Passez à l’énergie verte maintenant

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Isolation 10 min de lecture

Isolation de toiture : comment faire ? quel prix ? Quelles aides ?

Faites des économies en optant pour un abonnement heures pleines heures creuses
J'estime

Suivi consommation en ligne

Prix Selectra 2024 du Meilleur fournisseur élec et gaz vert

Souscrivez en 5 min

L’isolation de la toiture est un des meilleurs leviers pour économiser sur ses factures d’énergie. Selon qu’il s’agisse d’une toiture plate ou en pente, des techniques d’isolation existent et permettent une économie moyenne de 600€ par an.

Plusieurs solutions techniques existent pour réduire votre consommation d’énergie mais l’isolation reste la première étape à mettre en œuvre. L’isolation de la toiture est d’ailleurs une étape incontournable en rénovation énergétique. Il s’agit de l’opération la plus efficace pour gagner en confort de vie et réduire ses factures d’énergie.

 

Dans un logement mal isolé, la toiture est en effet une importante zone de déperdition de chaleur. Résultat ? Au-delà de l’aspect économique, vous souffrez du froid pendant l’hiver et du chaud pendant l’été.

L’isolation de la toiture est la meilleure option à envisager pour améliorer votre confort et réaliser des économies d’énergie. En plus de ses nombreux avantages, l’isolation de la toiture peut être financée par des aides à la rénovation énergétique.
La toiture est une importante zone de déperdition de chaleur.

Isolation de toit : quelles sont les économies d’énergie attendues ?

Dans un logement mal isolé, la toiture représente une zone sensible. Selon l’ADEME, elle est responsable de 30% de perte de chaleur. Il est donc indispensable d’entamer votre rénovation énergétique par l’isolation de la toiture.

 

D’autres zones laissent également s’échapper la chaleur de votre intérieur comme les murs, les sols ou encore les fenêtres mais l’isolation de la toiture permet d’améliorer considérablement la performance de votre logement.

600€ / an

Quelles économies d'énergie ?

Après isolation de la toiture, vous pouvez réaliser jusqu’à 600 euros d’économies en moyenne par an sur votre facture énergétique.

L’amélioration de la performance énergétique de votre logement vous permettra aussi d’améliorer la note de votre DPE (diagnostique de performance énergétique), et donc d’augmenter la valeur de votre logement.

Quels types de toiture peuvent être isolées ?

Vous souhaitez isoler un toit incliné, un toit terrasse ou un toit plat ? Il existe plusieurs solutions selon votre toiture pour améliorer la performance énergétique de votre logement. Il est possible de procéder par l’intérieur ou par l’extérieur. 

 

On distingue principalement 2 types de toiture : 

  • le toit en pente ou incliné (le plus courant)
  • le toit plat ou toit-terrasse

Comment isoler une toiture existante ?

Pour réaliser l’isolation de votre toiture, vous devez faire le choix de la technique mise en œuvre ainsi que des matériaux isolants utilisés. Cela conditionnera la performance de vos travaux, leur durée et leur coût.

Quelle technique d'isolation privilégier ?

Plusieurs solutions sont possibles pour isoler votre toiture et améliorer la performance énergétique de votre logement. Tout dépend de votre budget mais aussi et surtout des caractéristiques de la zone à isoler.
  • Vos combles sont aménageables ? Il est possible de réaliser une isolation de toiture par l’extérieur ou par l’intérieur. La technique par l’intérieur est toutefois plus répandue. Simple à mettre en œuvre, elle a l’inconvénient de venir “grignoter” la surface habitable de votre logement lors de la pose du matériau isolant. Inconvénient qui n’existe pas pour l’isolation du toit par l’extérieur, technique la plus efficace pour réduire les déperditions même si celle-ci pèse plus lourd dans le budget. En plus de la performance thermique, la technique par l’extérieur permet d’améliorer l’isolation acoustique de votre logement.

Les travaux d'isolation par l'extérieur présentent l'avantage de conserver votre espace intérieur mais leur réalisation est naturellement contrainte par les conditions météorologiques.

  • Vos combles sont “perdus” ? l’isolation de votre toiture doit alors être réalisée par l’intérieur, grâce à la pose en continu d’un matériau isolant sur le plancher de vos combles.
  • Vous avez une toiture-terrasse ? Selon l’ADEME, l’isolation thermique d’un toit-terrasse doit impérativement se faire par l’extérieur. Le toit-terrasse est particulièrement vulnérable à la condensation et à sa capacité à supporter le poids dans le cas où il est transformé en espace de vie mais il est nécessaire de l’isoler.

Pour en savoir plus sur les différents types d’isolation et obtenir des informations importantes voici deux guides qui vous intéresseront :

Remarque : Les travaux d'isolation thermique de la toiture permet généralement d'améliorer l'isolation phonique du plafond.

Quelle est la durée moyenne des travaux d’isolation de toiture ?

La durée de vos travaux d’isolation de toiture dépend de la surface de la zone à isoler.

 

 

Le second facteur à prendre en compte est la technicité de l’opération mise en œuvre. 

 

Enfin, dans le cadre d’une isolation de toiture par l’extérieur, la durée du chantier peut être largement impactée par la météo et notamment les jours de pluie pendant lesquels les travaux sont interrompus.

En lire plus sur l'isolation :

Quand faire son isolation de toiture ?

La réponse dépend de la technique d’isolation choisie pour votre toiture. Pour l’isolation par l’intérieur, il faut garder en tête que le chantier peut être invasif. Il est donc préférable de privilégier une période où le passage, la saleté ou encore les nuisances n’auront que très peu d’impact sur votre quotidien. 

 

Si vous privilégiez la technique d’isolation par l’extérieur, vos travaux seront directement impactés par les aléas climatiques. La pluie peut en effet retarder le chantier. Il est donc préférable de réaliser ses travaux d’isolation pendant les périodes où la météo est clémente.

Faire appel à un professionnel RGE

Quelle que soit la période de l’année et la technique choisie, l’isolation thermique de la toiture est une opération complexe qui nécessite de faire appel à un professionnel qualifié.

 

Il sera à même de déterminer la meilleure technique à utiliser, de vous conseiller sur les différents matériaux disponibles sur le marché et d’assurer la qualité de vos travaux.

 

Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel certifié “Reconnu garant de l’environnement”. En plus d’être gage de qualité, cette certification est une condition d’accès à de nombreuses aides financières à la rénovation énergétique.

Combien coûte une isolation de toiture ?

Le prix d’une isolation de toiture dépend essentiellement du type de toiture.

Tarif d'une isolation par l'intérieur de combles aménagés

Il faut compter en moyenne un coût TTC de 56 €/m², avec des prix situés entre 35 €/m² et 77 €/m². Le matériel représente deux tiers du coût total et la main d’oeuvre un tier.

Tarif d'une isolation par l'intérieur de combles perdus

Il faut compter en moyenne un coût TTC de 36 €/m², avec des prix situés entre 18 €/m² et 53 €/m². Le matériel représente deux tiers du coût total et la main d’oeuvre un tier.

Tarif d'une isolation par l'extérieur

Il faut compter en moyenne un coût TTC de 187 €/m², avec des prix situés entre 108 €/m² et 267 €/m². Le matériel représente deux tiers du coût total et la main d’oeuvre un tier.

Quelles sont les aides à l’isolation de sa toiture ?

Les travaux d’isolation de toiture sont des travaux permettant de réaliser des économies d’énergie. A ce titre, ils sont éligibles à de nombreuses aides financières à la rénovation énergétique.

 

Parmi ces aides, on compte notamment MaPrimeRénov’ et les CEE. Ces dispositifs sont mis en place par l’Etat pour encourager les travaux d’économies d’énergie sur le territoire national.

 

Les montants de primes sont forfaitaires et calculés à partir de votre niveau de revenu, des travaux réalisés et du gain écologique obtenu à l’issue du chantier.

 

Rappel : Pour être éligible au dispositif des CEE et aux aides comme MaPrimeRénov’, il est indispensable de confier vos travaux de rénovation énergétique à un professionnel certifié “Reconnu garant de l’environnement”.

Après l’isolation de votre toiture, un autre poste d’investissement rentable est l’isolation des murs. Deux options s’offrent à vous :

  • l’isolation des murs par l’intérieur : cette solution présente l’avantage de ne pas se confronter à votre PLU, mais évidemment vous perdez de l’espace intérieur.
  • l’isolation des murs par l’extérieur : l’avantage est que vous ne perdez aucun espace, en revanche vous devez demander les autorisations adéquates.

Autres questions fréquemment posées sur l'isolation de toiture

Quelle est la meilleure isolation sous toiture ? 

“Meilleure” dépend de la configuration de votre habitat. 

  • Combles perdus : déposez une couche d’isolant sur toute la surface du plancher situé dans vos combles. Les matériaux utilisés sont soit des rouleaux, soit de l’isolation en vrac, soufflée. 
  • Combles habitables : isolez depuis l’intérieur en posant des panneaux semi-rigides sur la charpente. Vous pourrez également vous tourner vers des rouleaux d’isolants, tout dépend de la structure de votre toiture. 

Quelle épaisseur d'isolation pour une toiture ? 

La réponse dépend de nombreux critères, si l’on se base sur les préconisations RT 2020. Il y a d’un côté le matériau utilisé (polyuréthane,  laine de roche, laine de bois, isolant biosourcé) et de l’emplacement de votre habitat. Toutes nos réponses à découvrir dans notre focus sur l’épaisseur d’isolation.

Comment isoler une toiture ancienne ? 

Une toiture ancienne s’isole comme une toiture plus récente : en fonction des combles perdus ou des combles habitables. Mais d’autres critères sont à prendre en compte : l’état initial de la toiture, par exemple. Il faudra auparavant vérifier les tuiles, les ardoises ou encore la charpente, à la recherche de moisissures, de micro-végétation ou de traces de dégâts liés à l’humidité. Vérifiez également si vous n’êtes pas soumis aux règles des maisons classées ou des bâtiments de France. 

Quel r pour l'isolation de toiture selon la rt 2020 ?

D’après l’Ademe, la toiture et les combles représentent la principale source (25 à 30 %) de déperdition thermique des habitations. La norme RT 2020 fixe logiquement des seuils élevés pour isoler ces parties des bâtiments. Le r est de minimum 4 et oscille, selon les recommandations, les localités et les techniques, entre 4 et 7.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *