Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

De la laine de verre pour l’isolation par l’extérieur ? 

L’utilisation de la laine de verre en extérieur n’est pas ce que l’on rencontre le plus dans le domaine de l’isolation. Ce matériau, pourtant largement présent dans les maisons, immeubles ou bâtiments, est davantage réservé aux combles et aux murs intérieurs.

Pourtant, il est tout à fait possible de procéder à une ITE (isolation des murs par l’extérieur) avec de la laine de verre. Comment ? Quels sont les avantages de cette méthode de rénovation ? Nos explications dans cet article. 

Les avantages d'isoler ses murs extérieurs avec de la laine de verre

L'amélioration du bien-être 

Si votre logement est mal isolé, vous êtes confronté en hiver à la fameuse sensation de “paroi froide“. Ceci est dû au fait que vos murs s’imprègnent des températures extérieures. Dès lors, la température que vous ressentez à l’intérieur du logement, qui est la moyenne entre celle de la pièce concernée et la paroi, chute logiquement. 

Une isolation extérieure performante avec de la laine de verre ne comporte pas d’écart, ou très peu, entre la température ressentie et la température réelle. C’est votre vie de tous les jours, aussi bien en hiver qu’en été, qui se trouve améliorée.

De substantielles économies

Avoir recours à l’ITE permet de lutter contre les ponts thermiques et limiter les déperditions d’énergie. Si l’isolation est mise en place de façon professionnelle et efficace, vos facture d’énergie peuvent baisser jusqu’à 30%. A terme, vous êtes assuré de faire des économies.

De plus, les travaux liés à la rénovation énergétique sont éligibles à de nombreuses aides qui, sous certaines conditions, permettent de faire baisser le coût total de façon significative.

Une surface préservée

Le grand désavantage de l’isolation par l’intérieur est qu’elle “rogne” sur la surface habitable des pièces concernées. En fonction de l’épaisseur des isolants utilisés, on estime que cette perte peut monter jusqu’à 7%.

Par définition, l’isolation par l’extérieur échappe à ce travers et ne fait pas perdre de mètres carrés habitables.

Un bien valorisé

Une isolation par l’extérieur performante améliore sensiblement le diagnostic de performance énergétique (DPE) du logement. En cas de vente, il s’agit d’un élément auquel les acheteurs potentiels sont particulièrement attentifs.

Avec une isolation efficace, vous augmentez donc vos chances de vendre votre bien immobilier au meilleur prix.

Laine de verre et isolation

La laine de verre provient du mélange entre du sable et du verre recyclé. La fusion de ces éléments précède l’enchevêtrement des fibres, qui aboutit à la forme que nous connaissons. 

Dans le commerce, on retrouve la laine de verre sous des formes variées : panneaux souples, panneaux semi-rigides ou rigides, rouleaux, en vrac… Le caractère élastique de la laine de verre, sa légèreté et son aptitude à être calfeutrée la rendent compatible avec une isolation des parois verticales, des rampants de toiture et des plafonds.

Le coefficient lambda et résistance thermique R de la laine de verre

Le coefficient λ de la laine de verre s’approche du coefficient λ de l’air sec et immobile à 10°C. Selon sa forme, il oscille entre 0,030 et 0,046 W/m.K. (1), ce qui en fait un très bon isolant. 

Concernant la résistance thermique, rappelons que plus la résistance est élevée, plus l’isolation est efficace. Quand on se penche sur les résultats de la laine de verre, la résistance thermique R, pour une épaisseur de 100mm, oscille entre 2,50 et 3,30 m2.K/W, en fonction de la valeur du coefficient de conductivité thermique.

Quelle épaisseur de laine de verre est-elle nécessaire ?

Dans la cadre de l’isolation par l’extérieur avec la laine de verre, il convient d’avoir recours à des panneaux de 14 centimètres environ (2). Ceci est légèrement plus important que lorsque l’on utilise de la laine de roche, qui est plus dense.

Le prix de la laine de verre

Le coût de la laine de verre s’exprime au m². On estime, si l’on souhaite avoir une moyenne générale, que ce prix est environ de 25€/m². Néanmoins, on constate certaines disparités en fonction de la forme utilisée. Ainsi : 

  • Sous forme de panneaux, le prix au m² est compris entre 25 et 50€
  • En rouleaux, il faut compter entre 20 et 50€
  • C’est sous forme de vrac que la laine de verre est la plus abordable, puisque le prix se situe entre 15 et 35€

On touche ici à l’un des avantages indéniables de la laine de verre, qui en fait l’isolant le plus répandu dans les foyers français. Son coût est en effet relativement faible, et moins élevé que celui de la laine de roche. 

Le gros défaut : la composition de la laine de verre, difficilement recyclable

Si la laine de verre pour l’extérieur est une solution envisageable, elle présente le désavantage de ne pas être respectueuse de l’environnement, à l’image des laines minérales de façon générale. En effet, cet isolant se recycle difficilement, et la quantité d’énergie nécessaire à sa production est 3 à 8 fois supérieure à celle des matériaux biosourcés.

Questions fréquemment posées

Quel isolant respectueux de l'environnement choisir ?

Les isolants minéraux ou synthétiques peuvent être utilisés dans le cadre d’une ITE. Malheureusement, ces matériaux sont peu respectueux de l’environnement, et il est possible de les remplacer par des isolants biosourcés, d’origine animale ou végétale.

Quelle épaisseur de laine de verre pour isoler un mur extérieur ?

Dans la cadre de l’isolation par l’extérieur avec de la laine de verre, il convient d’avoir recours à des panneaux de 14 centimètres environ. Ceci est légèrement plus important que lorsque l’on utilise de la laine de roche, qui est plus dense.

Quels sont les inconvénients de la laine de verre ?

La laine de verre est une matière irritante, qui doit être maniée avec précaution. Il faut absolument se munir de gants et de lunettes spéciales lorsqu’on la manipule. De manière générale, mieux vaut confier sa pose à un professionnel. Cet isolant affiche des performances moyennes en été par rapport à la laine de roche. Enfin, son bilan écologique est clairement négatif.

Comment savoir si la laine de verre est encore bonne ?

Une inspection permet de savoir dans quel état se trouve la laine de verre. Il convient de rester attentif aux signes de moisissure et de mildiou, conséquences d’une exposition à l’humidité. Dans le même ordre d’idée, l’apparition d’un film brun ou blanc est également révélatrice de ce problème. Si la laine de verre est installée dans des combles ou un grenier, l’installation d’un déshumidificateur d’air peut être une solution. 

Sources

(1) https://www.isover.fr

(2) https://heero.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *