsqu’il se déclenche ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article. 

Les différents détecteurs de fuite de gaz pour la maison

Il existe sur le marché plusieurs types de détecteurs de gaz. Certains sont capables de déceler les fuites de gaz naturel, alors que d’autres sont en revanche spécialisés dans le butane et le propane
Il est donc capital, lorsque l’on choisit de s’équiper d’un détecteur, de s’assurer que le modèle choisi correspond bien aux caractéristiques du logement.

Les gaz à surveiller (2)

Le propane

On le retrouve dans les appareils dotés de moteurs à combustion interne. Les chaudières en font donc partie. Si on le considère à l’état pur, le propane, dont la formule chimique est C4H8, est totalement incolore et inodore. Ceci peut avoir de très graves répercussions, car non seulement ce gaz est nocif pour ceux qui l’inhalent, mais il a également pour propriété de déplacer l’oxygène : il existe donc un risque de suffocation pour les personnes qui y sont exposées.

Le méthane

Le méthane est l’élément principal du gaz naturel. Il est inflammable et peut se substituer à l’oxygène : ainsi, les risques corrélés à l’asphyxie sont réels

Détecteur de gaz et butane

Il s’agit d’un hydrocarbure qui est présent dans nos domiciles via le système de chauffage ou les cuisinières à gaz. En règle générale, il se stocke sous la forme de bouteille.
Lui aussi est totalement incolore et inodore : il peut ainsi être présent sans que personne ne le remarque, en tout cas dans un premier temps. Il est susceptible d’entraîner l’asphyxie chez la personne qui le respire durant une période prolongée. 

Détecteur de gaz et monoxyde de carbone

On trouve dans le commerce des détecteurs de monoxyde de carbone. Ce gaz est à la fois invisible et inodore. Il se propage dans l’air en cas de combustion incomplète. Un détecteur spécialement dédié est vivement conseillé dans les habitations disposant d’une chaudière à combustion. Chaque année en France, on dénombre environ 1300 intoxications liées au monoxyde de carbone (3).

Le fonctionnement d'un détecteur de gaz de ville

Un détecteur de gaz repose sur un fonctionnement assez simple. Il contient un capteur qui a pour vocation de créer une réaction chimique en cas de présence de gaz dans une pièce. C’est précisément cette réaction qui génère un signal électrique qui permet de déclencher l’alarme.

Le volume de l’alarme est un point excessivement important, puisqu’il doit être assez puissant pour réveiller les personnes présentes dans l’habitation si la fuite a lieu durant la nuit.

L'installation du détecteur

Il s’agit d’une étape à ne surtout pas négliger, puisqu’elle influence la bonne marche de l’équipement. Le principe de base est assez simple et ne demande pas forcément l’intervention d’un professionnel. 

La marche à suivre pour l’installation n’est pas la même en fonction des modèles. Ainsi, un détecteur de gaz naturel doit être fixé en hauteur. Ceci est dû au fait que le méthane est un gaz plus léger que l’air : à ce titre, il s’élève plus rapidement. 

C’est exactement l’inverse en ce qui concerne le butane et le propane, qui sont des gaz lourds. Ainsi, les détecteurs les concernant doivent être placés à trente centimètres environ au-dessus du sol.

De manière générale, les détecteurs de gaz doivent être installés à moins de quatre mètres de la source de gaz. Attention à ne pas les exposer aux courants d’air, qui peuvent fausser leur fonctionnement.

Appareil détecteur de gaz naturel : que faire en cas d'alarme ?

C’est déjà une bonne chose d’équiper son logement d’un détecteur de gaz. Mais encore faut-il connaître la conduite à adopter s’il se manifeste. 

La première chose à faire est de ne pas céder à la panique. En effet, et c’est logique, le détecteur est conçu de telle sorte qu’il se déclenche bien avant que la fuite (et donc la quantité de gaz détectée) ne soit trop importante.

Il est absolument primordial de ne toucher à aucun appareil électrique. Ceci inclut les interrupteurs qui servent à allumer ou éteindre les lumières de la maison. 
En revanche, en cas d’alarme, fermez la source principale d’approvisionnement de gaz. Ouvrez ensuite les portes et fenêtres afin d’aérer l’espace au maximum. Quittez ensuite votre domicile et appelez GRDF, le gestionnaire du réseau de gaz en France. 

Questions fréquemment posées

Comment fonctionne le capteur de gaz ?

Un détecteur de gaz repose sur un fonctionnement assez simple. Il contient un capteur qui a pour vocation de créer une réaction chimique en cas de présence de gaz dans une pièce. C’est précisément cette réaction qui génère un signal électrique qui permet de déclencher l’alarme.
Le volume de l’alarme est un point excessivement important, puisqu’il doit être assez puissant pour réveiller les personnes présentes dans l’habitation si la fuite a lieu durant la nuit. 

Où placer un détecteur de gaz dans une maison ?

La marche à suivre pour l’installation n’est pas la même en fonction des modèles. Ainsi, un détecteur de gaz naturel doit être fixé en hauteur, au-dessus de la chaudière ou de la gazinière. Ceci est dû au fait que le méthane est un gaz plus léger que l’air : à ce titre, il s’élève plus rapidement.  C’est exactement l’inverse en ce qui concerne le butane et le propane, qui sont des gaz lourds. Ainsi, les détecteurs les concernant doivent être placés à trente centimètres environ au-dessus du sol.

Quel détecteur pour fuite de gaz ?

Il existe sur le marché plusieurs types de détecteurs de gaz. Certains sont capables de déceler les fuites de gaz naturel, alors que d’autres sont en revanche spécialisés dans le butane et le propane. 
Le détecteur portable, quant à lui, a une portée assez réduite et ne convient donc pas aux grands espaces. Il est ainsi davantage dévolu aux professionnels, qui l’utilisent par exemple pour prévenir de tout danger lorsqu’ils doivent se rendre dans une canalisation ou un réservoir.

Quel type de détecteur de gaz choisir ?

On distingue deux types d’appareils sur le marché : les détecteurs de gaz naturel et les détecteurs de gaz méthane / propane. Il existe également des appareils hybrides, capables de détecter une fuite de n’importe quel de ces éléments. 
Enfin, il est également possible de se procurer des détecteurs portables, qui ont pour avantage d’être petits, solides et fiables. Néanmoins, leur portée n’est pas immense et on les utilise davantage dans la sphère professionnelle.

Comment installer un détecteur de gaz ?

L’installation est à ne surtout pas négliger, puisqu’elle influence la bonne marche de l’équipement. Le principe de base est assez simple puisque le détecteur doit simplement être fixé au mur. 
Dans la majeure partie des cas, l’appareil fonctionne en le branchant sur secteur. Cela signifie qu’il est inopérant en cas de coupure de courant. Il est donc conseillé de choisir un modèle équipé d’une batterie qui dispose d’une bonne autonomie.

Qu'est-ce qu'un détecteur de gaz portable ? 

Ce type d’appareil a pour avantage d’être de taille réduite, tout en étant solide et léger. Il a en revanche une portée assez réduite et ne convient donc pas aux grands espaces. Il est ainsi davantage dévolu aux professionnels, qui l’utilisent par exemple pour prévenir de tout danger lorsqu’ils doivent se rendre dans une canalisation ou un réservoir.

(1) https://www.aria.developpement-durable.gouv.fr/

(2) https://airqualitae.fr/se-proteger/detecteur-de-gaz-de-ville/

(3) https://www.bouches-du-rhone.gouv.fr/ 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *