Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Quelles sont les différences entre double et triple vitrage ?

Ces deux principes isolants reposent sur la même technologie, mais comme leurs noms respectifs le laisse supposer, le triple vitrage constitue un dispositif renforcé.

Quelles sont ainsi les performances du double et du triple vitrage en matière d’isolation phonique ? La différence de prix est-elle importante ? Le triple vitrage est-il adapté à tous les logements ? Comporte-t-il des inconvénients ou des contre-indications ? Dans quel dispositif investir lors de rénovations énergétiques

L'isolation avec du double vitrage : le principe

A la différence du simple vitrage, le double vitrage est constitué de deux parois vitrées. Ses vertus isolantes proviennent du fait qu‘il existe un espace entre celles-ci, que l’on appelle la lame. Cette lame peut contenir de l’air, tout simplement, ou bien un gaz spécial réputé pour être moins conducteur : l’argon, le krypton ou le xénon.

Dans les magasins spécialisés, chaque double vitrage est accompagné d’une série de trois chiffres. Le premier indique l’épaisseur de la première vitre, celle tournée vers l’extérieur. Le deuxième correspond à l’épaisseur de la lame, et le troisième à celle de la seconde paroi.
Ainsi, si une étiquette indique 4/16/4, l’épaisseur des deux parois vitrées est de 4 millimètres, et celle de la lame est de 16mm.

Les fenêtres triple vitrage

Nous sommes ici en présence de trois vitres. Logiquement, il en résulte la présence de deux lames. Elles aussi peuvent être comblées avec de l’air ou un gaz spécifique. Si l’on se réfère aux étiquettes, une série de chiffres comme 6/18/6/18/6 se lit de la façon suivante : 

  • Les “6” indiquent les épaisseurs de la première, deuxième et troisième paroi.
  • Les “18” font référence aux épaisseurs des deux lames.

En raison de l’utilisation de trois parois, le triple vitrage est un dispositif relativement lourd. Son poids est ainsi de 30 kg/m2, contre environ 20 kg/m2 pour le double vitrage. Ceci implique que les menuiseries entourant les fenêtres doivent être de très bonne qualité pour supporter cette charge. Dans le cas contraire, il existe un risque de déformation avec le temps. Naturellement, cela a une incidence sur le coût de l’ensemble.

D’autre part, le fait de disposer de trois parois “bloque” une partie de l’apport du soleil, que ce soit en chaleur ou en lumière. Or, l’action du soleil en hiver permet de réduire l’intensité du chauffage et de l’électricité, ce qui n’est pas sans conséquence sur les factures.

Double et triple vitrage : quelles différences de performances ?

L'isolation thermique

C’est le coefficient d’isolation thermique, connu sous l’abréviation Ug, qui détermine l’efficacité du dispositif. Ce coefficient indique la capacité d’un matériau à conduire la chaleur. Ainsi, plus il est faible, plus cela correspond à un niveau d’isolation élevé.

Le coefficient d’isolation thermique du double vitrage se situe entre 1,2 et 1,8, selon la qualité des matériaux utilisés. Celui du triple vitrage est d’environ 0,8, ce qui constitue une performance nettement meilleure (2). Dans un cas comme dans l’autre, on mesure en tout cas l’énorme progrès accompli depuis l’époque où le simple vitrage était la norme, puisque celui-ci garantit un coefficient de 6,3 !

Le constat est donc clair : en termes de performance thermique, le triple vitrage offre des performances incomparables.

L'isolation phonique

L’isolation phonique, pour gagner en qualité, peut comporter des verres asymétriques : ainsi, les épaisseurs des verres sont différentes, et c’est la plus “grosse” qui est placée à l’extérieur. Le fait de poser du vitrage asymétrique est donc un plus sur le plan acoustique, sans que cela ait des conséquences sur les performances thermiques.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, le triple vitrage, en tant que tel, n’offre pas de garantie supplémentaire pour se prémunir des nuisances sonores. En revanche, comme l’encadrement pour supporter son poids doit être de très bonne qualité, cela peut avoir des conséquences sur les performances phoniques.

La différence de coût entre double vitrage et triple vitrage

Il n’est pas facile d’établir des généralités en la matière, car les prix des double et triple vitrage s’inscrivent dans une fourchette assez large, en fonction des dimensions, des matériaux et des options (nombre de ventaux, qualité du gaz dans la lame…). Néanmoins, on estime en règle générale que le triple vitrage est 50 à 80% plus cher que son aîné.

Si on laisse de côté la pose, le prix du double vitrage se situe entre 50 et 150 €/m2. Celui du triple vitrage, lui, oscille entre 120 et 300 €/m2 (3).

En conclusion

La différence de coût est telle entre le double et le triple vitrage qu’on ne peut pas avoir recours à ce dernier systématiquement. Nous vous conseillons de l’envisager dans des circonstances assez précises

  • Si l’habitation se situe dans des régions particulièrement froides ou montagneuses.
  • Le logement doit être performant au niveau énergétique. Installer du triple vitrage alors qu’il existe de fortes déperditions de chaleur dans d’autres endroits de la maison est une dépense inutile.
  • Le triple vitrage convient pour les façades peu ensoleillées, donc exposées au nord.
  • Rappelons enfin que le châssis qui doit accueillir la fenêtre triple vitrage doit être en excellent état et particulièrement solide.
 Double vitrageTriple vitrage
PrixEntre 50 et 150 €/m2Entre 120 et 300 €/m2
Emplacement préférentielFaçades exposées au soleil / Régions chaudesFaçades nord / Régions froides
Points forts– S’adapte facilement aux menuiseries
– Bon rapport qualité / prix
– Performances thermiques supérieures
– Très bonne résistance
Points faiblesMoins résistant et isolant que le triple vitrage– Le coût
– ne convient pas à toutes les menuiseries
– Réduit la transmission de lumière

Questions fréquemment posées

Comment le double ou le triple vitrage rendent les fenêtres plus efficaces ?

C’est la présence d’un espace appelé lame entre les parois vitrées qui rend ce type de vitrage efficace du point de vue thermique. Pour le double vitrage, il n’existe qu’une seule lame, alors qu’il y en a deux avec le triple vitrage. Comme ces lames jouent le rôle d’isolant, le triple vitrage est donc logiquement plus performant.

A l’intérieur de ces lames, on peut trouver tout simplement de l’air, ou bien un gaz spécifique, comme l’argon, le krypton ou le xénon. Ces trois gaz possèdent des propriétés conductrices inférieures à l’air, ce qui les rend plus performants en termes d’isolation. En revanche, et ceci est particulièrement vrai pour le xénon, les doubles ou triples vitrages sont plus onéreux quand ces gaz sont utilisés au détriment de l’air.

Pourquoi choisir un triple vitrage ?

Le triple vitrage offre des performances thermiques incomparables, bien supérieures à celles du double vitrage. Néanmoins, son coût est sensiblement plus élevé. Il est donc conseillé d’avoir recours à ce dispositif dans des régions montagneuses ou particulièrement froides.

Quand le double vitrage sera obligatoire ?

Depuis la règlementation thermique de 2012, l’installation de double vitrage est obligatoire dans la construction de logements neufs. Ceci ne concerne donc pas la rénovation, même si le bien où ont lieu les travaux est destiné à être mis en location. 

Quel vitrage pour une bonne isolation ?

C’est le coefficient d’isolation thermique, connu sous l’abréviation Ug, qui détermine l’efficacité du dispositif. Ce coefficient indique la capacité d’un matériau à conduire la chaleur. Ainsi, plus il est faible, plus cela correspond à un niveau d’isolation élevé. Le coefficient d’isolation thermique du double vitrage se situe entre 1,2 et 1,8, selon la qualité des matériaux utilisés. Celui du triple vitrage est d’environ 0,8, ce qui constitue une performance nettement meilleure.

Double ou triple vitrage contre le bruit ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, le triple vitrage, en tant que tel, n’offre pas de garantie supplémentaire pour se prémunir des nuisances sonores. En revanche, comme l’encadrement pour supporter son poids doit être de très bonne qualité, cela peut avoir des conséquences sur les performances phoniques. Mais si votre objectif premier est de vous protéger du bruit, l’installation de triple vitrage, nettement plus coûteuse, n’est pas recommandée. 

(1) https://conseils-thermiques.org/contenu/triple_vitrage.php

(2) https://www.guidefenetre.com/guide/le-triple-vitrage.htm

(3) https://www.ootravaux.fr/construction-renovation/menuiserie/fenetres/vitrage/remplacement-fenetre-double-triple-vitrage.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *