Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Comprendre le tarif de rachat photovoltaïque : un guide pour maximiser votre investissement en énergie solaire

L’énergie solaire photovoltaïque, par sa nature renouvelable, non polluante et de plus en plus abordable, se distingue comme une alternative attrayante aux combustibles fossiles. Cependant, pour les propriétaires de systèmes photovoltaïques, la rentabilité de leur investissement est étroitement liée à un concept clé : le tarif de rachat de l’électricité qu’ils produisent.

Comprendre les tarifs de rachat photovoltaïque

Le tarif de rachat de l’électricité photovoltaïque est le prix qu’un fournisseur d’électricité, tel qu’EDF, est prêt à payer aux propriétaires de systèmes photovoltaïques pour l’électricité qu’ils génèrent et injectent dans le réseau.

Ces tarifs sont cruciaux, car ils déterminent en grande partie la viabilité économique des installations photovoltaïques pour les particuliers et les entreprises. Ils sont donc un facteur clé dans le choix de s’équiper en panneaux solaires.

Ce tarif est généralement fixé par des contrats à long terme, souvent sur 20 ans, offrant une certaine sécurité financière aux propriétaires de systèmes photovoltaïques. Le tarif de rachat est généralement exprimé en cents par kilowattheure (kWh) d’électricité produite. C’est un incitatif financier essentiel qui aide à rendre l’investissement dans les panneaux solaires économiquement viable.

Quel est le prix de revente de l'électricité photovoltaïque ?

Les tarifs de revente photovoltaïque sont déterminés par l’État et varient en fonction de la taille de l’installation, sa localisation, et si l’électricité est entièrement vendue au réseau ou si une partie est consommée par le producteur. On peut aussi parler de rachat de l’électricité photovoltaïque.

Pour la revente totale, les tarifs varient de 0,1243 à 0,2349 €/kWh, en fonction de l’intégration des panneaux au bâti et de leur puissance. Pour la revente en surplus, les tarifs sont de 0,06 à 0,10 €/kWh, avec une prime par kWc installé.

Revente totale de l'électricité solaire produite

Utilisez ce tableau pour connaître les tarifs de rachat de l’électricité photovoltaïque en revente totale

Puissance (kWc)Tarifs
de 0 à 3 kWc0,2349 € / kWh
de 3 à 9 kWc0,1996 € / kWh
de 0 à 3 kWc0,2349 € / kWh
de 3 à 9 kWc0,1996 € / kWh
de 9 à 36 kWc0,1430 € / kWh
de 36 à 100 kWc0,1243 € / kWh

Revente partielle de l'électricité solaire produite

Utilisez ce tableau pour connaître les tarifs de rachat de l’électricité photovoltaïque en revente partielle:  

Puissance (kWc)TarifsDétail
≤ 3 kWc0,10 € / kWh+ prime de 500 € par kWc
≤ 9 kWc0,10 € / kWh+ prime de 370 € par kWc
≤ 36 kWc0,06 € / kWh+ prime de 210 € par kWc
≤ 100 kWc 0,06 € / kWh+ prime de 110 € par kWc

Le processus de rachat d'électricité photovoltaïque

Comment fonctionne le rachat d'électricité photovoltaïque?

Tout commence avec l’installation de panneaux solaires sur le toit d’une maison ou d’un bâtiment. Ces panneaux capturent l’énergie du soleil et la convertissent en électricité utilisable. Cette électricité peut être utilisée immédiatement pour alimenter la maison ou le bâtiment.

Si plus d’électricité est produite que nécessaire, l’excédent est injecté dans le réseau électrique local. C’est à ce moment que le processus de rachat commence.

Le compteur de la maison ou du bâtiment mesure la quantité d’électricité injectée dans le réseau. Le fournisseur d’énergie paie ensuite le propriétaire au tarif de rachat convenu pour cette électricité. Les paiements sont généralement effectués sur une base trimestrielle ou annuelle.

Passez à l'électricité verte et française

Un véritable impact positif, en 5 minutes et sans coupure.

Je fais une estimation

Qui sont les acteurs impliqués dans le rachat d'électricité photovoltaïque ?

Les organismes de régulation, tels que la Commission de Régulation de l’Énergie en France, supervisent le processus de rachat pour garantir l’équité et la transparence. Ils établissent également les règles et les tarifs de rachat. (2) 

Les fournisseurs d’énergie, comme EDF, sont les principaux acteurs du processus de rachat d’électricité photovoltaïque. Ils sont responsables de l’achat de l’électricité injectée dans le réseau et du paiement aux propriétaires d’installations photovoltaïques.

En plus des fournisseurs d’énergie traditionnels, certains fournisseurs d’énergie verte peuvent aussi racheter votre électricité solaire. Ces fournisseurs se concentrent sur l’énergie renouvelable et peuvent offrir des tarifs de rachat plus attractifs pour l’électricité solaire. 

Peut-on amortir le prix des panneaux photovoltaïques grâce à la revente du surplus d'électricité ?

Il est tout à fait possible d’amortir le coût d’installation de panneaux photovoltaïques grâce à la revente de l’électricité produite. Cependant, il faut prendre en compte plusieurs facteurs tels que le coût initial d’installation, le taux d’ensoleillement de la région où vous habitez, et le tarif d’achat de l’électricité par votre fournisseur ou réseau électrique local.

Coûts et revenus

Premièrement, parlons des coûts. Le coût moyen d’installation de panneaux solaires était d’environ 1 500 à 3 500 euros par kilowatt-crête (kWc) en France. Par conséquent, une installation domestique typique de 3 kWc coûterait entre 4 500 et 10 500 euros.

Ensuite, examinons les revenus potentiels. Le taux d’achat de l’électricité produite par des panneaux solaires peut varier, mais prenons un exemple concret avec un tarif de rachat photovoltaïque de 0,10 euro par kilowattheure (kWh).

Hypothèse et calcul du prix d'achat d'électricité photovoltaïque

Supposons que vous habitez dans le sud de la France, où vous pouvez vous attendre à approximativement 1 400 heures d’ensoleillement productif par an. Cela signifie que votre installation de 3 kWc pourrait produire approximativement 4 200 kWh d’électricité par an (3 kWc * 1 400 heures). À un tarif de 0,10 euros par kWh, cela équivaudrait à 420 euros de revenus annuels.

Avec ces chiffres, le temps nécessaire pour amortir une installation de panneaux solaires serait de 10 à 25 ans (4 500/420 à 10 500/420). Cependant, cela dépend beaucoup des facteurs mentionnés ci-dessus, et le temps réel pourrait être plus court si les prix de l’électricité augmentent, ou plus long si le taux d’ensoleillement est inférieur à la moyenne.

De plus, ce calcul ne prend pas en compte les économies réalisées en réduisant votre facture d’électricité en utilisant l’électricité que vous produisez. Cela pourrait raccourcir le temps nécessaire pour amortir votre investissement.

L'évolution des tarifs de rachat photovoltaïque

Les tarifs de rachat photovoltaïque ont connu des variations ces dernières années, largement influencées par la baisse des coûts de la technologie solaire et les politiques environnementales (7). En général, une tendance à la baisse a été observée, reflétant le coût de plus en plus faible de la production d’électricité solaire.

Les avancées technologiques continueront d’influencer les tarifs de rachat photovoltaïque à l’avenir. Alors que les coûts de la technologie solaire continuent de baisser, il est probable que les tarifs de rachat suivront également cette tendance.

Les politiques environnementales et les engagements climatiques des gouvernements joueront également un rôle important. Si des incitatifs sont offerts pour accélérer la transition vers les énergies renouvelables, cela pourrait maintenir ou augmenter les tarifs de rachat.

À long terme, il est plus difficile de prévoir l’évolution des tarifs de rachat. Cela dépendra en grande partie de l’équilibre entre les coûts de la technologie solaire, les politiques gouvernementales et la demande d’électricité solaire. Néanmoins, avec l’accent mis sur les énergies renouvelables pour lutter contre le changement climatique, les perspectives pour l’énergie solaire et le rachat photovoltaïque restent positives.

Questions fréquemment posées

Quel est le prix de rachat de l'électricité photovoltaïque 20-23 ?

Selon la CRE, le prix de rachat en 2023 s’élève entre 10 et 13,13 centimes en vente du surplus, et entre 22,42 et 23,49 centimes en vente de la totalité de la production, pour une puissance de 3 kWc. (8)

Qui paye le recyclage des panneaux solaires ?

En ce qui concerne le recyclage des panneaux solaires, dans de nombreux pays, les fabricants de panneaux solaires sont responsables du coût de leur recyclage grâce à des programmes de responsabilité élargie des producteurs (REP).

Par exemple, en Europe, la directive DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) impose aux fabricants de panneaux solaires de financer le recyclage de leurs produits en fin de vie. Cela signifie que le coût du recyclage est généralement intégré dans le prix d’achat du panneau.

Sources

(2) https://www.cre.fr

(5) https://www.edfenr.com

(6) https://tecsol.blogs.com

(7) https://groupee.sharepoint.com

(8) https://www.cre.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *