Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Prix DPE 2023 : comment comparer les coûts du diagnostic de performance énergétique ?

La réforme du diagnostic de performance énergétique (DPE) a entraîné une légère hausse des prix. Comment choisir un diagnostiqueur certifié ? Quels sont les éléments qui font varier le prix du DPE ? Comment comparer les devis des DPE ? Si vous êtes à la recherche d’informations sur le prix moyen d’un DPE, vous êtes au bon endroit.

Cet article propose de faire le tour d’horizon des prix DPE en 2023. Quel est le tarif moyen du diagnostic de performance énergétique (DPE) ? Tout propriétaire se pose la question : combien coûte les diagnostics de performance énergétiques obligatoires ? Au-delà de cette réponse, nous vous aidons à comparer le prix des diagnostics immobiliers. 

Combien coûte le diagnostic énergétique DPE ?

L’ADEME, agence pour la transition écologique, estime le prix du DPE entre 100 et 250 euros.

Plusieurs éléments font varier le prix (1) : 

  • La superficie du logement 
  • Le nombre de diagnostics 
  • La localisation
  • Le système de chauffage
  • L’urgence

Le prix du DPE varie selon la superficie du logement

Un diagnostiqueur met plus de temps à réaliser le DPE d’un appartement familial ou d’une grande maison que d’un studio. En général, le tarif du DPE varie selon la superficie ou le nombre de pièces du logement (T2, T3, T4, etc.). 

En général, le diagnostiqueur établit également la superficie loi Carrez pour une mise en vente ou la superficie habitable pour une location. 

Un prix variable en fonction de la nature du bien : maison ancienne ou appartement 

Effectuer un DPE dans un appartement ou dans une maison ancienne ne demande pas le même travail. Il convient d’examiner les fenêtres et portes, le niveau d’isolation, le système de chauffage et de production d’eau chaude, etc. Il est donc logique que le prix varie en fonction de la nature du bien immobilier.

Bon à savoir : dans certaines situations, le logement est non soumis au DPE ou peut encore bénéficier d’un DPE vierge. Renseignez-vous en amont pour savoir si votre bien fait partie des exceptions à la règle générale. 

Le coût du DPE varie en fonction du nombre de diagnostics effectués

Un propriétaire peut avoir besoin seulement de faire ou refaire un DPE après des travaux de rénovation, par exemple. On lui conseille alors de faire appel au même diagnostiqueur que pour le DPE initial : cela simplifie la mission du professionnel et permet d’obtenir un tarif du DPE intéressant.  

Dans d’autres cas, le propriétaire n’a jamais réalisé aucun diagnostic ou son dossier de diagnostics techniques (DDT) est trop ancien. Il a besoin d’un DDT complet pour mettre en vente ou en location son logement. Confier à un seul diagnostiqueur l’intégralité des diagnostics immobiliers permet d’obtenir un meilleur prix. 

Le DDT peut comprendre principalement : 

  • surface loi Carrez ou surface habitable
  • diagnostic de performance énergétique
  • diagnostic gaz et électricité
  • diagnostic plomb ou constat de risques d’exposition au plomb (CREP)
  • diagnostic amiante
  • diagnostic termites et/ou mérules
  • état des risques et pollutions (ERP)

Qui assume le coût d'un DPE ? 

Le propriétaire assume le coût du DPE, qu’il soit vendeur ou bailleur. 

Certaines agences immobilières proposent de prendre en charge le coût des diagnostics du logement. Cette proposition intervient souvent au moment de négocier un mandat exclusif pendant quelques mois. 

Pour l’agence immobilière, c’est l’assurance de faire appel à une entreprise connue et performante. Pour le propriétaire, c’est une bonne façon de ne pas devoir gérer la recherche de la meilleure entreprise, la comparaison des devis, etc. 

Qui réalise le diagnostic de performance énergétique ? 

Un diagnostiqueur certifié et responsable

Le DPE doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié disposant d’une assurance professionnelle. Depuis la réforme du DPE, en vigueur le 1er juillet 2021, le nouveau DPE est opposable. Cela signifie qu’un diagnostic erroné engage la responsabilité du propriétaire vis-à-vis de l’acheteur ou du locataire. 

Ce dernier peut alors se retourner contre l’entreprise qui a établi le rapport erroné du logement, pour obtenir réparation de son erreur. Il est donc essentiel de vérifier l’assurance du professionnel. Elle figure sur son rapport avec le nom de la compagnie d’assurance et le numéro de la police d’assurance. Un simple appel et le propriétaire vérifie si l’assurance est toujours en cours.  

Le métier de diagnostiqueur nécessite d’être un technicien averti, de disposer d’un matériel moderne et d’être parfaitement informé des évolutions règlementaires. 

Le ministère de la Transition écologique met en ligne la liste des diagnostiqueurs certifiés (2)

Un diagnostiqueur fixe librement son tarif

Le prix des diagnostics techniques immobiliers est libre. Chaque professionnel peut fixer son tarif en fonction de la qualité de ses services et de sa concurrence immédiate. 

Certains diagnostiqueurs proposent de réaliser un DPE en urgence. Le délai d’intervention peut jouer sur le prix annoncé. Ce sera le cas pour mettre en ligne rapidement une annonce immobilière. 

Comment comparer les devis de DPE ? 

Un propriétaire peut se faire recommander une entreprise de diagnostics. Sinon, il peut demander 2 ou 3 devis. Au préalable, il doit fournir quelques informations au diagnostiqueur : 

  • Localisation et type de logement
  • But du DPE (vente ou location)
  • Degré d’urgence

Le diagnostiqueur établit alors la liste des diagnostics requis au sein du DDT pour la vente ou la location. En effet, le diagnostic de performance énergétique ne sera pas le seul élément requis ! 

Quitte à faire déplacer un professionnel, autant lui confier l’ensemble du DDT ! 

Questions fréquemment posées

Quel est le coût moyen d'un diagnostic ?

Le coût moyen d’un DPE oscille entre 100 et 250 euros. Il dépend de la surface du logement, de sa localisation, du nombre de diagnostics en fonction de sa destination (vente ou location). Le prix du DPE est libre donc un propriétaire peut demander plusieurs devis et comparer. 

Comment se faire rembourser le DPE ?

Le coût du DPE incombe au propriétaire. Dans le cadre d’une vente, les prix immobiliers actuels permettent de compenser le coût raisonnable du dossier de diagnostics techniques (DDT). Un coût moyen entre 100 et 250 euros pour le DPE représente peu par rapport aux prix actuels des logements. 

Comment faire un DPE gratuit ?

Un DPE est réalisé par un diagnostiqueur certifié. Ce professionnel facture donc son travail et vous fait bénéficier de son assurance, en cas de problème.  Obtenir un DPE gratuit n’est pas possible directement auprès du diagnostiqueur. En revanche, de nombreuses agences immobilières proposent de prendre en charge le coût des diagnostics…souvent en échange de la signature d’un mandat exclusif pendant quelques mois. 

Est-ce que le DPE est obligatoire ?

Le DPE est obligatoire pour la vente et la location de la plupart des logements et biens immobiliers à usage d’habitation. Certains biens sont exclus et peuvent être vendus avec la mention non soumis au DPE : les logements non chauffés et non climatisés, les dépendances de moins de 50 m2, les monuments historiques, les locations saisonnières … D’autres biens immobiliers bénéficient encore de DPE vierge, lorsqu’il était impossible de calculer la consommation d’énergie. Les DPE vierges disparaîtront définitivement le 31 décembre 2024. 

Quelle est la période de validité d'un DPE ? 

(1)https://expertises.ademe.fr/batiment/passer-a-laction/outils-services/diagnostic-performance-energetique

(2) https://diagnostiqueurs.din.developpement-durable.gouv.fr/index.action

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *