Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Rénovation 8 min de lecture

Prime énergie CEE : quel est le principe des Certificats d’Économie d’Énergie ?

Réduisez votre impact carbone : faites le choix d'une offre d'énergie verte
J'estime mes mensualités

Electricité et gaz renouvelables

Fournisseur labellisé

150 000 Clients

La prime énergie, aussi appelée CEE, est une aide versée aux ménages après les travaux. Le montant de la prime varie selon vos revenus. 

L’énergie est un sujet qui touche autant notre portefeuille que nos sensibilités écologiques. Grâce aux dispositifs d’aides, comme les CEE, faire des travaux de rénovation énergétique devient plus accessible.

En plus d’appliquer les bons écogestes (comme baisser son chauffage, prendre des douches moins chaudes et moins longue, débrancher sa box la nuit ou encore éteindre simplement les lumières derrière soi…), il est en effet possible de réaliser de belles économies d’énergie avec des travaux de rénovation ciblés.

Si beaucoup hésitent encore aujourd’hui à se lancer dans des travaux de rénovation énergétique, c’est principalement par manque d’informations sur les aides financières existantes. Nous allons donc remédier à cela dès à présent en parlant de la fameuse prime énergie CEE.

La prime énergie, aussi appelée CEE, varie selon les revenus du ménage.

Prime Énergie CEE : quels avantages ?

Cette prime est un vrai coup de pouce aux avantages multiples :

✅  Cette aide permet de réaliser des travaux améliorant le Diagnostique de performance énergétique (dpe) de son logement, et donc sa valeur.
✅  C’est une solution réelle pour faire des économies d’énergie durables et réduire sa facture.
✅  Cela permet d’avoir un meilleur confort de vie dans son habitat, quelle que soit la saison.
✅  C’est un dispositif qui permet de faire un vrai geste pour la planète.

C'est quoi le dispositif CEE ? Comment ça marche ?

Parmi les aides prévues pour les ménages qui souhaitent participer à la transition énergétique, il existe donc le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) mis en place par l’État.

 

Ce dispositif permet à des fournisseurs d’énergie comme ilek de promouvoir activement l’efficacité énergétique grâce au versement d’une aide financière appelée la prime énergie CEE.

 

Et bien sûr tout ceci a vocation à encourager les ménages à réduire leur consommation d’énergie grâce à des travaux de rénovation dédiés à l’isolation (isolation des murs, isolation de la toiture), au changement de système de chauffage ou encore la ventilation.

Concrètement, qui a droit aux primes CEE ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, en résidence principale ou secondaire, si vous souhaitez financer votre projet de rénovation énergétique, vous pouvez demanderla prime énergie CEE (dans la mesure où votre habitation a été construite il y a plus de 2 ans).

 

A vous de sélectionner un courtier en prime énergie sur Internet. Vous connaitrez alors une estimation du montant de prime auquel vous avez le droit. Ce montant vous sera payé par virement à l’issue des travaux.

Le calcul de la prime : quel est le montant des CEE ?

Les critères pris en compte dans le calcul sont :

  • les types de travaux réalisés ;
  • votre niveau de revenus ;
  • les économies d’énergie théoriques ;
  • la zone géographique dans laquelle vous vivez (les zones froides sont favorisées !).

 

À noter aussi, dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, les travaux de rénovation énergétique sont régis par des fiches d’opérations standardisées.

 

Elles réunissent l’ensemble des critères administratifs et techniques à respecter pour réaliser des économies d’énergie et être éligible à la prime énergie CEE.

 

Dans le résidentiel, il existe 58 fiches, toutes consultables sur le site du Ministère de la Transition écologique.

Qui est éligible à la Prime Énergie CEE ?

Pour pouvoir bénéficier de la prime énergie CEE pour le financement de votre projet de rénovation énergétique, vous devez cocher toutes les cases suivantes :

✅  Le logement concerné par les travaux doit dater de plus de 2 ans.
✅  Vous faites appel à un artisan certifié RGE (“Reconnu Garant de l’Environnement”) pour vos travaux.
✅  Votre demande de prime est réalisée avant la signature du devis de vos travaux.

Et grâce à ces même critères, d’autres aides financières sont aussi accessibles.

Il existe d’autres aides pour financer vos travaux de rénovation énergétique et bon nombre d’entre elles sont cumulables avec la prime énergie CEE :

  • MaPrimeRénov’, une subvention incitative mise en place par l’Etat pour encourager là aussi les ménages à se lancer dans un projet de rénovation énergétique. Depuis janvier 2021, ce dispositif MaPrimeRénov’ est ouvert à l’ensemble des propriétaires occupants ou bailleurs souhaitant réaliser ce type de travaux dans leur logement.
  • Pour les ménages modestes, la prime énergie CEE attribuée pour un projet de rénovation énergétique peut être bonifiée grâce au fameux Coup de pouce énergie de l’Etat permettant ainsi d’inciter toujours plus de ménages à se lancer quelque soient leurs revenus. Et dans ce cas, la prime énergie CEE est notamment bonifiée pour les opérations suivantes :
    • Le “coup de pouce” chauffage aux ENR pour le remplacement d’une chaudière fonctionnant aux énergies fossiles.
    • Le “coup de pouce rénovation globale performante” pour la réalisation d’un bouquet de travaux de rénovation énergétique, en une seule étape.

Prime Énergie CEE : quels travaux sont éligibles ?

Bon nombre de travaux sont pris en compte dès lors qu’ils peuvent réduire votre consommation d’énergie.

La rénovation énergétique de votre habitation peut être orientée sur l’enveloppe du bâtiment (isolation des murs par l’extérieur ou l’intérieur, isolation de la toiture par l’intérieur ou l’extérieur), fenêtres…), le thermique (chauffage, ventilation, eau chaude sanitaire) ou encore les équipements (éclairage …). 

Au total, 4 grandes familles de travaux sont éligibles à la prime énergie CEE :

  • l’isolation : murs, combles, toiture, plancher, portes et fenêtres.
  • le chauffage : chaudière à condensation, pompe à chaleur, radiateur basse température…
  • la ventilation : VMC simple flux ou double flux…
  • la régulation : robinet thermostatique, programmateur d’intermittence….

En lire plus sur le chauffage et l'isolation :

Quelles sont les économies envisageables ?

L’isolation de vos combles et de vos murs peuvent par exemple vous permettre de réduire ensemble jusqu’à plus 50 % des déperditions thermiques. Ça laisse songeur quant aux belles économies que cela peut représenter.

D’une manière plus générale, la rénovation énergétique des logements permet de réduire aussi les émissions de CO2. 

 

Le parc immobilier français les a ainsi diminué de 32% selon l’ADEME. 

 

Cependant, le secteur privé résidentiel représente encore à lui seul 27 % des émissions de gaz à effet de serre et 45 % de la consommation énergétique du territoire.

50%

Quelles économies avec l'isolation des combles et murs ?

L’isolation des combles, murs ou sol peut permettre de réduire jusqu’à 50% de vos déperditions thermiques, et donc  induire de fortes économies énergétiques.

Simuler le montant de sa prime énergie

Pour évaluer le montant de votre prime énergie CEE, nous vous conseillons de tester différents courtiers en prime énergie CEE sur Internet et simuler votre prime.

Comment obtenir sa prime énergie CEE ?

Voici les grandes étapes à suivre pour obtenir votre prime énergie

1. Déposer sa demande de prime énergie en ligne

Sur le site web du courtier CEE de votre choix, créez votre dossier de demande de prime, et ce avant la signature de votre devis.

2. Choisir un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) 🌱

Vous devez absolument faire appel à une entreprise de travaux ou un artisan certifiés “Reconnu Garant de l’Environnement”, ou RGE. Gage de fiabilité et de qualité environnementale, cette certification est une condition indispensable pour être éligible à la prime énergie CEE. Vous pouvez consulter l’annuaire des professionnels de votre région ici .

3. Obtenir un devis 🧾

Après avoir évalué les artisans experts pour vos travaux, demandez-leur le devis correspondant à l’opération de rénovation énergétique que vous souhaitez réaliser.

4. Validation de votre dossier ✅

Maintenant que vous avez tous les éléments en mains; il ne reste plus qu’à transmettre votre dossier à votre courtier en CEE pour le faire valider. Votre dossier doit conteniur le devis de vos travaux, une facture et une attestation sur l’honneur.

5. Recevez votre subvention par virement ✨

Une fois votre dossier complet reçu et vérifié, le versement de votre prime énergie CEE sera effectué par virement bancaire sous 4 à 8 semaines après réalisation des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *