Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

L’isolation de la porte d’entrée en 7 étapes

Envie de mieux consommer, passez à l’énergie verte

Vous frissonnez en passant près de votre porte d’entrée alors même qu’elle est fermée ? Il est temps d’envisager des travaux d’isolation ! L’isolation de la porte d’entrée est un aspect important de la performance énergétique de votre maison. Une porte mal isolée laisse entrer de l’air froid ou chaud : votre facture d’énergie augmente et votre maison est moins confortable. Heureusement, il existe plusieurs astuces pour améliorer l’isolation de votre porte d’entrée.

Parmi les solutions les plus courantes, on peut citer l’utilisation de joints d’étanchéité, la mise en place d’une mousse isolante, le remplacement de la porte existante par un modèle plus isolant, et la pose de rideaux thermiques. En adoptant une ou plusieurs de ces méthodes, vous pouvez améliorer le confort de votre maison et réduire votre facture d’énergie.

De plus, une porte bien isolée améliore la sécurité de votre habitation en réduisant les risques d’intrusion. Consultez notre guide pour découvrir les différentes méthodes permettant d’optimiser l’isolation de votre porte d’entrée.

1. Améliorer l'étanchéité entre le mur et le dormant de la porte

On a tendance à l’oublier, mais le mastic d’étanchéité disposé entre le cadre fixe de la porte et le mur peut se dégrader et se fissurer. L’étanchéité de votre entrée s’en trouve altérée et vous constatez des entrées d’air froid ou chaud.

Voici comment procéder si vous constatez ce type de problème :

  • Vérifiez l’état du mastic autour du dormant extérieur de la porte ;
  • En cas de petites altérations, appliquez du silicone spécial extérieur ;
  • Si le mastic vous semble particulièrement dégradé, enlevez-le sur les quatre côtés du dormant ;
  • Utilisez ensuite de la mousse expansive pour combler les fissures ;
  • Après séchage, coupez les excédents de mousse et poncez afin d’obtenir une surface plane ;
  • Appliquez ensuite du silicone pour une parfaite étanchéité.

Une fois ces travaux réalisés, vous pouvez vérifier l’étanchéité entre le dormant de la porte et le mur intérieur en suivant le même procédé. 

2. Améliorer l'étanchéité entre le dormant et l'ouvrant de la porte d'entrée

En ouvrant votre porte d’entrée, vous constatez la présence d’un joint d’étanchéité fixé sur le cadre ou sur l’ouvrant (pour les portes plus anciennes) permettant de prévenir les déperditions thermiques. Examinez-le attentivement : si vous constatez qu’il est décollé ou abîmé par endroits, vous pouvez le remplacer par un modèle neuf.

Les différents types de joints permettant de calfeutrer une porte d'entrée

  • Le joint en caoutchouc est une bande élastique installée dans le cadre, généralement fixé à l’aide d’un adhésif. Il existe des modèles pouvant être fixés sans colle grâce à une encoche qui permet de les presser dans une rainure.
  • Le bourrelet à clouer est un joint en mousse, gainé de PVC, qui s’installe sur l’ouvrant de la porte à l’aide de clous à tête plate. Il convient lorsque l’espace à combler est ténu (jusqu’à 2 mm).
  • Le joint en mousse PVC, plus épais et fixé à l’aide d’une bande adhésive intégrée, offre une isolation optimale. Assurez-vous de choisir une épaisseur adaptée au cadre de la porte : certains modèles plus épais peuvent entraver la fermeture de la porte.
  • Le joint en silicone, de plus en plus répandu, est efficace et durable. Il résiste bien à l’écrasement et retrouve sa forme originale. Il est disponible en différentes épaisseurs pour s’adapter à chaque configuration de porte.
  • Le joint métallique est le plus durable mais également le plus cher. Il comprend deux parties : une pré-percée à fixer avec des clous, et une seconde à soulever afin de combler l’espace entre la porte et le dormant.

Le choix du joint d’étanchéité est important dans le cadre de l’amélioration de l’isolation. Examinez les caractéristiques techniques afin de vérifier le type d’isolation apporté : phonique, thermique, à l’eau, etc.

 

3. Améliorer l'isolation du bas de porte

Les courants d’air peuvent également provenir d’un espace trop important entre le sol et le bas de l’ouvrant.  Cet espace génère un pont thermique qu’il est nécessaire de combler à l’aide d’une protection isolante.

Vous avez le choix entre différents types de protection pour isoler votre bas de porte :

  • Le bas de porte adhésif est une bande en mousse ou en elastomère qui se colle sur le bas de la porte grâce à un adhésif. L’installation est simple et rapide mais la durée de vie est limitée.
  • La plinthe pour bas de porte peut être encastrée ou adhésive. Elle est composée d’un profilé et d’une lame souple qui crée l’étanchéité via un contect direct avec le sol.
  • Le profilé brosse, ou plinthe à brosse, possède une durée de vie assez longue et se fixe généralement par vissage.
  • Le bourrelet de porte est un textile rembourré avec de la mousse qui peut être cloué ou collé au bas de la porte. Attention : choisissez un bourrelet conçu avec un textile étanche afin de protéger votre habitation de l’humidité.

 

4. Améliorer l'étanchéité de l'ouvrant

Il est possible que vos problèmes de déperditions thermiques proviennent de la porte en elle-même, notamment s’il s’agit d’un modèle ancien sans isolation intégrée. Si vous constatez que le panneau de la porte est froid en hiver et chaud en été, vous pouvez envisager différentes solutions.

Installer un panneau isolant sur la porte d'entrée

Pour améliorer l’étanchéité de votre entrée, vous pouvez fixer un panneau de liège directement sur la porte. Ce matériau assure une bonne isolation phonique et thermique. Les panneaux de liège sont disponibles en différentes épaisseurs : 2, 4, 6, 8 et 10 mm.

Bien évidemment, plus vous choisissez un isolant épais, plus vous gagnerez en performance thermique. Pour un résultat optimal et une meilleure adhérence, collez le panneau puis fixez le à l’aide de clous à tête plate. Il suffit ensuite de le peindre pour qu’il corresponde aux tons de votre entrée.

 

Installer des rideaux thermiques pour porte d'entrée

Les rideaux isolants vous permettent de lutter efficacement contre les entrées de froid et de chaleur, notamment si vous possédez une porte vitrée avec un simple vitrage. Ils se posent à l’aide d’une tringle comme des rideaux classiques. Lorsque vous les installez, faites en sorte de laisser un espace d’environ 25 cm entre le dormant et les rideaux, de façon à ce qu’ils n’entravent pas l’ouverture de la porte.

Voici les différents types de rideaux thermiques disponibles :

  • Les rideaux en laine sont naturellement isolants et donnent un aspect chaleureux à votre entrée ;
  • Les rideaux en PVC vous permettent de renforcer l’isolation thermique et phonique ;
  • Les rideaux en molleton pour une isolation thermique encore supérieure à celle de la laine ;
  • Les rideaux en plastique pétro-sourcé (PET) sont les plus résistants et permettent également une excellente isolation thermique.

Quel que soit votre choix de matériau pour les rideaux isolants, soyez attentif au nombre de couches dont il sont composés. Les rideaux thermiques comprennent au moins 3 couches mais les modèles les plus performants peuvent compter jusqu’à 7 couches.

5. Améliorer l'étanchéité des vitrages ou petites ouvertures

Une porte d’entrée en simple vitrage et/ou comprenant une boîte aux lettres ou une chatière en façade est source d’importantes déperditions thermiques. La serrure peut également laisser entrer l’air froid ou chaud.

Améliorer l'isolation d'une porte en simple vitrage

La vitre de votre porte, en contact direct avec l’extérieur, est souvent responsable d’une sensation de froid désagréable. A défaut de changer de porte d’entrée, vous pouvez contacter un professionnel (vitrier ou menuisier) afin de lui demander s’il est possible de remplacer le simple vitrage par un double vitrage

Si ces travaux s’avèrent impossible, vous pouvez tout de même améliorer l’étanchéité de votre porte d’entrée en installant un film de survitrage. Conçu en plastique transparent, ce film se colle directement sur la vitre et atténue les déperditions de chaleur. Ses performances thermiques n’atteignent pas celles d’un double vitrage mais permettent tout de même d’améliorer l’isolation thermique de votre porte d’entrée.

Traiter le pont thermique d'une boîte aux lettres ou d'une chatière

Les boîtes aux lettres ou chatières encastrées dans la porte d’entrée peuvent créer des arrivées d’air froid ou chaud dans votre habitation. Pour traiter ce problème, il vous suffit d’installer un clapet à brosse isolante pour votre boîte aux lettres.

 

Le clapet de la chatière peut lui aussi être remplacé par un modèle plus isolant, à moins que vous ne préfériez changer l’équipement au complet. Il existe en effet des chatières dotées d’un battant épais placé entre deux panneaux magnétiques. Votre compagnon pourra continuer à se promener à sa guise sans créer de courants d’air désagréables.

Isoler la serrure

Le barrillet de la serrure, conçu en métal, constitue un pont thermique qu’il faut supprimer pour améliorer l’étanchéité de votre porte d’entrée. Vous devez traiter le problème à partir de l’extérieur, en disposant un cache-serrure ou volet pivotant

 

Montée sur un pivot, cette petite plaque protègera la serrure de l’air extérieur et rend votre porte d’entrée encore mieux isolée.

6. Améliorer l'isolation phonique de la porte d'entrée

Si vous réalisez des travaux pour améliorer l’isolation thermique de votre porte d’entrée, vous avez toutes les chances d’optimiser également son étanchéité aux bruits. En revanche, si vous ne constatez pas de déperditions thermiques mais que vous souhaitez moins entendre l’environnement extérieur, vous pouvez appliquer les conseils suivants.

  • Alourdir l’ouvrant de la porte : une porte d’entrée légère est mal isolée contre les bruits extérieurs. Vous pouvez fixer un panneau en médium ou en épicéa sur tout l’ouvrant pour améliorer l’isolation phonique de la porte.
  • Installer des rideaux phoniques anti-bruit : ces rideaux sont spécialement conçus pour réduire d’environ 20 décibels les bruits indésirables. Pour une réduction accrue du bruit, choisissez des rideaux épais en polyester ou en velour.

7. Remplacer la porte d'entrée par un modèle plus isolant

Les petits travaux ne suffisent pas à améliorer l’isolation de votre porte d’entrée ? Il est peut-être temps d’envisager son remplacement ! Les considérations esthétiques entrent bien sûr en ligne de compte, mais nous allons ici nous intéresser aux différents matériaux de portes.

  • Les portes d’entrée en bois sont durables et résistantes et offrent une isolation thermique naturelle ;
  • Les portes d’entrée en aluminium conviennent aux habitations contemporaines et permettent d’obtenir une étanchéité thermique appréciable ;
  • Les portes d’entrée en acier sont les plus robustes et offrent une isolation thermique et acoustique confortable ;
  • Les portes d’entrée en PVC composite comprennent une mousse isolante implantée entre deux panneaux de PVC ;
  • Les portes d’entrée combiné alu-bois associent les qualités isolantes du bois et la résistance de l’aluminium.

À savoir : si vous choisissez une porte d’entrée avec double vitrage, soyez attentif au coefficient de transmission thermique noté Ud (d pour “door”). Pour une porte d’entrée, il doit être inférieur ou égal à 2 W/(m2.K)¹.

Questions fréquemment posées

Quelle est la meilleure isolation pour une porte d'entrée ?

Pour obtenir une excellente isolation au niveau de votre porte d’entrée, la meilleure solution est de vous équiper d’un nouveau modèle. Vous pouvez opter pour une porte en PVC composite afin de profiter d’un bon rapport qualité-prix et de performances d’isolation optimales.

Comment isoler une porte d'entrée contre le froid ?

Pour isoler une porte d’entrée contre le froid, vous devez traiter les différents ponts thermiques existants : entre le dormant et le mur, entre l’ouvrant et le dormant, au niveau de l’ouvrant et le cas échéant sur les ouvertures de la porte (boîte aux lettres, serrure, etc.). Il est également possible d’installer un rideau thermique. 

Comment isoler le contour d'une porte d'entrée ?

Pour isoler le contour d’une porte d’entrée, vous pouvez remplacer les joints d’isolation par des modèles plus performants, traiter les ponts thermiques existants entre le cadre de porte et le mur et installer un bas de porte pour réduire les arrivées d’air froid ou chaud.

Comment isoler une porte d'entrée de l'intérieur ?

Si vous souhaitez améliorer l’isolation de votre porte d’entrée de l’intérieur, vous pouvez fixer un panneau en liège sur l’ouvrant de la porte et installer des rideaux thermiques. Ces deux méthodes vous permettent de diminuer la sensation de froid à proximité de votre entrée.

Comment insonoriser - isoler phoniquement - une porte d'entrée ? 

Découvrez tous nos conseils en matière d’isolation phonique de porte dans notre article dédié. 

Sources

1 : https://librairie.ademe.fr/cadic/1954/fiche-travaux-renovation-logement-reglementation-thermique.pdf