Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Chauffage 10 min de lecture

Entretien de chaudière : ce qui est obligatoire et ce que vous risquez

Consommez renouvelable avec le biogaz ilek
J'estime mes mensualités

Electricité et gaz renouvelables

Fournisseur labellisé

150 000 Clients

Ce qu'il faut retenir :
  • L’entretien annuel de la chaudière est une obligation légale pour les appareils de 4 à 400 kW, y compris les pompes à chaleur et systèmes avec ventilation.
  • Il est recommandé de confier la maintenance à un professionnel certifié RGE.
  • L’absence d’entretien de chaudière peut affecter la couverture de votre assurance habitation en cas de sinistre.
  • Différents prestataires proposent des contrats d’entretien avec des services et tarifs variés, à choisir selon vos besoins spécifiques.
Pourquoi pas vous ?

Engagez-vous dans un confort thermique responsable avec ilek ! Nos clients bénéficient de conseils personnalisés pour optimiser leur consommation de chauffage et réduire leur empreinte énergétique. Découvrez nos offres et rejoignez une communauté engagée pour un avenir plus durable. 

Est-ce-que l’entretien de ma chaudière est obligatoire ?

L’entretien annuel de votre chaudière est une obligation légale. Elle concerne les chaudières fonctionnant au fioul, au gaz, au bois ou au multicombustible d’une puissance nominale entre 4 et 400 kilowatts (kW). La réglementation inclut aussi les pompes à chaleur et les appareils de chauffage dotés d’un système de ventilation intégré.

Dans l’idéal, l’entretien annuel devrait être mené par un professionnel certifié RGE. Ce dernier va contrôler le bon fonctionnement de l’équipement, procéder à son nettoyage et ajuster les réglages si nécessaire afin de consommer moins d’énergie.

Il doit être réalisé chaque année civile. Cela signifie que peu importe la date à laquelle l’entretien a été effectué l’année précédente, un nouvel entretien doit être fait avant la fin de l’année civile en cours. Si vous avez remplacé votre équipement ou procédé à l’installation d’un nouvel appareil, vous avez jusqu’au dernier jour de l’année civile suivante pour réaliser le premier entretien. 

Par exemple, si vous avez installé une nouvelle chaudière le 15 janvier 2023, vous devez planifier et réaliser son premier entretien avant le 31 décembre 2024.

Quels risques liés à un manque d’entretien de sa chaudière ?

Un manque d’entretien de votre chaudière peut entraîner plusieurs risques significatifs tant pour votre sécurité que pour la performance de votre système de chauffage :

  • Une chaudière mal entretenue peut produire du monoxyde de carbone, un gaz toxique et inodore qui peut être mortel.
  • Les fuites de gaz ou les accumulations de poussières et de résidus peuvent provoquer des incendies ou des explosions.
  • Sans entretien, les chaudières perdent en efficacité, consomment plus d’énergie et entraînent une hausse des coûts de chauffage.
  • Les composants d’une chaudière peuvent s’user plus rapidement si l’entretien n’est pas fait régulièrement, menant à des pannes fréquentes et à une réduction de la durée de vie de l’appareil.

Il est donc essentiel de veiller à ce que l’entretien de votre chaudière soit effectué chaque année par un professionnel pour éviter ces risques et garantir un fonctionnement sûr et économique de votre installation de chauffage.

Ne pas procéder à l’entretien annuel de votre chaudière peut entraîner des conséquences directes sur votre contrat d’assurance habitation. En cas d’accident ou de dommage causé par une chaudière mal entretenue, votre assureur peut refuser de couvrir les frais liés à cet incident.


Aussi, si un défaut d’entretien devait causer un dommage à des tiers, vous pourriez être tenu pour responsable et les coûts associés seraient à votre charge.

L’entretien est une opération préventive qui doit être réalisée chaque année. Elle inclut le nettoyage de la chaudière, la vérification de son bon fonctionnement et l’ajustement des réglages. Le but de l’entretien est de maintenir la chaudière en bon état de fonctionnement, d’assurer la sécurité des utilisateurs et d’optimiser son efficacité énergétique.

 

Le dépannage, quant à lui, est un service correctif. Il intervient lorsque la chaudière est en panne ou présente un dysfonctionnement. Le professionnel chargé du dépannage va identifier l’origine du problème, réparer la chaudière si nécessaire, et remplacer les pièces défectueuses.


Ainsi, alors que l’entretien est planifié et périodique, le dépannage est ponctuel et souvent urgent, déclenché par une panne ou une anomalie dans le fonctionnement de l’appareil.

Quel est le prix d’un contrat d’entretien de chaudière ?

La révision annuelle est un contrôle ponctuel où un technicien vient vérifier, nettoyer et régler votre chaudière pour assurer son bon fonctionnement. Le contrat d’entretien, en revanche, offre une tranquillité d’esprit tout au long de l’année. Généralement, il inclut notamment la révision annuelle et des services supplémentaires comme les dépannages urgents sans frais additionnels.

Lors de l’entretien d’une chaudière, le tarif du chauffagiste inclut généralement le déplacement, la main-d’œuvre et la réalisation des tâches réglementaires d’entretien comme la vérification du bon fonctionnement de la chaudière, son nettoyage, et son réglage. Des frais supplémentaires peuvent s’appliquer pour les pièces de rechange ou les réparations majeures non incluses dans l’entretien standard.

 

Modèle de chaudière


Prix moyen de la révision annuelle

 

La chaudière électrique classique

 

 

100 €

 

La chaudière électrique à basse température

 

130 €

 

La chaudière électrique ionique

 

175 €

 

La chaudière électrique à induction

 

275 €



Qui appeler pour faire la maintenance de ma chaudière ?

Pour la maintenance de votre chaudière, vous avez la liberté de faire appel à l’artisan de votre choix. Néanmoins, il est vivement recommandé d’opter pour un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ces spécialistes sont reconnus pour leurs compétences et leur expertise en matière d’efficacité énergétique, ce qui est un gage de qualité pour l’entretien de votre équipement.

Bon à savoir : Après son intervention, le professionnel doit vous remettre une attestation d’entretien dans les 15 jours qui suivent sa visite. Conservez-la pendant deux ans au moins afin d’être en mesure de la présenter en cas de contrôle ou de demande du bailleur ou de l’assurance.

L’entretien de la chaudière est à la charge du locataire. Cela inclut l’entretien annuel de la chaudière. Le propriétaire, quant à lui, est responsable des réparations et du remplacement de la chaudière si cela s’avère nécessaire. 

Comment entretenir son installation de chauffage au quotidien ?

Chaudière au gaz

Au quotidien, veillez à maintenir la chaudière propre en dépoussiérant régulièrement l’extérieur de l’appareil avec un chiffon sec. Cela empêche l’accumulation de poussière qui pourrait affecter ses performances et la sécurité.

Contrôlez souvent la pression de l’eau dans le circuit de chauffage, et surveillez le thermostat et les programmes de chauffage pour vous assurer qu’ils sont bien configurés selon vos besoins, ce qui peut aussi vous aider à économiser de l’énergie.

Gardez également l’espace autour de la chaudière dégagé pour éviter tout risque d’obstruction des entrées d’air nécessaires à la combustion. Pour les tâches plus complexes, il est impératif de faire appel à un professionnel qualifié. Les vérifications plus techniques doivent être effectuées dans le cadre de l’entretien annuel.

Chaudière électrique

Entretenir régulièrement votre chaudière électrique permet d’optimiser sa performance et sa durée de vie. Avant tout entretien, même mineur, assurez-vous de débrancher votre chaudière pour prévenir tout risque électrique.

  • Nettoyage extérieur : Maintenez la propreté de la chaudière en essuyant régulièrement la poussière accumulée sur et autour de l’appareil avec un chiffon sec pour éviter toute obstruction des ventilations.
  • Vérification des composants : Jetez un œil fréquent aux différents composants visibles de votre chaudière, comme les joints ou les connexions électriques, pour détecter tout signe d’usure ou de corrosion.
  • Détartrage de la résistance : Effectuez le détartrage de la résistance électrique conformément aux recommandations du fabricant.
  • Test des fonctionnalités : Assurez-vous que le thermostat et les programmateurs fonctionnent correctement pour une gestion efficace de la température.
  • Adoptez un écogeste simple : Adaptez les réglages de votre chaudière en fonction des saisons pour une utilisation énergétique efficiente.

Chaudière au fioul

Au quotidien, gardez un œil sur les indicateurs de la chaudière, comme la pression, la température, et le niveau de fioul. Des anomalies dans ces mesures pourraient indiquer un problème.

Soyez attentif aux bruits inhabituels provenant de la chaudière, comme des claquements, des sifflements ou des grondements, qui pourraient indiquer des problèmes mécaniques. Passez un chiffon autour de la chaudière pour éviter l’accumulation de poussière qui peut entraver la ventilation et l’efficacité de la combustion.

Bon à savoir : Depuis le 1er juillet 2022, il n’est plus possible de remplacer une chaudière au fioul par de nouvelles installations utilisant ces mêmes énergies. En cas de panne, ou en cas de travaux de rénovation, les propriétaires devront se tourner vers d’autres solutions de chauffage.

Pompes à chaleur

Pour veiller au bon fonctionnement de votre pompe à chaleur au quotidien, un entretien régulier est nécessaire. Comme pour les autres modes de chauffage, cela commence par le nettoyage et le dépoussiérage des composants intérieurs et extérieurs pour assurer une bonne circulation de l’air et maintenir une qualité d’air optimale.

Il est également important de s’assurer qu’aucun objet n’obstrue l’unité extérieure et que celle-ci reste dégagée, surtout en hiver où il faut parfois la dégivrer et la protéger de la neige ou du gel. Vérifiez régulièrement que le niveau d’eau dans le circuit de chauffage central est suffisant pour une pression adéquate, et que l’alimentation électrique est sécurisée, en contrôlant notamment les disjoncteurs et fusibles.

Chaudière biomasse

Pour entretenir au quotidien votre chaudière biomasse, quelques gestes simples peuvent faire une grande différence dans la performance et la longévité de l’appareil :

  • Selon la fréquence d’utilisation, videz et nettoyez régulièrement le bac à cendres pour éviter toute accumulation qui pourrait affecter la combustion.
  • Assurez-vous que le réservoir de biomasse est toujours suffisamment rempli pour garantir un approvisionnement continu.
  • Vérifiez régulièrement que les réglages de la chaudière sont adaptés à vos besoins actuels et ajustez-les si nécessaire.
  • Assurez-vous que le conduit de fumée reste bien dégagé et sans obstruction.

Bon à savoir : Un entretien professionnel annuel reste néanmoins essentiel pour contrôler des aspects plus techniques, comme l’efficacité de la combustion et l’intégrité du brûleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *